Spiritualité Chrétienne

Spiritualité Chrétienne

Notre Dame de Czestochowa

Notre Dame de Czestochowa

"L'espoir s'appelle Marie..."

Pologne


L'été ouvre le temps des pèlerinages à la Vierge Noire de Czestochowa . « C'est très impressionnant de voir une multitude qui marche vers Jasna Gora, dit le directeur des études d'un collège parisien. On fait une expérience de Foi vécue au sein d'une communauté très large. On est porté par un peuple au complet. » « Le plus impressionnant, ajoute un étudiant français, c'est l'accueil des Polonais au départ du Pèlerinage. J'ai découvert une ambiance de chrétienté que je n'avais jamais rencontrée ! » Portés par la ferveur des Polonais, les pèlerins , venus de France ou d'ailleurs, chantent bientôt avec eux : « Dobry jest Pan » (« Dieu est bon »), « Taj kak Maria » («  Disons oui, comme Marie »). Après les journées de marche dans la poussière des chemins sablonneux où chants, prières et silences façonnent le cœur, le soir à la veillée, one ne manque pas de remercier Marie pour sa présence : On prie à genoux pendant des heures.


Au pied de la montagne, c'est le temps de la Réconciliation. Chacun , de façon spontanée, demande pardon à ses compagnons de marche pour les manques d'amour qui ont jalonné le parcours : « On vide ses poches encombrées de petitesse et d'égoïsme et on laisse exploser son amour de Dieu et du prochain », explique une étudiante de Cracovie. Comment, dans ces conditions, marcher à contre courant et refuser la conversion de son cœur ?


Un peuple en marche


Puis, c'est la traversée de la ville de Czestochowa, en liesse pour l'occasion et, enfin, la montée vers le sanctuaire de Jasna Gora et le reccueillement tant attendu : « Quand nous apercevons le sanctuaire, une forte émotion nous étreint tous. Il n'y a plus ni Polonais, ni Français, ni jeunes, ni vieux. Nous sommes un peuple en marche , solidaires les uns des autres, porteurs de cette civilisation d'Amour qui nous entraîne vers plus de dignité et d'espoir. » Et enfin le tête à tête avec l'émouvante icône de la Vierge Noire . Peinte selon la tradition, par l'Apôtre Saint Luc sur une planche de la maison de la Sainte Famille, l'icône est arrivée là, il y a plus de 600 ans. Ce visage de la Vierge défiguré en 1430 par les copups de sabre d'une bande de pilleurs et de blasphémateurs, incarne toujours le regard vivant de Marie sur chaque pèlerin et son soutien sans limite pour qui sait lui confier sa vie. Le miracle de la Vierge Noire est ici permanent : chacun repart renouvelé. Cette fopule anonyme s'est confié à la Vierge Marie et Elle a donné à chacun la force de vivre, jour après jour, de l'Amour du Christ, la force d'être chrétien. « Depuis des siècles, le sanctuaire de Czestochowa est la capitale spirituelle de la Pologne, témoigne Renata. Notre Dame nous unit tous. Nous venons prier avec Elle pour qu'Elle nous donne la force de vivre, que nos églises soient ouvertes, qu'il y ait beaucoup de vocations, que les enfants puissent aller en toute liberté au Catéchisme… »


Histoire et fiorettis du Sanctuaire de Notre Dame de Czestochowa


1655 : La Suède envahit la Pologne conquise sans difficulté. 3000 hommes sont aux portes de Czestochowa exigeant sa capitulation. Le prieur du lieu ne dispose que de 170 soldaits, 20 nobles et 70 moines . Il décide pourtant de défendre ce lieu sacré. Le combat dure 40 jours et se termine par la victoire. Le pays tout entier se met alors à combattre les envahisseurs et le destin de la nation est confié à la Vierge. Jasna Gora devient le symbole del la liberté religieuse et politique en Pologne.


1795 : Partage de la Pologne par l'Autriche , la Prusse et la Russie. Pendant plus de 120 ans, la Pologne est rayée de la carte de l'Europe. L'icône de la Vierge Noire répand dans les cœurs l'espérance de l'unité à retrouver et devient signe et gage d'un pays libre. Les trois envahisseurs nomment la Vierge de Jasna Gora « la principale révolutionnaire ».


1920 : Le Bolchévisme Russe se répand, l'Episcopat Polonais, réuni à Czestochowa proclame Marie , Reine de la Pologne. L'armée Russe atteint Varsovie. Des milliers de Polonais se rendent auprès de leur Reine pour implorer la victoire. Elle survient le 15 apût , fête de l'Assomption : c'est le « miracle de la Vistule ».


Mai 1936 : 20 000 étudiants Polonais se consacrent à Marie, faisant le vœu d'édifier avec Elle une nouvelle Pologne.


Mai 1966 : A l'occasion du millénaire de la conversion de la Pologne, tout l'Episcopat fait acte de consécration de la Pologne au service de Marie, Mère de l'Eglise, pour la liberté de l'Eglise du Christ. « Tu es notre confiance ; nous sommes tout à Toi et Tu es toute à nous. » Avec ces mots, celui qui deviendra Jean Paul II, mais qui n'est encore qu'Archevêque de Cracovie, Karol Wojtyla, accueille dans sa ville la Sainte Icône… Tout à Toi, « Totus Tuus »…


4 juin 1979 : Jean Paul II , premier Pape Polonais, se rend à Jasna Gora et commence son pèlerinage par ces mots : « La Volonté de Marie se réalise : me voici ! » Devant 3 millions et demi de fidèles, il prononce un acte de consécration de l'Eglise Universelle, de la patrie, de tous les homems et de lui-même à Marie.


Prière à Notre Dame de Jasna Gora


« O Mère du Christ, Seigneur du siècle à venir, donne-nous , en ces temps difficiles d'écouter Ton Fils. Il a les Paroles de la Vie Eternelle, l'Evangile de la joie et de l'effort, l'Evangile de la peine et du Salut. O Mère , avec cet Evangile au cœur, fais-nous traverser notre difficile aujourd'hui, pour atteindre ce demain auquel le Christ est invité. » Amen.


Prière dite par Jean Paul II , avoir déposé en ex voto, dans la chapelle de la Sainte Icône, sa ceinture blanche trouée par les balles d'Ali Agça.

 

Gallerie de photos de Notre Dame de Czestochowa,

cliquer sur le lien suivant:

//imagessaintes.canalblog.com/archives/2007/12/20/7303757.html

 

 



20/12/2007
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 681 autres membres