Spiritualité Chrétienne

Spiritualité Chrétienne

Saint Thomas More

Saint Thomas More

Le Saint Patron des hommes politiques

1478-1535

Fête le 22 juin

 

Lorsqu'Erasme présente à la jeunesse cultivée d'Europe son ami Thomas More comme modèle d'intellectuel engagé - en l'occurrence, en politique - il n'omet pas de mentionner: "Il se réserve certaines heures pour prier Dieu et l'honorer, non par des formules toutes faites, mais par celles que lui dicte son coeur. Quand il cause de la vie future, il exprime le fond de son âme, il est vibrant d'espérance. Voilà ce qu'est More en pleine cour: après cela, il y aura des gens pour s'imaginer qu'on ne trouve pas de chrétiens hors des couvents."

 

Né à Londres en 1473, Thomas élargit l'horizon de ses études de droit à la Théologie et la littérature. Très vite, il se révèle un des plus grands juristes et un des humanistes les plus cultivés de son temps. Epoux affectueux, père attentif, débordant d'humour, il fait règner dans sa maison remplie d'enfants une atmosphère joyeuse et fervente. Nombreux sont ceux qui, à la recherche de la vérité ou de leur vocation, savent que sa porte est toujours ouverte.

 

Sa carrière politique commence en 1504, lorsqu'il entre au Parlement. En 1523, il est le Président de la Chambre des Communes, puis en 1529, le premier laïc Chancelier du Royaume. L'homme d'Etat intègre remplit humblement ses fonctions, détaché des honneurs et des richesses.

 

Mais en 1532, Henri VIII, voulant divorcer, se sépare du Pape qui refuse d'annuler son mariage, et se déclare chef de l'Eglise d'Angleterre, devenue par la suite Eglise Anglicane. Si Thomas More fut constamment fidèle à l'autorité et aux Institutions légitimes, entendant servir en elles nons le pouvoir mais la Justice, il soutient que le mariage est indissoluble et l'Eglise livre face à face à l'Etat. Aussi, démissionne-t-il et se retire-t-il de la vie publique, acceptant de supporter avec sa famille la pauvreté et l'abandon de beaucoup.

 

Bientôt emprisonné à la Tour de Londres, Thomas refuse de prêter serment à la nouvelle constitution, malgré les pressions. Il est alors condamné à mort. Sur l'échafaud, en 1535, il prend l'assistance à témoin qu'il meurt: "bon serviteur du roi, et de Dieu premièrement".

 

En le déclarant Patron Céleste des reponsables de gouvernements et des hommes politiques en l'année du grand Jubilé de l'an 2000, le Serviteur de Dieu Jean Paul II a dit: "Sa figure est source d'inspiration pour une politique qui se donne comme fin suprême le service de la personne humaine." L'on fait mémoire de lui le 22 juin, en même temps que Saint John Fischer, son compatriote, martyrisé la même année, pour les mêmes raisons, Saint John Fischer était aussi un grand humaniste.

Prions Saint Thomas More pour tous les dirigeants de nos pays, qu'il parviennent, dans le respect des autres cultures, dans l'amour du prochain, à tous nous guider et vers la paix mondiale.

 

D'après un article paru dans "Famille Chrétienne" N° 1535 du 16 juin 2007

 

Prière

 

Tu as voulu, Seigneur, que le témoignage du martyre soit la plus belle expression de la Foi; accorde-nous, à la prière des Saints Jean Fischer et Thomas More, la force de confirmer par toute notre vie la Foi que nos lèvres proclament. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.

 

Oraison de la Messe litugique des Saints J. Fischer et T. More.

 

 



18/06/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 666 autres membres