Spiritualité Chrétienne

Spiritualité Chrétienne

Saint Alexandre Nevsky

Saint Alexandre Nevski

+ en 1262

Fête le 30 août


Le saint prince Alexandre Nevsky est né le 30 mai 1220 dans la ville de Pereslavl-Zalesk, en Russie. Son père s'appelait Yaroslav 2, et sa mère était la princesse Théodosie Igorevna. Il grandit comme tous les princes de cette époque terrible pour la Russie, avec d'un côté les Hordes Mongoles qui avaient envahi une grande partie du pays l'écrasaient sous l'esclavage, et de l'autre, Suédois, Chevaliers Teutoniques, Polonais et Lituaniens, dûment mandés par le pape de Rome, profitaient de la situation pour tenter de s'emparer des parties encore libres de la Russie, y semant désolation, massacres et terreur. Il dût fort jeune apprendre à être soldat, mais aussi la vie spirituelle, tous les princes de son pays étant Chrétiens Orthodoxes, très dévoués à Dieu et à l'Église. Tout jeune il fut donc témoin des horreurs des guerres qui ravageaient son pays, la terreur qui frappait les habitants, les églises et monastères dévastés. Il avait reçu la bénédiction de l'évêque pour devenir un défenseur de sa patrie et de l'Église. Il dût vite apprendre. Son père s'installa en 1236 comme prince de Kiev, la ville où est née la Russie, longtemps sa capitale, et installa son fils Alexandre comme prince de Novgorod, une autre célèbre ville de Russie. Il épousa Alexandra, fille du prince Briacheslav, et reçurent comme bénédiction une sainte icône de la Mère de Dieu, devant laquelle Alexandre priera toute sa vie durant.


Face à des temps si terribles, il fallait un homme providentiel, et Dieu fit se lever Alexandre. La mission était si désespérée, si impossible, que sans la volonté de Dieu, elle n'aurait jamais réussi. Et les miracles seront nombreux dans sa vie, qui démontreront que Dieu était bien avec lui.
En 1240, le roi de Suède rassemblera une grande armée et l'enverra sur une flotte de navires pour descendre le cours du fleuve sur lequel se trouvait Novgorod, la Neva. Ils massacraient et pillaient les populations sur leur passage. Le roi envoya des messagers à saint Alexandre, le défiant, se vantant de ses méfaits.


Saint Alexandre n'avait pas encore 20 ans. Il se retira pour prier longuement dans l'église de Sainte-Sophie, la Sagesse de Dieu, récitants les Psaumes de David. L'archevêque Spiridon le bénit. Et Alexandre encouragea sa petite armée en disant que, comme pour le roi David, la puissance de Dieu n'était pas dans le nombre mais dans la vérité. Et ils firent route vers le terrible ennemi. En chemin, ce 15 juillet 1240, un guerrier eut la vision d'un bateau portant les 2 saints martyrs les plus vénérés de Russie, Boris et Gleb, qui étaient déjà souvent intervenus du haut du Ciel pour sauver leur pays. Ils les prièrent de les aider. La lourde armée ennemie s'élança contre la petite armée Russe, mais ils s'enfoncèrent dans les eaux, et les Russes remportèrent une victoire tout à fait incroyable. Depuis lors, saint Alexandre reçut le surnom de "Nevski", en souvenir du nom de la bataille de la Neva.
Par la suite, Alexandre devra encore souvent lutter contre les Chevaliers Teutoniques, qui reviendront semer la mort régulièrement, jusqu'au 5 avril 1242, à la bataille du Lac Chud. Comme Moïse face à Amalek, saint Alexandre éleva ses bras et ses prières vers Dieu : les chevaliers germaniques virent les glaces se briser sous les sabots de leurs chevaux, et ceux qui n'avaient pas été tués au combat périrent noyés. Contrairement aux coutumes de l'époque, saint Alexandre renvoya cependant les rares survivants capturés, leur permettant de rentrer libres chez eux. Dès lors, au moins durant la vie de saint Alexandre, les frontières ouest de la Russie furent en paix.
Mais à l'Est, les Tatars (Mongols) étaient les maîtres. Alors commença pour Alexandre la longue série de séjours à la Horde, au fin fond de la Steppe d'Asie, où à chaque fois, il s'offrira en otage pour alléger les taxes qui écrasaient son peuple, ou le protéger de la vengeance du Khan quand ce peuple s'était révolté à cause des injustices et cruautés de ses envahisseurs. Le métropolite Cyril le bénira pour ce nouveau service à la patrie : il fallait agir de sorte que les Tatars ne restent plus des ennemis, des envahisseurs, mais que petit à petit ils deviennent des honorables alliés, et se convertissent au Christ, et pour y parvenir, il fallait la douceur d'un Ange et la prudence d'une couleuvre.


C'est une longue histoire, où Alexandre se verra souvent offrir des trésors à condition de devenir un fidèle du Grand Khan, et un de ses officiers– un "voïvode", et aussi abandonner la Foi en Christ. Jamais ni les douleurs, ni les promesses, ni les menaces, ni la fatigue ne le feront changer.
D'autres que lui auront essayé auparavant à obtenir des alliances avec les ennemis d'hier, en Europe, mais ils n'y parviendront pas. Chacun pensera pouvoir résister seul aux Hordes Mongoles, par les armes, et tous se feront battre! Mais Alexandre, fidèle à la Foi au Christ, celle des Pères de l'Église, savait que là aussi, la force serait dans le Seigneur, pas dans les arrangements humains.
Par sa vie, sa manière d'organiser le pays, de restaurer la paix, de favoriser la culture, l'éducation de toutes les couches de la population, sa fidélité au Christ sans faille, il deviendra le premier "Grand-Prince de toute la Russie." Et partout où il passera, il favorisa les oeuvres missionnaires de l'Église, afin que les populations vivant encore dans la nuit et les horreurs du paganisme puissent connaître les douceurs de la Foi en Christ. Au point qu'il réussit, en 1261, à faire établir un diocèse de l'Église de Russie dans la capitale même des Mongols, Saraï.


Et en 1262, il obtiendra, sans tuer quiconque, que les Tatars prennent une décision capitale : les Russes ne seront plus traités en esclaves, ne seront plus soumis aux impôts Tatars, ni au service militaire à la Horde.


Ce quatrième voyage de saint Alexandre à la Horde sera le dernier : il aura assuré la paix dans son pays, et accomplit la mission pour laquelle Dieu l'avait fait prince. Le saint Prince Alexander Nevsky mourut au retour de ce voyage à Gorodtsa sur la Volga, le 14 novembre 1263. Juste avant de mourir, il se fit recevoir comme moine sous le nom d'Alexis. Il fut enterré le 23 novembre 1263 dans l'église cathédrale du monastère de la Nativité dans la ville de Vladimir, où se trouve un mémorial du saint prince. Une série de miracles eurent lieu dès sa mise au tombeau, et un siècle plus tard, on découvrit ses reliques intactes. D'autres miracles eurent lieu au cours des siècles et encore de nos jours, par son intercession. Une grande cathédrale lui est dédiée à Paris, au 8 rue Daru.


Sur Internet, on trouve en extraits voire au complet un film de 1938 de
Serguei Eisenstein, le célèbre réalisateur soviétique, film intitulé "Aleksander Nevsky." A l'origine une commande de la propagande communiste anti-allemande, mais comme peu après les Soviétiques signaient avec les Nazis leur célèbre pacte de non-agression entre frères de même ténèbres athées, le film restera dans les cartons... Pour ressortir en 1941, quand le frère Nazi attaquera le premier son frère Communiste, avant que ce dernier n'ait eu le temps de lancer, lui, l'attaque prévue..


Ce film est intéressant en ce qu'il montre bien une réalité, un fait historique indéniable, le rôle capital du "pape du vatican" de l'époque dans cette "croisade anti-Orthodoxie", puisque c'est aussi ce qu'il y a en toile de fond de toutes ces guerres monstrueuses que la fausse Eglise de Rome post-1054 ne cessera de mener partout dans le monde, soit en direct soit par fidèles potentats terrestres interposés.


On ne s'étonnera pas qu'Eisenstein passe quasiment sous silence la Foi de saint Alexandre et le rôle de l'Église du Christ dans cette lutte contre les serviteurs de l'Ennemi. Ce n'est qu'après l'invasion allemande et face à la déroute de l'armée Rouge que Staline lèvera la chappe de plomb que le Socialisme imposait à l'Église depuis 3 décennies...



Voir Sur youtube, le film en 11 parties, version US

http://www.youtube.com/watch?v=CN_JfErh0oQ

 



03/08/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 667 autres membres