Spiritualité Chrétienne

Spiritualité Chrétienne

Bienheureux Luigi et Maria Beltrame Quattrocchi

 Bienheureux Luigi et Maria Beltrame Quattrocchi
Saints par le mariage
Fête le 25 novembre

Premier ménage Béatifié au titre de leur vie dans le Sacrement du Mariage en 2001, les Bienheureux Luigi et Maria Beltrame Quattrocchi, Tertiaires Franciscains, n'ont pas fini leurs jours dans les ordres, ni même étés martyrs de la Foi… C'est au quotidien d'une vie de fidélité, d'engagement et de parents, qu'ils ont posé des actes de Foi, d'Espérance et de Charité.

 

Comment pleurerait-elle ? Comment pourrait-elle oublier, en ces intsants graves et douloureux où Luigi vient de mourir, les presque cinquantes années de mariage qu'il leur a été donné de vivre , tendus vers le Seigneur ?

 

En ce jour de novembre 1951, Maria Beltrame Quatrocchi, aux côtés de son mari défunt se remémore leur rencontre. Lui était issu du sud, de Catane, en Sicile, issu de la moyenne bourgeoisie . Elle, fille de Capitaine , est originaire de Florence. Et c'est à Rome qu'ils se rencontrent par le biais d'amis communs, alors que Luigi Beltrame Quatrocchi a 21 ans. Il est sur le point d'achever ses études de droits à l'Université de la Sapienza. Maria Corsini, quant à elle, n'a pas encore 17 ans et suit des études de compatbilité. Tous les deux sont des passionnésde littérature et Maria se risquera au cours de sa vie à la rédaction de plusieurs articles toujours empreints d'une profonde spiritualité.

 

Alors qu'il commence sa carrière d'avocat, Luigi épouse Maria le 25 novembre 1905, en la Basilique Sainte Marie Majeure. La célébration de ce Sacrement inaugure pour tous les deux une aventure où chacun n'aura de cesse de rivaliser dans l'amour et le soutient mutuel. De leur union naîtra rapidement trois enfants en quatre ans : Filippo, Stefania puis Cesare.

 

Maria et Luigi s'investissent généreusement dans les mouvements d'action Catholique, le scoutisme et de nombreux organismes qui promeuvent la dignité des personnes , surtout défavorisées et populaires. Alliant cœur et intelligence, ils se donnent sans comoter à leurs enfants, elur travail, leurs engagements. A la suite d'une grave maladie, Maria s'engage elle-même dans de nombreuses activités apostoliques, notamment auprès des blessés et des personnes malades qu'elle accompagnera en pèlerinage jusqu'à Lourdes. Pour servir avec plus de compétences encore son prochain, elle reprendra même des études d'infirmière et servira dans la Croix Rouge en Ethiopie.

 

Etape par étape, sans jamais dérailler

 

Ce qui marquera le plus l'entourage de la famille, c'est la qualité de vie de leur foyer : lieu chaleureux et fraternel, lieu d'accueil et de paix . La Messa quotidienne du matin rythme leur semaine. Elle est pour eux comme un renouveau journalier. Egalement baignés par la prière personnelle et familiale, le ménage Beltrame quatrocchi grandit dans l'uniré . Vivre dans cette famille, c'est vivre l'Evangile. Pas de discussions inutiles, pas de' tristesse non plus. L'amitié, la bicyclette, les bons moments ont une grande place dans leur vie. Tout comme la dévotion mariale, avec la même évidence. Chaque soir, ils disent un chapelet.

 

Alors que Maria attend son quatrième enfant, les médecins sont réservés sur cette grossesse difficile. Ils prédisent même le décès de la mère si elle ne consens pas à avorter, d'autant plus que l'enfant ne semble offrir que peu de chance de survie. Maria avec le soutient de Luigi, s'opposera très naturellement à cette proposition, même s'il lui faut luterre contre les fortes pressions du corps médical. C'est à la Divine Providence qu'elle abandonne son propre destin et celui de son enfant. Fort heureusement , Enrichetta vient au monde en avril 1914 en bonne santé, tout comme sa mère.

 

Quatre enfants , quatre vies consacrées à Dieu !

 

Puis il y eut cette année au cours de laquelle les trois enfants aînés pressentirent un appel du Seigneur à lui consacrer leur vie. Ce ne fut pas sans combat que Maria et Luigi consentirent à les voir s'éloigner du foyer. Filipo deviendra Prêtre Diocésain à Rome sous le nom de Don Tarcisio ; Stefania sera bénédictine à Milan en prenant comme nom de religieuse Sœur Cécilia ; quant à Cesare – Don Paolino – il entrera dans un monsatère Bénédictin puis Trappiste. Quelques années plus tard, la petite dernière, Enrichetta, exprimera à son tour le désir de mener une vie contemplative. Luigi et Maria, alors, ne chercheront en rien à décourager ce projet et la benjamine sera finalemement laïque consacrée. En 2001, trois d'entre eux ont assisté à la Béatification de leurs parents… Le Saint Père avait choisi d'associer l'événement aux vingt ans de l'Exhortation « Familiaris Consortio ».

 

Ainsi appuyés sur l'Evangile , Maria et Luigi ont vécu un mariage de près de cinquante ans, incarnat ce qu'exprima plus tard le Concile Vatican II en ces termes : « En accomplissant leur mission conjugale et familiale avec la force du Sacrement (du Mariage), pénétrés de l'Esprit du Christ qui imprès toute leur vie de Foi, d'Espérance et de Charité, «(les époux) parviennent de plus en plus à leur perfection personnelle et à leur sanctification mutuelle ; c'est ainsi qu' ensemble, ils contribuent à la glorification de Dieu. » (Gaudium et Spes, N° 48)

 

La Sainteté passe par la fidélité au devoir quotidien

 

Luigi et Maria forment le premier couple béatifié au titre de l'exemplarité de leur vie de mariés et de parents. Vivre le don de soi comme une expression de la Charité du Christ venu en ce monde pour servir et non pour être servi, telle était la force qui unissait ce couple. La Sainteté passe par la fidélité au devoir quotidiens. Leur amour de l'Eglise leur a fair reconnaître le chemin de la Sainteté dans le service de son frère : lieu où le Christ, unique nécessaire, se manifeste à chacun.

 

Marie s'éteindra d'une crise cardiaque, comme son époux, le 25 août 1965. L'Eglise a pour habitude de proposer de fêter les personens béatifiées au jour anniversaire de leur mort. Comment faire, alors , lorsqu'il s'agit d'un ménage ? tout naturellement, JeanPaul II proposa donc de s'en remettre à l'intercession de Maria et Luigi Beltrame Quatrocchi au jour anniversaire de leur mariage ! Pour les bienheureux, il s'agit du calendrier de leurs diocèse (Rome). Mais s 'ils sont un jour canonisés, ils partageront leur fête liturgique, au calendrier universel, à cette date du 25 novembre, avec Sainte Catherine d'Alexandrie, Vierge et autrefois populaire pour ses « fiançailles mystiques » avecle Seigneur.

 

« Ils ont vécus un engagement particulier sue le chemin de Sainteté auquel les époux sont appelés par la force de la Grâce Scaramentelle (…) Ces époux ont vécu, à la Lumière de l'Evangile, et avec une grande intensité humaine, l'amour conjugal et le service de la vie. Ils ont assumé avec une pleine responsabilité la tâche de collabrorer avec Dieu à la procréation, se dévouant généreusement à leurs enfants pour les éduquer , les guider, les orienter à la découverte de son dessein d'Amour. De terrain spirituel si fertile sont nées des vocations au Sacredoce et à la vie consacrée. (….) En puisant à la Parole de Dieu et au témoignage des Saints , Les Bienheureux époux ont vécu d'une façon extraoerdinaire. »

 

Jean Paul II , extrait de l'homélie de la Béatification , le 21 octobre 2001.

 

Une bienheureuse journée racontée par Maria

« La journée commençait ainsi :

Messe et Communion, ensemble. Sortis de l'église, Luigi me disait bonjour, comme si la journée ne commençait que maintenant. Lui à son travail, moi à mes occupations… Mais en gardant la présence de l'autre incessamment en nous. (….) le dîner, quelques passages de livres plaisanrs, puis le chapelet. Vie sereine, intellectuelle, intéressate, intime et reposante. »

 

Pour approfondir :

 

« Une Auréole pour deux, Maria et Luigi Baltrame Quattrocchi », de Attillio et Guilia Paola Si Nicola, aux Editions de l'Emmanuel , Paris , 2004.

 

Texte extrait du journal « Vocations » , N° 155 de juin-Juillet 2005

 

Prière pour demander la canonisation des Bienheureux Luigi et Maria Beltrame Quattrocchi

Dieu Eternel et Tout Puissant, tu nous donnes toujours plus de preuves de Ton Amour quand tu nous fait partager Ta gloire par Tes Saints et Tes Bienheureuix du Ciel, nous Teremercions pour Tes Serviteurs les Bienheureux Luigi et Maria Baltrame Quattrochi, pour leur vie si conforme à Ton Evangile, nous Te remercions pour l'exemple et le témoignage qu'ils nous laissent, au travers d'une vie de fidélité à travers le mariage, à eux-même mais, surtout à Toi, Te plaçant au centre et au dessus de tout. Nous Te remercions pour leur glorification dans Ton Eglise, et nous Te demandons, par leur intercession de , à leur exemple de suivre l'appel que nous avons reçs et d'atteindre à la perfection dont tu nous as don,né par eux, l'exemple en la personne de Ton Fils.Nous Te demandons, en signe de leur évidente Sainteté, d'exaucer les intetntions que nous Te présentons humblemement maintenant par leur intercession…. Et si telle est Ta Volonté, qu'isl soient donnés en exemple et en modèle aux familles et aux couple de notre temps, qu'ils soient élevés au rangs des saints de Ton Eglise ; Toi qui vit et règne pour les sècles et les siècles. Amen.

 

Gallerie de photos des Bienheureux Luigi et Maria Beltrame Quattrocchi,

cliquer sur le lien suivant:

http://imagessaintes.canalblog.com/archives/2007/11/25/6829426.html

 



25/11/2007
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 675 autres membres