Spiritualité Chrétienne

Spiritualité Chrétienne

Bienheureux François Kesy et ses compagnons

 Le Bienheureux François Kesy et les 4 jeunes Martyrs Polonais

Fête le 12 juin


François Kesy


François Kesy est né à Berlin où ses parents s`étaient installés pour raison de travail. Son père était charpentier, mais il avait déménagé à Poznan où il travaillait dans une centrale électrique de la ville. François avait l`intention d`entrer comme candidat au noviciat salésien. Pendant l`occupation, dans l`impossibilité de poursuivre ses études, il s`engagea comme travailleur dans une usine. Son temps libre, il le passait à l`Oratoire où, en étroite amitié avec les quatre autres et partageant leurs idéaux, il animait les groupes de jeunes et leurs activités. François était le troisième des cinq enfants d`une famille pauvre. Il a laissé le souvenir d`un garçon sensible et fragile; il était souvent malade. Mais en même temps, il se montrait joyeux, tranquille, sympathique; il aimait les animaux. Il était toujours prêt à aider les autres. Le matin, il se rendait à l`église et il communiait presque tous les jours. Le soir, il récitait le rosaire. Mort à 22 ans.

Edouard Klink


Edouard Klinik était le deuxième des trois enfants d`un père mécanicien. Il termina son gymnase dans notre maison de Oswiecim, après quoi il réussit son examen de maturité à Poznan. Pendant l`occupation nazie, il travailla dans une entreprise de construction. Sa soeur, professe sous le nom de Soeur Marie chez les Soeurs Ursulines de Jésus Agonisant, déclara: « Après son entrée à l`Oratoire, Edouard approfondit beaucoup sa vie religieuse. Il commença à participer à la messe comme enfant de choeur. Il entraîna aussi à l`Oratoire son jeune frère. Il était plutôt serein, mais timide; il devint plus enjoué dès son entrée à l`Oratoire. C`était un étudiant sérieux, responsable ». Il se distinguait dans le groupe des cinq par son engagement dans tous les domaines d`activités; il donnait l`impression d`être le plus sérieux et le plus profond d`entre eux. Sous la direction de ses maîtres salésiens, sa vie spirituelle devenait toujours plus solide, centrée qu`elle était sur l`Eucharistie, une vive dévotion à Marie et l`enthousiasme pour les idéaux de St Jean Bosco. Mort à 23 ans.


Jarogniew Wojciechowski


Jarogniew Wojciechowski était originaire de Poznan, où son père tenait un magasin de cosmétiques. La vie de la famille fut marquée tout au long par des situations traumatisantes, dues à l`alcoolisme du père qui finit par abandonner la famille. Jarogniew fut obligé de changer d`école et resta à la garde de sa soeur aînée. Dans cette situation, il trouva une aide à l`Oratoire salésien, aux activités duquel il participait avec enthousiasme. Des témoins se rappellent qu`il faisait l`enfant de choeur des pères salésiens et qu`il participait aux excursions et aux colonies, qu`il accompagnait au piano des chants religieux, qu`il participait à la vie religieuse de la famille, qu`il recevait tous les jours la communion. Comme les autres membres du groupe, il se distinguait par son esprit fraternel, sa bonne humeur, son engagement dans les activités et les obligations quotidiennes, et son désir de témoigner. Il se démarquait des autres par son attitude plutôt méditative; il essayait d`approfondir la compréhension des choses, il cherchait à comprendre les événements, sans pour autant tomber dans la mélancolie. C`était un dirigeant dans le meilleur sens du mot. Mort à 20 ans.

Czeslaw Jezwiak


Czeslaw Jezwiak fréquentait l`Oratoire salésien de Poznan depuis son enfance; il avait dix ans quand il y mit les pieds pour la première fois. Son père travaillait comme fonctionnaire à la police judiciaire. Czeslaw fréquentait le gymnase " Saint Jean de Kenty "; tout en animant un groupe de jeunes à l`oratoire. Quand la guerre éclata, dans l`impossibilité de continuer les études, il chercha lui aussi du travail; il en trouva dans un magasin de cosmétiques. On dit de lui qu`il était de nature colérique, spontané et plein d`énergie, mais maître de soi, cohérent et persévérant, prêt au sacrifice. Il aspirait sérieusement à la perfection chrétienne et on pouvait constater les progrès qu`il y faisait, sous la guidance du directeur don Auguste Piechura. Suivant un de ses compagnons de prison, " Il avait bon caractère et bon coeur; son âme était comme du cristal... Quand il s`est ouvert à moi, j`ai compris que son coeur était exempt de toute tache de péché et de toute méchanceté... Il m`a confié que l`idée qui le préoccupait, c`était de ne jamais commettre aucune impureté ". Mort à 22 ans.

Edward Kazmierski


Edward Kazmierski était né à Poznan, dans une famille pauvre; son père était cordonnier. A la fin de ses études primaires, il fut contraint de travailler dans un magasin, puis dans une entreprise de mécanique. Il rentra très vite à l`oratoire salésien où l`ambiance lui permit de développer des talents musicaux inhabituels. On a noté chez lui sa religiosité vigoureuse; puisée dans sa famille, elle le porta rapidement à la maturité chrétienne, sous la guidance des salésiens. Son temps libre après le travail, il le passait à l'oratoire; ainsi grandissait sa dévotion à l'Eucharistie et à Marie.

A quinze ans, il participa au pèlerinage de Czestochowa en parcourant à pied plus de 500 Km. Il présida le cercle Saint Jean Bosco et s`éprit des idéaux salésiens. Il était plein de vivacité, cohérent et persévérant dans ses décisions. Il aimait chanter à l`église, en solo ou en choeur. A quinze ans, il écrivit quelques compositions musicales. Ce qui le caractérisait, c`était la sobriété, la prudence, la bienveillance. En prison, il manifesta un grand amour pour ses compagnons. Il encourageait volontiers les plus anciens. Il se montra totalement exempt de tout sentiment de haine envers ses bourreaux. Mort à 23 ans.

Ils ont tous et conjointements Béatifiés par le Serviteur de Dieu Jean Paul II le 13 juin 1999, lors d'un voyage du Saint Pape en sa terre natale, la Pologne. A leurs côtés, fut béatifié le Père Joseph Kowalski. Ils font partie du groupe des 108 Bienheureux Martyrs de Pologne.

 

D'après un texte extrait du site www.sdb.org

 

Gallerie de photos du Bienheureux François Kesy et ses compagnons,

cliquer sur le lien suivant:

http://imagessaintes.canalblog.com/archives/2008/03/15/8333992.html

 



15/03/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 662 autres membres