Spiritualité Chrétienne

Spiritualité Chrétienne

Sainte Théodore Guérin

Sainte Théodore Guérin

Une Bretonne en Indiana

1798-1856

Fête le 14 mai

 

En les appelant dans son diocèse d'Indiana, l'Evêque de Vincennes leur avait pourtant promis une maison! Or, en cette fin d'octobre 1/840, à leur arrivée à Saint Mary of the Woods, après trois mois d'un difficile voyage, les 6 Soeurs de la Providence de Ruillé sur Loire (Sarthe/ France), ne trouvent comme "couvent" qu'une minuscule cabane en rondins, bâtie sur un terrain pentu, en pleine forêt... que les violents vents du nord feront trembler l'hiver. Mère Théodore, la Supérieure de la petite Communauté de Missionnaires, garde confiance en Dieu: "Que calme divin trouve-t-on dans le Coeur de Jésus!"

 

Née en 1989, à Etables sur Mer, en Bretagne (Côtes d'Armor, France) Anne-Thérèse Guérin a presque 25 ans lorsque sa mère lui donne enfin sa bénédiction pour entrer dans la Congrégation des Soeurs de la Providence, fondée en 1806, pour le service des malades et l'enseignement des plus pauvres. En effet, de longues, années, elle a partagé le deuil et les responsabilités d'une mère que le veuvage et le décès de deux enfants ont plongé dans une profonde dépression. 

 

Heureusement vive, intelligente et courageuse, la jeune fille demeure ouverte et sûre que Dieu est avec elle pour l'éternité. Malgré une santé très fragile, Mère Théodore abat un travail important, s'appuyant sur la Providence face aux nombreux obstacles: les préjugés anticatholiques; les trahisons; un incendie volontaire détruisant maison et récoltes; de fréquentes maladies graves; la jalousie de l'évêque... Sans compter une rupture avec la Maison-Mère de Ruillé, qui la force à fonder 'La Providence de Sainte Marie des Bois", "notre espoir se trouve dans la Providence de Dieu, a t'elle écrit, qui nous a protégées jusqu'à maintenant et qui fournira à nos besoins futurs d'une façon ou d'une autre."

 

Lorsqu'elle meurt en 1856, à Saint Mary of the Woofs, 16 ans après son arrivée, Mère Théodore laisse une oeuvre florissante: un noviciat et des écoles. Elle a été béatifiée à Rome par Jean Paul II, le 25 octobre 1998, et a été canonisée par le Pape Benoît XVI, à Rome également, le 15 octobre 2006.     



14/05/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 660 autres membres