Spiritualité Chrétienne

Spiritualité Chrétienne

Sainte Marie-Eugénie Milleret de Brou

Sainte Marie Eugénie Milleret de Brou

Femme de Foi et d'action

1817-1898

Fête le 10 mars

 

I Sa vie

"Mes pensées sont une mer agitée qui me fatigue et me pèse, confie Anne-Eugénie Milleret de Brou à ses notes intimes. Je voudrais tout savoir, tout analyser...et me trouve absorbée par des questions au-delà de ma portées...et je suis seule..." Depuis la ruine de son père il y a quelques années, sa vie joyeuse et ainsée a basculé; ses parents se sont séparés; et, loin de son Metz natal, de son père et de son frère préféré, l'adolescente vit avec sa mère chérie que le cholera va emporter.

 

Et en 1835, la voilà projetée, à 18 ans, dans un Paris inconnu, chez des cousins où l'atmosphère étriquée l'étouffe. En effet, Anne-Eugénie, intelligente et ouverte, est dotée d'une instruction solide et d'une grande culture. Alors, dans sa solitude, comme un trésor déposé au fond de son coeur, elle tourne et retourne la grâce de sa première Communion: à 12 ans, préparée succintement par des parents peu croyants, l'enfant fit néanmoins l'expérience, inénarable, inoubliable de "l'infinie grandeur de Dieu et de la petitesse humaine".

 

Cependant, à Paris, Anne-Eugénie va découvrir sa vocation lors des Conférences de Carême à Notre Dame de Paris. La parole de feu du jeune Abbé Lacordaire répond à toutes ses questions, lui donne "une foi, que rien ne devait plus faire vaciller". "J'était tellement convertie, dirat-telle, et j'avais conçu le désir de donner toutes mes forces, où plutôt toute ma faiblesse à cette Eglise qui seule désormais avait à mes yeux le secret et la puissance du bien."

 

Après une année de discernement et de formation à la vie religieuse, et avec le soutient éclairé du Père Emmanuel d'Alzon, son alter-ego jusqu'à sa mort en 1898, la désormais Soeur Marie-Eugénie fonde à Paris, en 1839, la Congrégation des Soeurs Augustines de l'Assomption. Leur vocation: l'adoration et l'éducation, des jeunes filles en particulier, souvent peu ou pas intruites alors. Très vite, la dynamique Mère Milelret ouvre écoles, pensionnats, communautés, à travers le monde. 

 

Aujourd'hui, les quelques 2250 Soeurs de l'Assomption sont répandues dans 35 pays.Marie Eugénie Milleret de Brou fut béaptifiée par Paul VI le dimanche 9 février 1975. Benoît XVI ayant reconnu l'authenticité d'un miracle dû à son intercession, Marie-Eugénie Milleret de Brou a été canonisée le dimanche 3 juin 2007 à Rome. Elle repose actuellement en la chapelle de la Maison-Mère des Soeurs de l'Assomption à Auteuil.  

 

D'après un texte paru dans le Famille Chrétienne N° 1520 du 3 mars 2007

 

II le Message de Sainte Marie-Eugénie

 

Nous avons besoin de saints

 

Une canonisation est le rappel d'une urgence: le monde, l'Eglise et nous mêmes avons besoin de saints vivants. Un besoin pressant, un besoin urgent! Un saint n'est ni un héros ni un parfait, mais un homme ou une femme qui rend palpable la tendresse de Dieu pour le monde. Cette tendresse de Dieu nous transforme en proofndeur, et ce pour que le monde trouve un peu plus d'atte,tion, un plus grand réconfort, un regard qui s'attarde, une main qui se tend. La tendresse de Dieu est extraordinairement contagieuse.  

 

La spiritualité de Marie Eugénie

 

Au coeur de la vision de Marie-Eugénie se trouve le monde, transformé par l'incarnation de Jésus, le Christ, où l'Eglise agit chaque jour. Elle s'est fixé pour but de faire connaître et aimer le Christ et son Eglise, et d'étendre son Règne dans la société. Elle a donné pour programme à ses Filles cette partie du Notre Père: "que Ton Règne vienne".

 

Marie-Eugénie sait que la force de ce programme réside dans la prière et la qualité de vie des religieuses. Le Règne de Dieu n'est pas le résultat d'une volonté ou d'une action humaine, mais d'une Grâce surabondante. La dimension sociale du Royaume n'est donc pas un programme politique ni une idéologie imposée de l'extérieur; c'est un chemin de vie qui créé un ordre intérieur de valeurs qui finit par structurer et les personnes et la sàociété dans l'amour, la paix et la justice.

 

Le projet éducatif de Marie-Eugénie naît d'une double vision: d'une part le Règne de Dieu, créateur et fin d' l'homme et de tout l'univers et, d'autre part, une société Chrétienne dans laquelle Dieu serait reconnu, aimé et servi. Elle attache beaucoup d'importance à la formation de l'intelligence éclairée par la Foi. L'éducation, proposée par Marie-Eugénie, vise la transformation de toute lapersonne et favorise la liberté.

 

Texte d'Olivier Le Gendre, extrait du Prions en Eglise N° 246 de juin 2007 

 

Pour approfondir:

 

Sur Sainte Marie Eugénie Milleret de Brou

 

Deux sites internet:

 

www.asumpta.fr

www.marie-eugenie.org

 

pour mieux connaître l'Assomption

 

www.assomption.org

 



02/06/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 681 autres membres