Spiritualité Chrétienne

Spiritualité Chrétienne

Saint Umile de Bisignano

Saint Umile de Bisignano

1582-1637

Fête le 26 novembre

 

Luca Antonio (Luc Antoine) Pirozzo naît en 1582 à Bisignano en Calabre. Il a une enfance très pieuse. Il aime en particulier méditer la Passion. Un jour, dans un jardin public, il reçoit une gifle formidable et il se contente de répondre en tendant l'autre joue.

A 18 ans, il ressent l'appel du Seigneur, mais il ne peut réaliser son désir que neuf ans plus tard. C'est donc à 27 ans qu'il entre chez les Frères Mineurs (Franciscains) de Mesoraca (près de Catanzaro en Calabre).

Comme novice, il se distingue par sa maturité spirituelle et sa ferveur, mais il doit encore surmonter maintes difficultés, avec l'appui de la Vierge Marie, pour arriver à la profession.

Il fait ses vœux comme Frère lai (non-prêtre) en 1610. Après sa profession, il intensifie son engagement sur la voie de la sainteté: pénitence, prière, service de ses frères et des pauvres. Sa charité lui vaut l'estime de tous.

Il jouit de nombreux charismes. Depuis sa jeunesse il a de fréquentes extases et à partir de 1613, les manifestations en deviennent publiques; on l'appelle 'le frère extatique', si bien que ses supérieurs veulent s'assurer de l'authenticité de ces phénomènes, source pour lui d'épreuves et d'humiliations. Cet illettré a aussi le don… de lire dans les cœurs.

Il jouit de la science infuse pour interpréter l'Écriture et répondre à toutes les questions des théologiens. Il est soumis à plusieurs reprises à l'examen d'un aréopage d'experts.

A chaque fois, ils sont étonnés de la précision de ses réponses. Il est alors appelé à Rome où il séjournera plusieurs années. Après un examen rigoureux, il s'attire la confiance des Papes Grégoire XV et Urbain VIII qui se recommandent à sa prière et s'enquièrent de ses avis, ainsi que son Maître général.

Vers 1628 il manifeste le désir de partir dans les pays de mission, pour y souffrir. Mais ses supérieurs n'y consentent pas. Il reste donc sur place. Il prie pour les pécheurs afin qu'ils "obtiennent le pardon et qu'ils honorent Dieu comme ils y sont tenus." Il meurt en 1637, à Bisignano, où il était né. Béatifié à Rome en 1882, par le Pape Léon XIII,  il a été canonisé à Rome par le Serviteur de Dieu Jean Paul II, le 19 mai 2002.

"Frère Humble représente pour nous une invitation joyeuse à la douceur, à la bonté, à la simplicité et à un sain détachement des biens éphémères du monde." (Jean Paul II)

 

 



26/11/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 667 autres membres