Spiritualité Chrétienne

Spiritualité Chrétienne

Saint François d'Assise

 Saint François d'Assise

Le Petit pauvre

(1182-1226)

Fête le 4 octobre


La vie de Saint François d'Assise est la condamnation des sages du monde, qui regardent comme un scandale et une folie l'humilité de la Croix. Saint François naquit à Assise en Ombrie, comme ses parents, qui étaient de riches marchants, faisaient beaucoup de commerce avec les Français, il lui firent apprendre à parler la langue française, et il parvint à la parler si parfaitement, qu'on lui donna le nom de Francesco 'François), qui signifie "le petit français", alors qu'il avait reçu le prénom de Jean au Baptême. Sa naissance avait été marquée par une merveille: d'après un avis céleste, sa maman le mit au monde sur la paille d'une étable. Le Seigneur voulut qu'il fut, dès les premiers instants de sa vie terrestre, l'imitateur de Celui qui est né dans une Crèche et mort sur la Croix.

Les premières années de la vie de François se passèrent dans la dissipation: il aimait la beauté des vêtements, recherchait l'éclat des fêtes, se faisait traiter comme un prince par ses copains, avait la passion de la grandeur. Au milieu de ce mouvement de grande frivolité, François n'a jamais perdu sa chasteté. Il avait une très grande affection pour les plus pauvres. Ayant un jour refusé l'aumône à un mendiant, il s'en repentit sur le champ et se jura de ne plus jamais rien refuser à quiconque lui demanderai l'aumône au nom du Seigneur.

Après des hésitations, François finit par comprendre la volonté du Seigneur sur lui et se voua à la pratique de cette parole qu'il a mieux réalisé que tout autre saint: "Si quelqu'un veut venir à Moi, qu'il renonce à ses biens, qu'il porte sa croix et qu'il Me suive". Sa conversion fut accompagnée de plusieurs prodiges: un crucifix, dans l'église en ruine de Saint Damien, lui adressa la parole: "François, répare mon Eglise qui tombe en ruine". François crut que c'était la petite église de Saint Damien, mais ce n'était pas celle-ci, mais l'Eglise "spirituelle", qui , sous le poids du système féodal, commençait à s'écrouler...

Un autre jour, il guérit des lépreux en embrassant leurs plaies. Son père lui fit une guerre acharnée, ne comprenant pas son fils, si rempli d'espérance, le retrouvant tel un mendiant jugé fou par les autres. Un jour, sur la grande place centrale d'Assise, François, se mit tout nu, rendant ses vêtements à son père, et dit: "Désormais, je pourrai dire avec plus de vérité Notre Père qui êtes aux Cieux..." Un jour, il entendit lors de la proclamation de l'Evangile à la Sainte Messe, ces Paroles du Seigneur: "Ne portez ni or, ni argent, ni aucune monnaie dans votre bourse, ni sac, ni deux vêtements, ni souliers, ni bâton".

Dès lors, il commença cette vie angélique et apostolique dont il devait lever l'étendard sur le monde. On vit, à sa parole, des foules entières se convertir; rapidement, des disciples affluèrent sous sa conduite; il fonda un Ordre religieux, les Frères Mineurs, appelés aussi Franciscains, et un ordre de religieuses, les Pauvres Dames, appelée aussi Clarisses, ce dernier, co fondé avec Sainte Claire d'Assise, la digne imitatrice de François. Ces deux frêles tiges devinrent des arbres immenses, portant encore beaucoup de fruits de nos jours.

Saint François, à la fin de sa vie fut stigmatisé, c'est-à-dire, qu'il reçut dans son corps les marques de la Passion du Seigneur. Celui qui s'était indentifé à son Maître, s'identifia jusqu'au bout. Il mourut aveugle en 1226. Il est le Saint Patron de la Nature, de l'Italie.

Mettons-nous à son école, vivons la grande pauvreté franciscaine, mais attention... Pas dans la pauvreté extrême, car cette pauvreté là, il faut la combattre, mais la pauvreté spirituelle, celle des enfants de Dieu, celle qui nous fait vivre dans la paix et la joie...

 

Dernière mise à jour de la page: le 22 janvier 2009

 



19/01/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 679 autres membres