Spiritualité Chrétienne

Spiritualité Chrétienne

Saint Etienne d'Aubazine

 Saint Etienne d'Aubazine

Fondateur de l'Abbaye d'Aubazine

Fête le 8 mars


Etienne naquit dans le Limousin de parents vertueux. Sa jeunesse se passa dans les exercices d'une piété et d'une charité continuelles.


Ayant été élevé au Sacerdoce, il se crut obligé à une vie plus parfaite, renonça aux plaisirs, même permis, se revêtit d'habit simples sous lesquels il portait un cilice. S'étant associé à un autre eclésiastique très vertueux, il résolut avec lui de s'enfoncer dans une profonde solitude.


Le jour fixé pour leur départ, il donnèrent un petit repas pour leurs amis, distribuèrent aux pauvres les biens qu'il possèdaient encore, et se retirèrent dans la forêt d'Aubazine, désert affreux à deux lieux de Tulle, où ils se livrèrent à toutes les rigueurs de la pénitence.


Ils furent souvent réduits à manger des herbes. Ils se construisirent une pauvre cabane ou ils priaient ensemble. Cependant, comme ils crurent qu'il leur fallait l'approbation de l'Evêque du Diocèse pour recevoir des disciples, Pierre, l'ami d'Etienne alla à Limoges, où l'Evêque Eustache approuva leur dessein, leur permit de construire un monastère et de célébrer les Saints Mystères à condition qu'ils observaient les règles prescrites par les Saints Pères.


Etienne avait un esprit doux et poli; mais il n'en était pas moins rigide à faire oberver les pratiques religieuses à ceux qui venaient se ranger sous sa discipline. Les austérités que l'on pratiquait dans cette maison étaient extrêmes. Tout le temps de ces fervents religieux était consacré à la prière, à la lecture et au travail des mains; ils ne mangeaient que le soir.


Etienne ne se regardait pas comme supérieur aux autres; il portait l'eau, le bois, faisait la cuisine, et généralement tout ce qu'il y avait de bas et de pénible. Le silence était gardé avec une grande exactitude. On ne laissait rien échapper aux sens et à la nature, l'homme extérieur était tout anéanti. Egarer la vue, sourire, laisser échapper un mot au temps de silence était un crime à Aubazine. Il n'y avait cependant point de règle écrite; car Etienne était la règle vivante, enseignant par toutes ses actions la Charité, la pauvreté et l'obéissance la plus entière. Ses Frères le nommèrent Supérieur de la maison, quoiqu'il voulut se décharger sur Pierre de la direction de sa Communauté.


Au premier Monastère pour les hommes, Etienne en joignit un second pour les femmes. C'était chose admirable de voir des personnes de distinction renoncer à la délicatesse de la terre et se soumettre avec joie à une règle si austère. Leur nombre alla bientôt jusqu'à 150. Elles vivaient dans une si grande séparation du monde et dans une telle simplicité qu'elles ne paraissaient plus tenir à la terre que par les liens qu'il ne leur était pas permis de rompre.


Etienne, craignant avec raison que la régularité qu'il s'efforçait de maintenir dans ses monastère ne s'altérât après sa mort, parce qu'il n'avait point écrit de règle, s'adressa au monastère de Dalon, de l'Ordre de Cîteaux, pour demander quelques religieux de cette maison et instruire les siens des usages de l'Ordre de Cîteaux. Lui-même reçut l'habit de cet Ordre en 1142, et la bénédiction, en qualité d'Abbé que lui donna l'Evêque de Limoges.


Ainsi passa dans l'Ordre de Cîteaux la Congrégation d'Aubazine avec les monastères de La Valette, Belaigne, la Garde-Dieu, la Frenade et Gros-Bot. Ce dernier, n'a cependant été fondé qu'en 1166, après la mort d'Etienne. Ayant su que le Pape Eugène III, qui avait été moine de Clairvaux, était à Cîteaux, Etienne alla le voir et en fut reçu avec distinction. L'Abbé Rainard le présenta quelques temps après au Chapître général, où tous les Abbé de l'Ordre lui donnèrent des marques de respect et de vénération.


Etienne mourut le second dimanche de Carême, le 8 mars de l'année 1154, et fut aussitôt regardé comme Saint. L'église d'Aubazine renferme encore de nos jours le tombeau très remarquable de son fondateur, Saint Etienne.


Texte extrait des Petits Bollandistes



15/10/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 681 autres membres