Spiritualité Chrétienne

Spiritualité Chrétienne

Saint Bernard de Corleone

Saint Bernard de Corleone

Frère Lai Capucin

1607-1667

Fête le 14 janvier

 

C'est du fond de l'abîme du péché que le Dieu des miséricordes, par un miracle de sa grâce souvent répété et toujours incompréhensible, prit Bernard pour l'élever sur le sommet de la sainteté. Qui dira l'amour des pécheurs pardonnés ? Oh ! Qu'il est puissant le sentiment que nous avons été traités avec une miséricorde dont nous n'étions pas dignes ! Oh ! La flamme qu'il allume, les grandes choses qu'il fait accomplir !...

Il en fut ainsi pour le converti Bernard, lorsqu'il eut pris l'habit de Saint François. Les austérités de la Règle ne suffisant pas à sa ferveur, il réduisit son sommeil à trois heures par nuit, et encore le prenait-il étendu sur le plancher de sa cellule ; ses jeûnes étaient sévères et multipliés, il faisait à son corps une guerre impitoyable. Il n'avait en vue que d'implorer le pardon de Dieu à son égard et d'expier ses fautes passées. Mais Dieu eût les austérités de son serviteur pour si agréables, qu'il le favorisa de grâces extraordinaires. Bernard, homme simple et sans lettres, s'éleva aux plus sublimes hauteurs de la contemplation, et fut gratifié des autres dons par lesquels Dieu se plaît à récompenser les vertus de ses serviteurs les plus zélés. Mais Bernard recevait-il des marques de vénération, et elles étaient fréquentes, il allait s'humilier, croyant n'y avoir aucun droit. Trente-cinq années de cette vie mortifiée valurent enfin à ce vrai pénitent d'être jugé digne de prendre place dans l'assemblée des saints. Il mourut le 12 janvier 1667. Clément XIII l'a solennellement béatifié.

Il a été canonisé à Rome, le 10 juin 2001, par le Bienheureux Jean Paul II

 

Biographie extraite de "Nos Saints", Imprimerie Missionnaire Franciscaine, Québec, 1899



10/04/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 652 autres membres