Spiritualité Chrétienne

Spiritualité Chrétienne

Notre Dame de la Porte de l'Aurore

Notre Dame de la Porte de l'Aurore

Vilnius, Lituanie

 

L'ICÔNE DE NOTRE-DAME DE LA MISÉRICORDE

La Porte de l'Aurore appelée en lituanien "Ausros Vartu", construite à Vilnius au début du XV siècle, fait partie des neuf portes existantes à l'époque dans les remparts entourant la ville.

Au Moyen Âge, la coutume était de placer dans les niches des tours, au-dessus de la porte, des icônes. L'icône de Notre-Dame au visage triste, la tête légèrement penchée, les mains croisées sur la poitrine, a été placée dans la porte considérée comme la plus importante car c'est là qu'on accueillait les personnalités. Cette icône, sans attirer une attention particulière, restait suspendue dans la niche avec des volets qui la protégeaient contre le vent.

La situation a changé en 1626 lorsqu'un couvent des Carmes déchaussés y a été fondé. Un des moines a bâti au-dessus de la Porte de l'Aurore une chapelle en bois avec des marches, pour l'icône de Notre-Dame de la Miséricore.  Les habitants de Vilnius ont commencé à s'y rasssembler pour prier. De génération en génération, ils ont reçu dans cette chapelle, des grâces particulières tant pour eux que pour leurs proches. La chapelle a brulé durant l'incendie de la ville en 1711. L'icône miraculeuse a été portée à l'extérieur par un jeune moine.

Jusqu'à la fin de la construction d'une nouvelle chapelle en brique, qui a duré 20 ans, l'icône préservée a été placée dans l'église voisine de Sainte-Thérèse. Dans les années suivantes, une sacristie a été ajoutée à la chapelle ainsi qu'une galerie. En 1773, le pape Clement XVI a accordé des indulgences à l'égard de la Fratrie pour la Protection de Notre-Dame de la Miséricorde à Vilnius. Lorsque, en 1799, l'occupant russe a commencé la destruction des remparts de la ville et de toutes les portes, la Porte de l'Aurore (Ausros Vartu) est restée intacte. Dans les années 1829-1830 on a ajouté à la chapelle totalement restaurée, une galerie à étages avec des marches en briques et on lui a donné la forme que la chapelle a gardée jusqu'à présent.

L'icône de Notre-Dame de la Miséricorde a été probablement peinte à Vilnius dans les années 1620-1630. Malgré toutes les investigations, le nom de l'auteur reste inconnu. Le tableau à l'huile dont la taille est de 200 x 165 cm, a été peint sur une planche de chêne, couverte d'une fine couche de craie. Les doubles couronnes en argent et la robe également en argent, le tout doré à l'extérieur, ont été ajoutés sur le tableau entre XVII et XVIII siècle.


L'un des traits caractéristiques du tableau est un ex-voto en forme d'une grande demi-lune ajouté dans la partie basse du tableau en 1849. Les murs de la chapelle sont couverts d'ex-votos sélectionnés en argent. Un de ces ex-votos provient du maréchal Joseph Pilsudski. Parmi ces ex-votos se trouvent également ceux que le pape Jean-Paul II a envoyés. Le nombre d'ex-votos en argent, exposés à la chapelle, offerts par les fidèles en reconnaissance des grâces reçues, est estimé à environ 8000.

En vertu d'un décret du Pape, en 1927 l'icône, qui a reçu le nom de Notre- Dame de la Miséricorde, a été couronnée. La couronne d'or a été posée par le nonce apostolique. La cérémonie a été d'une grande importance autant pour l'Eglise que pour l'Etat. Le Primat de Pologne, Mgr August Hlond, 28 évêques et de nombreux dignitaires laïcs avec le Maréchal Pilsudski et le président Ignace Moscicki ont participé à ces célébrations (la couronne a été égarée pendant la seconde guerre mondiale).


Durant la deuxième guerre mondiale, sur décision de l'archevêque de Vilnius, Mgr Jalbrzykowski, l'icône miraculeuse est restée sur place parmi ses fidèles vénérateurs. Quand, après la guerre, Vilnius a été annexée à l'URSS et que les églises ont été fermées, la chapelle de la Porte de l'Aurore est restée ouverte.
De nombreuses copies de l'icône de Notre-Dame de la Miséricorde se trouvent dans les églises du monde entier et notamment dans une chapelle de la basilique Saint-Pierre de Rome.  Le Pape Jean-Paul II, durant son pèlerinage à Vilnius en septembre 1993 a prié dans la chapelle de la Porte de l'Aurore.

 

Gallerie de photos de Notre Dame de la Porte de l'Aurore,

cliquer sur le lien suivant:

 http://imagessaintes.canalblog.com/archives/2008/01/14/7558945.html

 



14/01/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 684 autres membres