Spiritualité Chrétienne

Spiritualité Chrétienne

Neuvaine aux Saints Anges Gardiens

 Neuvaine aux Saints Anges Gardiens


Les Saints Anges Gardiens

Armée secrète du Ciel

Fête le 2 octobre


C'est une vérité de Foi que les Anges, tout Bienheureux qu'ils sont, reçoivent une mission de Dieu auprès des hommes ; les paroles de Notre Seigneur, l'enseignement des Docteurs de l'Eglise et des Saints, l'autorité de l'Eglise, ne nous permettent pas d'en douter. Si les Démons, en légions innombrables, rôdent autour de nous comme des lions prêts à nous dévorer, selon la parole de Saint Pierre, il est consolant pour nous de songer que Dieu nous a donné des défenseurs plus nombreux et plus puissants que les démons. C'est au plus tard dès sa naissance que tout homme venant au monde est confié à la garde d'un esprit céleste ; les païens, les hérétiques, les pécheurs eux-mêmes, ne sont pas privés de ce bienfait de Dieu. Il est même certains que divers personnages, en raison de leur situation, comme les rois, les Pontifes, ou en raison des vues spéciales de Dieu sur eux, comme nombre de Saints, ont parfois plusieurs Anges Gardiens. Il semble indubitable que non seulement les individus, mais les sociétés et les institutions, sont confiées aussi spécialement à la garde des Anges ; l'Eglise, les Royaumes (on a en mémoire l'Ange du Portugal dans les Apparitions de Fatima), les Provinces, les Diocèses, les Paroisses, les familles, les Ordres Religieux, les Communautés, ont leur protecteurs Angéliques – les Anges nous préservent d'une foule de maux et de dangers, ils éloignent de nous les occasions du péché ; ils nous inspirent de saintes pensées et nous portent à la vertu, nous soutiennent dans les tentations, nous fortifient dans nos faiblesses, nous animent dans nos découragements, nous consolent dans nos afflictions. Ils combattent avec nous contre le Démon et nous prémunissent contre ses pièges ; si nous tombons, par fragilité ou par malice, ils nous relèvent par le remords, par les pensées de la Foi, par la crainte des jugements de Dieu, et nous procurent divers moyens de conversion : ils portent nos bonnes œuvres et nos prières à Dieu, réparent nos fautes, intercèdent pour nous auprès de la Divine Miséricorde, suspendent la vengeance Céleste au-dessus de nos têtes ; enfin ils nous éclairent et nous soutiennent dans la maladie et à l'heure de la mort, nous assistent au jugement de Dieu, visitent les Ames du Purgatoire. Saint Bernard résume nos devoirs en trois mots : « Quel respect, quel amour, quelle confiance de notre part ne méritent pas les Anges ! Respect pour leur présence, amour à cause de leur bienveillance, confiance en leur protection. » Ajoutons un quatrième devoir, la docilité à leurs bonnes inspirations.


(Texte extrait de «la Vie des Saints », Abbé L. Jaud, Editions Mame, 1950)


Durant cette Neuvaine à nos Saints Anges Gardiens, nous allons bien les prier, afin d'être dociles à leurs inspirations.


Neuvaine aux Saints Anges Gardiens


On peut dire cette Neuvaine à n'importe quel moment de l'année, mais on la dira tout spécialement à la date du 23 septembre au 2 octobre de chaque année, comme préparatoire à la fête liturgique des Saints Anges Gardiens célébrée le 2 octobre Durant la neuvaine : se confesser et accéder au Saint Sacrifice sanglant, non violent de nos autels, si on la dit pour préparer la fête des Anges Gardiens, communier ce jour là.


Chaque jour


1 Credo, 1 Notre Père, 1 Je Vous salue Marie, 1 Gloire au Père, la Prière du Jour, suivie de la Prière suivante :


Consécration au Seigneur par Saint Michel


Saint Michel Archange, Prince du Ciel et Gardien de la Sainte Eglise de Dieu, je me présente devant toi, accompagné de mon Ange Gardien, témoin de ma dévotion à ton égard ; je te choisis aujourd'hui pour mon protecteur et mon avocat auprès du Seigneur ; je m'engage à t'honorer au long de ma vie. Daigne accepter d'établir entre mon cœur et le tien un lien très fort de dépendance et d'amitié. Inspire-moi, en toute circonstances, de vivre et d'agir de telle sorte que le Christ Jésus et sa Très Sainte Mère, trouvent en moi joie et consolation, pour la gloire de notre Père Bien-Aimé, dans l'Amour de l'Esprit-Saint. Amen.


Terminer, par quelques instants de silence, de cœur à cœur avec son Ange Gardien.


Premier jour

Adoration et louange du Seigneur


Ange de Dieu à qui je suis donné(e) en garde, toi qui adores et contemples, depuis ta création, le Seigneur, Maître de l'Univers, face à Face, apprends-moi l'adoration et la contemplation. Comme toi je reconnais de tout mon être l'absolue Souveraineté du Seigneur, en toutes choses, set sur tout être. Comme toi, le L'aime de tout mon coeur, Lui, Source de tout Amour. Aide-moi à consacrer toute ma vie à la louange du Dieu Trinitaire, Père, Fils et Saint Esprit, non seulement par la prière mais encore dans l'accomplissement parfait des tâches qui m'incombent, jour après jour, même les plus modestes et apparemment insignifiantes. Que toute ma vie soit ainsi louange du Seigneur, pour sa plus grande Gloire, pour mon bonheur et le tient. Amen.


Deuxième jour

« Soyez saints, car Je suis Saint » (Lv 19, 2)


Ange Gardien, toi à qui le Créateur m'a confié, tu es resté saint de l'unique Sainteté de Dieu, refusant de suivre les anges révoltés, guide-moi sur le chemin de sainteté et de fidélité que Dieu m'offre dans son immense bonté. Il m'a «créé à Son Image », Il m'appelle à ressembler de plus en plus à Son Fils Unique Jésus-Christ, en devenant comme Lui, « Doux et Humble Cœur » (Mt 11, 29). Interviens auprès des Anges Gardiens de toutes les personnes qui me sont chères, pour qu'il en soit de même pour chacune d'entre elles. Que je reflète toujours, dans ma vie, mes paroles et mes actes, l'unique Sainteté de Dieu, afin d'obéir à sa pressante invitation : « Soyez saints, car Je suis Saint » (Lv 19, 2). Amen.


Troisième jour

Mon « Tuteur et berger »


Ange Gardien, toi qui es mon « tuteur et berger pour (me) conduire à la Vie (Saint Basile), mon compagnon de route de tous les jours, je m'abandonne à ton inspiration, afin qu'en toutes circonstances, à la maison et au travail, en voyage ou en société j'irradie la Sainteté de Dieu par la douceur et l'humilité, la prévenance et la disponibilité. Toutes ces vertus sont pure grâce et dons du Saints Esprit. Je veux ainsi contribuer, à ma petite place et très consciemment, à la diffusion, dans le monde, de la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ. Inspire-moi, à tout moment, les paroles justes et les actes empreints de charité et d'amour qui reflètent la Divine Volonté. Je veux être, entre les mains du Seigneur, un instrument efficace dans la construction du Règne de Dieu sur terre. Amen.


Quatrième jour

Mon consolateur et défenseur


Ange Gardien que le Père Bien-Aimé a placé à mes côtés, pour me porter en toutes mes voies, sur tes mains, afin que je ne heurte les obstacles posés par Satan, l'ange révolté, sur le chemin de tous les témoins de l'Evangile, toi qui vois sans cesse la Face resplendissante du Père Bien-Aimé qui est dans les cieux, reflète un peu de cette Lumière Divine dans mon âme, particulièrement lorsque le doute et des difficultés de toutes sortes m'assaillent. Que je prenne alors davantage conscience de ton affectueuse et constante présence près de moi, afin de puiser consolation et nouveau courage dans ton assistance. Et quand les tentations me livrent bataille, viens au secours de ma fragilité et de ma faiblesse, sois mon défenseur à l'heure du danger. Amen.


Cinquième jour

Montée vers l'union à Dieu


Ange Gardien, mon Ange bien-aimé, tu goûtes intensément, depuis ta création, le privilège de l'union parfaite à Dieu que j'ai la certitude, dans la Foi en Jésus-Christ, de vivre un jour, à tes côtés, en plénitude. En attendant, et malgré la pesanteur de la chair, j'ai la possibilité de progresser constamment vers l'union parfaite à Dieu. En avançant, dans le château intérieur de mon âme, vers son centre le plus secret où se goûte pleinement l'intimité avec Dieu. Sainte Thérèse d'Avila, qui a imaginé ce Château tout de diamant, dévoile ce qui se passe en son centre où l'on est entré dans la « Septième Demeure », la plus haute dans l'union à Dieu : «De cette intimité suprême surgira un fruit merveilleux : tu feras tout ce que Dieu aime, Dieu fera tout ce que tu veux. » Apprends-moi à toujours discerner «tout ce que Dieu aime » dans mes rapports avec le prochain, dans les moindres circonstances de ma vie. Je t'en prie, mon berger et compagnon de route, par Jésus-Christ, mon Seigneur et le tien. Amen.


Sixième jour

Promoteur de la joie du Christ


Le Christ Crucifié a pris sur Lui toute la misère du monde. En retour, Il nous a fait le don royal de la joie, de Sa Joie que personne ne peut nous enlever. Une Joie «complète », qui n'est pas nécessairement gaieté et plaisir. Aide-moi mon Ange Gardien, à vivre de cette joie du Christ, qui découle de la certitude d'être aimé du Père des Cieux, parce que nous avons été sauvés au prix du Sang de Son Fils Unique. Une joie qui jaillit plus fortement dans la prière du cœur, les sacrements de Réconciliation et de l'Eucharistie, signes de la Présence réelle de Jésus parmi nous  ; une joie débordante, même dans l'épreuve. La joie parfaite que nous connaîtrons dans «l'éternité de délices » qu'est l'au-delà. Fais-moi découvrir cette joie dont tu vis déjà dans la contemplation du Dieu Trinitaire. Si le Créateur t'a placé auprès de moi, ce n'est pas seulement pour me préserver du danger, mai encore pour vivre «dans la joie et le chant tous les jours » (Ps 90, 14). Amen.


Septième jour

Mon messager auprès de ceux que j'aime


Vivre, c'est tisser des liens d'amour. Ce n'est ni gagner une fortune, ni accéder à la renommée. L'amour qui est d'essence divine, est l'unique richesse impérissable. Tout le reste s'évanouira un jour, à jamais. Des liens d'amour véritables sont apparus au long de ma vie, depuis le sein de ma mère. Ange de Dieu, mon gardien bien-aimé, aide-moi à demeurer fidèle à ces liens précieux entre tous, car tous lien d'amour, c'est un peu de Dieu en moi et par moi. Sois le messager auprès de toutes les personnes chères à mon cœur. Avec leurs Anges Gardiens, persuade-les que mon amour est fidèle et inaltérable, qu'il se veut appui sur leur propre chemin de sainteté. Remercie-les de ma part, car tout amour est un reflet de Dieu ; en les aimant, et plus je les aime, la présence de Dieu en moi grandit et s'intensifie. En me permettant de les aimer, et en m'aimant de leur côté, elles font croître le Christ en moi autant qu'en elles-mêmes. Amen.


Huitième jour

Maître de l'amour


Ange Gardien bien-aimé, mon compagnon de route et mon berger, toi qui as le privilège du face à Face permanent avec le Maître souverain de l'Univers, Source de tout Amour, enseigne les paroles, les gestes, les comportements, en toutes circonstances, du véritable amour, tel que nous l'enseigne Saint Paul (1 Co 13) « La voie infiniment supérieure » à tout autre don, l'amour serviable et patient, discret et humble désintéressé et paisible, l'amour qui ne se réjouit pas de l'injustice et qui met sa joie sans la vérité ; l'amour indulgent qui fait confiance, qui « espère tout et supporte tout ». En un mot, l'amour qui ne passera jamais (cf. 1 Co 13). J'ai conscience que je ressemblerai au Seigneur, que le Christ vivra réellement en moi, le jour où je vivrai concrètement l'amour ainsi défini par Saint Paul. Toi qui vis à mes côtés jour et nuit, inspire-moi sans cesse les paroles et les gestes exprimant l'amour authentique. Aide-moi à accepter les indispensables épreuves qui jalonneront ce chemin de purification sur lequel j'apprendrai à aimer mon prochain comme Marie nous aime. Amen.


Neuvième et dernier jour

Maître d'oraison


Ange de Dieu, à qui le Seigneur a confié ma protection, tu adores et contemples sans cesse la Face resplendissante de beauté de notre Créateur et Sauveur. Sois mon maître d'oraison. J'ai conscience de prier si mal, récitant des mots, sans pouvoir, la plupart du temps, les transformer en paroles jaillies du cœur. Je cherche Celui que mon cœur aime, mai je ne l'ai pas encore trouvé. Je vis, mais ce n'est pas encore, pleinement, «le Christ qui vit en moi » (Gal 2, 20). Intercède avec moi auprès du Saint Esprit, qu'Il m'accorde la grâce dont parle les Saintes Ecritures : « Ouvre la bouche, et je la remplirai » (Ps 80, 11). Qu'Il me fasse découvrir l'oraison du cœur qui est encore enfouie comme un trésor dans le champ de mon âme. Créé à l'image de Dieu, j'ai en moi le Ciel et la terre. Aide-moi, Ange Gardien bien-aimé, à «faire de ce monde un Ciel sur la terre » (Sainte Hildegarde de Bingen). J'y arriverai en vidant mon cœur du monde qui l'encombre encore, afin de pouvoir le remplir de Dieu. Pour cela, enseigne-moi la prière du cœur, toi mon berger et tuteur, mon Maître d'oraison. Amen.


La Neuvaine est officiellement terminée, mais si on le désire, quand on a reçu la grâce demandée, on peut prendre un dixième jour, jour d'action de grâce, cela est facultatif, mais est quand même vivement recommandé, nous présentons le dixième jour, que l'on dira selon son choix.


Dixième jour, jour d'action de grâce

Serviteur de la Reine des Anges


Ta Reine, Ange Gardien bien-aimé, c'est Marie, Mère de Jésus. Et Mère des êtres créés, vivant sur terre ; une Maternité offerte par Jésus, cloué sur la Croix, à Jean, son apôtre préféré, et à travers Jean, à nous tous créés à l'image de Dieu. Ta Reine est ma Mère. Y a-t-il un lien plus étroit que celui qui existe entre une maman et son enfant ? Aide-moi, mon Ange Gardien bien-aimé, à pénétrer plus profondément la merveille, le mystère du lien maternel qui m'unit à la Mère de Dieu. Il est directement rattaché à la voie de divinisation à laquelle le Seigneur m'invite à progresser ; je ne puis y réussir qu'en ressemblant de plus en plus à Jésus par la douceur et l'humilité. Marie possède elle-même ces vertus à la perfection. Sois mon messager auprès de ta Reine, pour qu'Elle m'aide à progresser plus vite dans la difficile ressemblance avec Jésus. Apprends-moi à aimer, comme Elle le mérite, Marie, ma Mère et ta Reine. Amen.


Prière au terme de la Neuvaine


Seigneur mon Dieu, me voici conforté dans ma Foi et mon amour pour Toi, au terme de cette Neuvaine à mon Ange Gardien, le compagnon de route à qui Tu m'as confié ; accorde-moi la grâce de cette neuvaine concernant l'oraison et l'action de grâce, la sainteté de la vie, l'amour donné par lequel je suis un reflet de Ton Amour, l'intercession de Marie, Mère de Ton Fils Unique, ma Mère et Reine des Anges, ainsi que l'union toujours plus fervente à Ta Divine Majesté.

Ange de Dieu, qui es mon berger et protecteur, intercède pour moi auprès du Seigneur pour que je reste en permanence dans les dispositions d'accueil des grâces et de volonté de progresser dans la sainteté comme disciple de Jésus-Christ. Au long de cette neuvaine, j'ai resserré les liens qui m'unissent à toi, veille à ce qu'ils ne se relâchent plus. Intensifie ton action de conseil, d'orientation et d'encouragement dont le Seigneur t'a chargé auprès de moi. Maintenant- que j'ai une plus vive conscience de ta présence et de ton rôle dans ma vie, je serai plus ouvert et docile à ton inffluence respectueuse de ma liberté. Puisse également ma montée dans l'union à Dieu te remplir de joie, de cette joie du Christ, qu'avec moi tu adores dans le Dieu Trinitaire, Père, Fils, Saint Esprit. Amen.


Bibliographie : « Les Anges, armée secrète du Ciel », de René Lejeune, aux Editions du Parvis, dont cette neuvaine est extraite.

 

Livre disponible sur le site des Editions du Parvis: www.parvis.ch

 



31/12/2007
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 663 autres membres