Spiritualité Chrétienne

Spiritualité Chrétienne

Mois de Marie SUITE

Mois de Marie

 

Suite et fin

 

Vingt-deuxième jour

Salus Infirmorum

 

"La Vierge Marie, dit Saint Bernard, ouvre à tous Son Coeur Miséricordieux, afin que tous, reçoivent de Sa plénitude: le captif, le rachat; le malade, sa guérison; le juste, sa grâce". Parmi les bienfaits que nous devons à la puissante intercession de Marie, il faut signaler en grand nombre les merveilleuse guérisons qui lui sont partout attribuées. Avec le péché, la mort est entrée dans le monde, et avec elle, un long cortège de maladies et de maux en tous genres qui la précèdent. Exempte sur cette terre de tout péché, exempte de la maladie, la Très Sainte Vierge n'en est que plus compatissante pour ses enfants cloués par mille infirmité sur un lit de douleur.. Alors que tout semblait perdu, dans il ne restait plus aucun espoir, cette Mère vigilante a fait reculer la mort et lui a arraché sa proie. Ils sont innombrables les sanctuaires élevés en l'honneur de Marie, témoignages de la Foi et de la confiance des peuples. Sous leur voûtes vénérées se pressent chaque jour des flots de pèlerins venus, pour les uns demander la guérison d'un être chéri, les autres, pour offrir à Marie, qui a rendu à la vie un parent abandonné des médecins, le juste tribut de leur reconnaissance. Interrogez ces millions d'ex-votos, qui sont la plus touchante et la plus riche parure de ses sanctuaires et il vous diront les bienfaits de Marie, le Salut des Infirmes. Confions à cette Bonne Mère la santé de nos corps, mais et surtout celle de nos âmes.

 

Exemple

 

Un jeune malade se faisait porter de Pontarlier à Fourvières,n pour y obtenir une guérison désespérée. Les hommes de l'art ayant essayé inutilement tous les remèdes l'avaient condamné à subir l'amputation d'une jambe dévorée par 5 affreux ulcères. Mais avant de se soumettre aux arrêts de la science, il voulu obéir aux inspiration de sa confiance en Marie. Malgré son extrême faiblesse, il se fit conduire à petites journées jusqu'à Lyon. Arrivé dans la chapelle de Fourvières, il fait voeu d'embrasser l'état ecclésiastique et de se consacrer dans les Missions Etrangères, si la Sainte Vierge lui obtient la grâce de guérir. O prodige de Puissance et de Miséricorde! Dès ce moment, trois de ses ulcères se ferment soudain, et les deux autres se cicatrisent rapidement, de telle sorte qu'il pût entrer bientôt au Petit Séminaire de Besançons et parvenir enfin au Sacredoce. Peu de temps après, il était radicalement guéri et il accomplissait son voeu en partant pour la Chine.

 

Bouquet spirituel

 

"Dans les dangers, dans les doutes, pensez à Marie; que ce Nom ne s'éloigne pas de votre bouche, qu'il ne s'éloigne pas de votre coeur." (Saint Bernard).

 

L'on termine par le chapelet

 

Vingt-troisième jour

Refugium Peccatorum

 

Ce qui ravit les plus heureux témoins des merveilles opérées par Marie, spécialement dans ses sanctuaires, ce ne sont pas les étonnantes guérisons corporelles qu'Elle y accorde par milliers, mais ce sont surtout les conversions inespérées et subites qui ramènent au Bercail les brebis égarées. Notre Bonne Mère du Ciel a reçu du Coeur de Jésus une participation à Sa Tendresse pour les pauvres pécheurs si dignes de pitié, et Son Divin Fils ne sauraut perdre ceux dont Elle implore le Salut. Sans doute, Elle a pour les âmes fidèles une affection plus marquée, mais Elle éprouve à l'égard des pécheurs une Compassion plus active. IL y a pour Elle comme une obligation de Justice de les aimer, parce qu'ils sont en réalité la raison suprême de l'honneur qu'Elle a d'être la Mère du Sauveur, car, pourquoi le Fils de Dieu est-Il venu sur la terre sinon pour sauver les pécheurs? Sans le recours à Marie, combien d'âme seraient restées dans la boue du péché et sur le chemin de l'Enfer? Cette puissante Avocate est le dernier lien qui rattache encore les pécheurs à Dieu; c'est Elle qui empêche la rupture définitive de la Miséricorde à leur égard. Toujours plus sensible à leur malheur qu'à leurs outrage, Elle ne se lasse jamais de chercher dans leurs yeux une larme et un regret dans leur coeur. Quand enfin Elle a obtenu cette larme du repentir, Elle oublie toutes les ingratitudes passées, pour protéger, guérir et sauver cette âme, objet de Sa Maternelle sollicitude. A l'exemple de Marie, soyons remplis d'horreur pour le péché et de tendre compassion pour le pécheur.

 

Exemple

 

Un jeune homme avait été élevé par un père imoie, et ne cessait de blasphèmer contre la religion et les Prêtres. Sa mauvaise conduite lui vaait valu une maladaie de poitrine. Une vertueuse dame l'engagea à recourir à la Sainte Vierge et à Lui demander sa guérison. Le pauvre jeune homme le fit, se confessa, et reçut la médaille de Marie avec joie. Mais, quelques mois après, voyant que son mal empirait, il tomba dans le désespoir, et blasphéma contre Dieu. Son père, vieillard impie, l'excitait à cela et lui promettait de se tuer pour aller le rejoindre. Le dimanche 2 novembre, on le recommanda aux prières de l'Archiconfrérie et on fit dire une Messe pour lui en l'honneur de Marie. Dès ce jour, il cessa de blasphèmer et devint calme. Le lendemain, il envoya chercher un Prêtre, se confess, reconnut publiquement ses torts. Le samedi suivant, il mourut tranquillement, après avoir montré pour Marie une entière confiance.

 

Bouquet Spirituel

 

"Heureux celui qui chérit Votre Nom, ô Vierge Marie! Votre Faveur le soutiendra dans ses peines, et produira en lui des fruits abondants comme ceux d'une capagne que fertilisent des ruisseaux." (Saint Bonaventure).

 

L'on termine par le Chapelet

 

Vingt-quatrième jour

Consolatrix Afflictorum

 

Ce n'est jamais en vain que nous recourons à Marie, et jamais une prière bien faite ne reste sans résultat. En effet, lorsque cette Bonne Mère n'a pu prévenir une douleur qui est voulue pour notre bien dans les desseins de Dieu, Elle nous procure du moins les grâces de patience et de résignation nécessaires pour la supporter chrétiennement. Ce secours de Marie est grandement utile aux affligés: il leur donne du courage et leur apprend à exploiter saintement leurs souffrances pour en faire autant de sujets de mérites pour le Ciel. Marie est une Mère toute Miséricordieuse; l'Eglise nous la fait saluer comme notre Espérance. Malheureux fils d'Eve, nous crions vers Elle dans les douleurs de notre exil. Elle exauce nos gémissements et nos soupirs lorsque dans cette vallée de larmes nous tendons vers Elle nos mains suppliantes. Au millieu de nos tristesses, souvenons-nous de la Mère des Douleurs, qui, pendant Sa vie mortelle, a bu si généreusement au calice des souffrances de Jésus. La pensée de Ses Douleurs adoucira les nôtres et nous portera à les unir à Celles du Divin Crucifié. "O Vierge Sainte, dont le Coeur Maternel entend tous les soupirs qui s'échappent de tant d'âmes affligées, soyez bénie de la douce consolation que Vous nous apportez dans les dures épreuves de cette vie. Apprenez-nous la Sainte Vertu de Résignation qui changera près de Vous toutes nos tristesses en joies."

 

Exemple

 

Un missionnaire priait dans une église. Placé derrière un pilier, il ne pouvait être aperçu de ceux qui entraient. Bientôt, il entendit ouvrir doucement la porte et une personne s'écrier en soupirant: "O Dieu bon! Ayez pitié de moi et de mon enfant!..." Il se retourne et voit une femme noire s'approcher du bénitier, et répandre de l'eau bénite sur la tête d'un enfant qu'elle tenait entre ses bras. Puis elle se dirige vers l'autel de Marie, se jette à genoux, et offre son enfant à l'Auguste Mère de Dieu. "O Vierge Marie, s'écrie-t-elle en sanglotant, vous voyez à vos pieds une mère infortunée, plongée dans la douleur la plus amère... Hélas! mon enfant que j'aime se meurt sous mes yeux. O Vierge Marie, Consolatrice des affligés, je Vous l'offre de tout mon coeur, daignez le guérir, je Vous en supplie." La prière si fervente de cette mère infortunée toucha le Coeur de Marie. Son enfant lui fut conservé, et elle eut la consolation de recevoir de nouveau ses caresses, et de lui apprendre à bénir et à invoquer le beau Nom de Marie.

 

Bouquet spirituel

 

"Vierge Sainte, Votre Nom sacré qui est continuellement en la bouche des chrétiens les soutient et les confirme dans la Foi." (Saint Jean Damascène).

 

L'on termine par le Chapelet

 

Vingt-cinquième jour

Auxilium Christianorum

 

La Très Sainte Vierge vient au secours de tous ceux qui L'invoquent; cependant Elle a une prédilection toute particulière pour les CHrétiens en qui Elle retrouve l'imahe de Jésus-Christ, son Divin Fils. Du hait du Ciel, Marie se souvient qu'Elle nous a été donnée pour Mère, et Elle ne saurait rester indifférente aux dangers que courent ses enfants. Protectrice des Chrétiens en particulier, Marie l'est aussi de l'Eglise de Jésus-Christ en général. "Ce fut toujours, dit le serviteur de Dieu Léon XIII, le soin principal et solennel des Catholiques de se réfugier sous l'égide de Marie; et cette piété si grande et si confiante envers l'auguste Reine des Cieux n'a jamais brillé d'un éclat aussi respendissant que quand la violence des erreurs su répandues, ou une corruption intolérable des moeurs, ou les attaques d'adversaires puissants, ont semblé mettre en péril l'Eglise militante de Dieu. L'histoire ancienne et moderne et les fastes mémorables de l'Eglise rappellent le souvenir des supplications publiques et privées à la Mère de Dieu ainsi que les secours accordés par Elle, et en maintes circonstances la Paix et la tranquillité publique obtenue par Sa Divine intervention. De là, ces qualification d'Auxiliatrice, de Consolatrice, de Bienfaitrice des Chrétiens, de Reine des Armées, de Dispensatrice de la victoire et de la Paix, dont on l'a saluée."

 

Exemple

 

Saint Arnould, jeté dans une obscure prison de la ville de Toulouse, se voyant à la merci de ses persécuteurs et n'ayant plus rien à attendre des hommes, recourut à la Très Sainte Vierge. A peine avait-il achevé sa prière, que ses chaînes tombèrent d'elles-mêmes. Dans la crainte de provoquer la colère du géôlier, il les reprit, mais elles se rompirent de nouveau en présence des gardes, et il fut ainsi miraculeusement délivré. Touchante image de la sollicitude de Marie à secourir les âmes qui recourent à Elle dans les situations les plus critiques.

 

Bouquet spirituel

 

"Souvent on obtient plus tôt une grâce, en employant le Nom de Marie qu'en invoquant le Nom de Jésus." (Saint Anselme).

 

L'on termine par le Chapelet

 

Vingt-sixième jour

Regina Angelorum

 

Issue de la Race royale de David, Marie a cependant vécu sur la terre dans l'obscurité et la pauvreté, mais son Divin Fils, qui l'avait associée à Ses humiliations et à Ses souffrances, lui fait dans le Ciel partager Sa Puissance et Sa Gloire. "Toutes les créatures, dit Saint Bernard, qui obéissent à la Sainte Trinité, quels que soient leur nature, purs esprit comme les Anges, raisonnables comme les hommes, matériels comme les éléments et les Cieux, doivent obéir à la glorieuse Vierge Marie. Oui, tout ce qui est soumis à la domination de Dieu est soumis également à la domination de Marie" Marie est la Reine de la Cour Céleste, parce qu'Elle est la Mère de Dieu et que les Anges n'en sont que Ses serviteurs. Bien que supérieurs à Marie quant à leur nature angélique qui est plus élevée que la nature humaine, ils lui sont grandement inférieurs à cause de sa sublime Dignité, qui l'apparente à Dieu Lui-même, à cause de Ses privilèges insignes, à cause de Ses grâces et de Sa Sainteté. Aussi voyons-nous, au jour de l'Incarnation, l'Atchange Gabriel, saluer Marie avec le respect le plus profond. Après avoir servi leur Reine pendant Sa vie terrestre, les milices angéliques Lui font une escorte d'honneur en la transportant dans les Cieux au jour de Sa Glorieuse Assomption. Comme les esprits Bienheureux, aimons à nous montrer les serviteurs de Marie.

 

Exemple

 

Un jour Saint Bernard, faisant en Allemagne l'office de Légat Apostolique, assistait en cette qualité à l'Office Divin dans la cathédrale de Spire; on entonna le Salve Regina à la fin de la cérémonie. Bernard suivait le choeur de toute l'ardeur de son âme. Quand le chant fut achevé, le serviteur de la Vierge, dans une sorte d'extase, continua seul en disant trois fois: " O Clémente, ô Miséricordieuse, ô Douce Vierge Marie!" Et tout le peuple, ravi d'admiration, répéta sur le champ ces suaves paroles, qui depuis ont été adoptées par toute l'Eglise. A quelques temps de là, se trouvant à Dijon, devant un autel de la Vierge, il entendit tout à coup des voix célestes chantant merveilleusement ce même Salve Regina: c'étaient des Anges envoyés par Marie, pour réjouir et récompenser le plus aimant de ses fils.

 

Bouquet spirituel

 

"Les malins esprits redoutent la Reine des Anges, et prennent la fuite sitôt qu'ils entendent prononcer son nom." (Thomas A Kempis).

 

L'on termine par le Chapelet

 

Vingt-septième jour

Regina Patriarcharum et Prophetarum

 

La Vierge Marie est appelée Reine des Patriarches, parce qu'Elle a réunie en Elle les dons de la Sainteté, les actions les plus merveilleuses de tous ces Saints de l'Ancienne Allianxce. Ne les a-t-Elle pas tous surpassés par Ses sublimes Vertus: Adam, par sa pénitence volontaire; Enoch, par la pureté de son culte envers Dieu; Noé, par sa fidèlité; Abraham, par sa Foi et sa générosité; Isaac, par son obéissance; Jacob, par ses travaux continuels; Joseph, par sa chasteté et sa pieuse providence; Moïse, par sa doctrine et sa douceur; Job par sa patience et Melkisédek , par son mystérieux Sacerdoce? Tous ces grands personnages de l'Ancien Testament saluent comme leur Reine, cette Femme bénie entre toutes les femmes qui a donné au monde le Messie qu'ils attendaient. Ils reconnaissent Marie pour leur Reine, ces nombreux Prophètes, qui, pendant 4000 ans, ont entretenus les saints désirs du peuple de Dieu, en leur annonçant le Sauveur promis. Ils saluent en Elle la Femme victorieuse de Satan, la Fleur de la Tige de Jessé, la Vierge qui devait enfanter l'Emmanuel. Plus heureuse que ces voyants de l'avenir, qui n'ont connu que par les éclairs d'une révélation passagère et obscure les mystères du Verbe incarné, la Divine Vierge a contemplé de ses yeux, porté, nourri, élevé le Messie auquel Elle a donné naissance. Félicitons avec tous les Saints de l'Ancienne Loi la Vierge Marie et, à leur exemple, mettons en Elle toute notre espérance.

 

Exemple

 

Dans un couvent de Frères Mineurs, près d'Antioche, il advint qu'après Complies, le Gardien alla au bois pour y faire sa prière. Ce religieux était fort dévot à la glorieuse Vierge Marie. Tout à coup, parut à ses yeux une grande lumière, au milieu de laquelle, il aperçut une magnifique procession de martyrs, de confesseurs, de vierges et d'apôtres. Derrière la procession, s'avançait la Sainte Vierge, dont la splendeur éclipsait celle de tous les Saints. Le Gardien demanda à Marie ce que signifiait cette vision. "Nous allons à Antioche, lui répondit la Sainte Vierge, chercher l'âme d'un religieux de votre Ordre; sachez que dans 8 jours, nous nous rendrons à votre monastère, avec la même solennité, pour y prendre l'âme d'un de vos religieux." C'est en effet ce qui arriva dans les deux monastères.

 

Bouquet spirituel

 

" Cette Vierge Sainte a été promise à nos pères, figurée par des ouvrages miraculeux et annoncée par les oracles des prophètes." (Saint Bernard).

 

L'on termine par le Chapelet

 

Vingt-huitième jour

Regina Apostolorum et Martyrum

 

Le Fils de Dieu est venu du Ciel sur terre pour sauver le genre humain et pour l'instruire. Il s'est choisi des Apôtres afin de continuer Sa Mission de Lumière et de Salut. Or, Marie est la Reine des Apôtres; c'est à Elle qu'ils s'étaient unis dans la retraite et la prière pour recevoir par sa médiation la Lulière et la Force du Saint Esprit; c'est Elle qui veille sur le berceau de l'Eglise et qui bénit et encourage les premiers travaux de l'aspostolat. Le Sauveur a voulu s'associer la Vierge, Sa Mère, pour l'évangélisation et le Salut des hommes, et par ses prières toujours exaucées, Elle a converti plus d'âmes que tous les Apôtres ensembles. Du haut du Ciel, dans Son immense Amour pour Dieu et pour ses enfants de la terre, Elle ne peut cesser de travailler à l'extension du Royaume de Dieu. Marie est encore la Reine des Martyrs. Elle devait acheter Sa couronne de Gloire au prix des plus douloureuses souffrances, et le martyre qu'Elle endura dans Son Coeur, fut plus cruel que celui enduré par les Chrétiens dans leurs corps. Il fut plus long, opuisqu'il a duré depuis la Prophétie du vielliard Syméon: "Voici qu'un glaive transpercera Ton âme" jusqu'à la Résurrection de Jésus. Il fut le plus douloureux, car il se mesure à l'immensié de Son Amour. Enfin, il fut le plus courageux et le plus Saint, par l'admirable générosité de Son Coeur qui l'accepta. Demandons à Marie le zèle des Apôtres et le courage des Martyrs.

 

Exemple

 

Rien ne garde mieux la Foi vaillante, dans les âmes, que l'Amour de Marie. En 1793, de jeunes Lyonnaises allaient à l'échafaud "parce que l'on avait trouvé chez elles des images du Sacré Coeur et de la Sainte Vierge". - "Comment t'appeles-tu, fanatique, demandaient les hommes de sang, à l'une d'elles - comme la Sainte Vierge, ma patronne, que je vais voir au Ciel", répondit la jeune Lyonnaise, et toutes s'en allaient à la mort, comme une fête, en chantant des cantique à la Sainte Vierge.

 

Bouquet spirituel

 

"Autant Marie a surpassé toutes les créatures en grâces sur la terre, autant Elle les surpasses dans le Ciel par l'éminence de Sa Gloire." (Saint Bernard).

 

L'on termine par le Chapelet

 

Vingt-neuvième jour

Regina Sanctorum Omnium

 

Reine de tous les Saints héroïques et remarquables par leurs travaux, leurs actions extraordinaires, leur souffrances, leurs miracles. Marie est aussi la Reine de tous ces autres Saints beaucoup moins nombreux et moins connus, qui se sont sanctifiés par la pratique des vertus plus communes et ordinaires du Christianisme et par le fidèle accomplissement de tous leurs devoirs d'état. Marie est le Modèle de tous les Chrétiens, rien n'est plus facile à imiter que ses douces Vertus. Elle offre dans Sa vie admirable des exemples à tous les âges, à toutes les conditions, au Temple, à Nazareth, au Calvaire, comme pendant les dernières années de Sa vie. Elle se montre toujours à nous avec cette Humilité, cette pureté, cette piété, cette douceur, cet esprit de Foi et d'obéissance qui sont la trame de toute vraie sainteté. Aussi, quelle gloire est la Sienne dans le Ciel, le séjour des Anges et des Saints. "Dans cette Lumière inaccessible, dit Saint Pierre Damien, la Bienheureuse Vierge Marie eclipse la dignité des hommes et des anges, et, en comparaison d'Elle, nul n'a d'éclat." La Sainte Trinité s'est plu à Lui donner le trône le plus magnifique, le seul convenable à la Mère de Dieu, et devant Elle s'inclinent tous ceux qui s'inclinent devant la Souveraine Majesté. Prions la Reine de tous les Saints de nous aider à nous sanctifier dans le modeste accomplissement de nos devoirs d'états.

 

Exemple

 

Unissons-nous à tous les millions de coeurs fidèles des cinq parties du monde, qui font monter vers le Ciel leurs prières et leurs joyeux cantiques en l'honneur de la Vierge Mère de Dieu, et Mère des hommes. Unissons-nous surtout au Saint Père et à tous les chrétiens. Le Bienheureux Pie IX faisait publiquement chaque soir, en la Basilique Saint Pierre, le mois de Marie; suivi de sa Cour, il se rendait aux pieds d'une antique et miraculeuse image de la Vierge, exposée dans une des chapelles de la Basilique; là, il s'agenouillait et priait pendant près d'un quart d'heure. Quelle bonne et belle chose que de s'unir ainsi à la prière de Jésus-Christ!

 

Bouquet spirituel

 

"Marie, surpassant tous les Anges, tous les Saints en dignité, a été élevée jusqu'au trône, du Souverain de l'univers. " (Saint Augustin).

 

L'on termine par le Chapelet

 

Trentième jour

Regina sine labe original Concepta

 

Le 8 décembre 1854, le Souverain Pontife, le Bienheureux Pape Pie IX, entouré d'un grand nombre d'Evêques, voulant répondre aux désirs unanimes de la Chrétienté, prononça sollennellement ces mémorables paroles: "Nous définissons que la doctrine qui tient que la Bienheureuse Vierge Marie, qui, dès le premier instant de Sa Conception, a été par une grâce et un privilège spécial du Dieu Tout-Puissant, en vue des mérites de Jésus Christ, Sauveur du genre humain, exempte et préservée de toute souillure du péché originel, est révélée de Dieu, et, par conséquent, que tous les fidèles doivent la croire d'une manière ferme et inébranlable." A cette nouvelle, l'Eglise Catholique tout entière témoigna sa joie par des transports tels que le monde n'en a jamais connus. Ajouter ce magnifique fleuron à la couronne de Marie, c'est proclamer, à la fois toute Sa grandeur, toute Sa beauté, toute Sa Sainteté; car un privilège insigne, incomparable, ditingue Marie de tous lesélus et nous La montre comme Chef-d'oeuvre de la Trinité Sainte. Oui, Marie est Immaculée et c'est là Sa victoire sur Satan, c'est Son triomphe sur Dieu Lui-même, c'est le charme qui séduit et Lui gagne le coeur de tous Ses enfants. Exemplte de la tâche originelle pour être digne de la Maternité Divine, Marie nous inspire l'horreur du péché, et nous montre les riches trésors de la Grâce Divine qu'Elle nous apprend à estimer.

 

Exemple

 

Aimons à salurt bien souvent Marie de ce beau titre d'Immaculée. Voyez comme il est cher à Son Coeur. En 1830, quand Elle apparut à Sainte Catherine Labouré, Rue du Bac, à Paris, celle-ci la vit toute blanche et le pied placé sur la tête du serpent. Quand Elle est descendue à nouveau, sur la terre Française, dans la Grotte de Lourdes, Sainte Bernadette Soubirous l'a vue toute vêtue de blancheur et d'azur, et, de cette voix qui ravit les Anges, Elle lui dit: "Je suis l'Immaculée Conception".

 

Bouquet spirituel

 

" Les autres hommes ont été relevés après leur chute, mais Marie a été arrêtée sur le penchant, et soutenue de peur qu'Elle ne tombât." (Saint Bonaventure).

 

L'on termine par le Chapelet

 

Trente-et-unième et dernier jour

Regina Sacratissimi Rosari

 

La religion du peuple Chrétien, a dit Léon XIII, tient à honorer par des titres insignes et de mille façons, la Divine Mère, élevée si excellemment au-dessus de toutes les créatures par tant et de si grandes loires; or, elle a toujours aimé particulièrement ce titre du Rosaire, cette manière de prier, qui est comme le mot d'ordre de la Foi et qui résume le culte dû à Marie; elle l'a pratiqué dans l'intimité et en public, dans l'intérieur des maisons et des familles, en instituant en Son honneur des confréries, en Lui consacrant des autels, en l'entourant de toutes les pompes, convaincue qu'elle ne pourrait recourir à de meilleurs moyens pour orner les Fêtes sacrée de la Sainte Vierge, et pour mériter Son patronage et ses grâces." C'est pourquoi le même Pontife nous invite à saluer dans les Litanies, la Reine du Très Saint Rosaire, et à récier sollennellement, chaque année, au mois d'octobre, cette belle prière semblable à une couronne fleurie que nous offrons à Marie, notre Reine. Répondons unanimement à l'appel et à la confiance du Pape du Rosaire. Dans les luutes que l'Eglise a à soutenir, il nous donne l'arme puissante qui doit nous défendre contre nos ennemis. Aimons à réciter pieusement le Chapelet; ce sera pour nous un excellent moyen de rendre chaque jour nos hommages à notre Reine du Ciel; nous ne saurion Lui offrir une prière plus agréable et plus puissante.

 

Exemple

 

Le Bienheureux Alain de la Roche rapporte qu'un Chartreux, qui avait une grande dévotion au Saint Rosaire, vit un jour, en esprit, le Roi du Ciel irrité et prêt à lancer ses foudres sur le monde coupable. Marie entreprit d'apaiser Son Juste courroux; Elle suppliait Son Divin Fils d'avoir pitié des pécheurs, et de les exciter à la pénitence. "Je ne puis rien Vous refuser", répondit-Il à la Sainte Vierge. "Daignez donc, ajouta-t-Elle, M'accorder que quiconque récitera dévotement le Rosaire, en méditant les mystères sacrés, ne soit pas accablé des coups de Votre Justice, mais qu'il se convertisse, s'il est pécheur, qu'il persévère dans la Grâce, s'il est juste et qu'il arrive à la vie éternelle." Le Sauveur accorda à Sa Très Sainte Mère ce qu'Elle demandait pour ses pieux serviteurs. le Bienheureux Alain de la Roche dit encore que Marie a fait, en une foule de circonstances, les promesses les plus consolantes en faveur de ceux qui récitent le Rosaire."

 

Bouquet spirituel

 

"Toutes les génération s'écrieront que Vous êtes Bienheureuse, parce que Vous leur avez procuré à toutes la vie et la gloire." (Saint Bernard)

 

"Marie est plus Mère que Reine". (Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus).

 

L'on termine par le Chapelet

 

Fin du Mois de Marie         

  

 

    



22/05/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 683 autres membres