Spiritualité Chrétienne

Spiritualité Chrétienne

Mois de Marie

Le Mois de Marie

 

Le mois de Mai étant traditionnellement consacré à la Vierge Marie, je vous invite et vous recommande vivement à pratiquer cette belle dévotion si agérable aux yeux de notre Mère du Ciel et par laquelle l'on reçoit tant de grâces.

 

Pratique du mois de Marie

 

En premier lieu, vous mettrez chez vous une belle image de Marie, tel, par exemple, une icône, ou une statue etc... Vous la mettez bien en évidence, bien à l'honneur, à la plus belle place de manière à ce que tous puissent la voir. Vous fleurissez abondamment chaque le petit autel, que vous aurez préparé et vous y mettrez des bougies. Ensuite, chaque jour, vous y récitrez des prières, si possible à une heure fixe. Par exemple, vous pourrez lire les prières que je mettrai chaque jour ci-après, accompagnées du Chapelet.Telles sont les pratiques traditionelles pour le mois de Marie. Bien sûr, à vous de personnaliser. cela dit, votre intuition et votre sensiblité doivent toujours primer pour que votre dévotion vous soit plus appropriée, vous pouvez, aussi, selon votre envie, personnaliser ce temps de prière, l'essentiel étant que Marie soit vénérée en cette belle dévotion. Bien entendu, le mois de Marie peut se pratiquer, hormis en mai, à n'importe quelle période de l'année.

 

Les méditations qui vont suivre, sont extraites du très bon petit livre "Les 7 mois réunis", aux Editions Fidéliter (N.D. du Pointet - Broût-Vernet F- 03 110 Escurolles)   

 

Premier jour

Sancta Maria

 

Le beau Nom de Marie, à lui seul nous fait déjà connaître la Très Sainte Vierge Marie par ses multiples significations, et nous invite à l'honorer. Le Nom de Marie signifie "Souveraine". Ce titre, qui prélude si bien à la divine Mission de Marie, et qui indique si clairement sa dignité future de Mère de Dieu, ne peut pas avoir été donné à cette enfant dès sa naissance sans la participation du Ciel et sans une influence prophétique. Elle méritait bien ce nom de Souveraine, Celle qui, par sa grandeur et ses vertus, devait être un jour la Reine des Anges et des hommes, la Reine du Ciel et de la terre.

 

Le Nom de Marie signifie "Etoile de la Mer". "Marie, a dit Saint Bernard, est cette belle étoile resplendissante de mérites, et nous éclairant de ses rayons sur cette grande et vaste mer. Si les vents des tentations se lèvent, si vous êtes poussés contre les écueils des tribulations, regardez votre Etoile, invoquez Marie".

 

Le Nom de Marie signifie "Océan d'amertume" ou "Myrrhe de la Mer". "Marie, a dit Saint Bonvanture, est une mer; car Elle est remplie des eaux de la Grâce; Elle est amère en ce sebs qu'Elle a beaucoup souffert en Son Fils; Elle est aussi une mer bien amère, car Elle a submergé Satan". Aimons à répéter pieusement ce doux Nom qui nous rappelle la Gloire et les Douleurs de notre Mère. Soyons soumis à notre Souveraine, suivant la Lumière qui nous conduira près d'Elle, afin de partager ses joies, après avoir, en union avec Elle, supporté la douleur.

 

Exemple

 

sous le règne de Saint Etienne, roi de Hongrie, les Hongrois avaient un tel respect pour le Nom de Marie, qu'à peine ils osaient le prononcer, appelant toujours la Sainte Vierge "la Grande Dame". Et s'il arrivait qu'on proférât en leur présence le Nom de Marie, tous à l'instant, tombaient à genoux et s'inclinaient jusqu'à terre en témoignage de leur vénération pour cet auguste Nom.

 

Bouquet spirituel

 

"Que le Nom de la Mère de Dieu soit la dernière parole et le dernier mouvement de ma langue, afin que, partant de ce monde avec lui sur les lèvres, comme un rameau d'olivier, je m'envole au lieu du repos". (Saint Germain)

 

L'on dira ensuite le Chapelet 

 

Deuxième jour

Sancta Dei Gentirix

 

Parmi tous les titres que l'Eglise nous fait adresser à Marie, il ne peut y en avoir de plus glorieux pour Elle, ni de plus cher à la piété Chrétienne, que celui qui nous rappelle Sa dignité de Mère de Dieu. Ce seul titre en dit plus à nos coeurs que nos lèvres ne suraient jamais en exprimer.

 

Oui, Marie, parce qu'Elle est Mère du Christ, du Sauveur, est aussi Mère du Créateur, Mère de Dieu. Sans doute, s'il n'y avait en Jésus-Christ que la nature Divine, le titre de Mère de Dieu ne pourrait appartenir à la Sainte Vierge, puique la divinité existe par elle-même de toute éternité. Mais la seconde personne de la Sainte Trinité ayant résolu de s'incarner pour sauver le monde, c'est la Sainte Vierge Marie, qui, par un prodige sans égal, a été choisie pour fournir la nature humainez, qui a été unie à la nature Divine dans la personne adorable de Jésus-Christ, dont Marie est la Mère.

 

Celui qui est né d'Elle étant Dieu, Marie est à bon droit salue du titre de Mère de Dieu. Aimons à saluer notre Mère de cette invocation, de ce titre qui redit toutes ses grandeurs, toutes ses grâces, qui nous explique sa Puissance et Sa Bonté.

 

Exemple

 

Le Bienheureux Elsa, religieux de l'Ordre de Saint Dominique, fut désigné à Dieu et choisi par ses Supérieurs, pour aller évangéliser l'Abyssinie. Il s'attacha surtout à exalter la Maternité de Marie, et à porter tous les coeurs à son service. Il rencontra un esprit pervers, qui niait que la Sainte Vierge fut la Mère de Dieu, et qui tournait en réidicule le prédicateur. Il osa même le provoquer à une conférence publique.

 

Le Saint homme justifia sa doctrine et réduisit son adversaire au silence. Mais, quoique vaincu, il ne cessa pas de semer partout les propos les plus horribles contre la Maternité de Marie. Pour mettre fin au scandale, le roi le fit livrer à des lions qui le dévorèrent en un instant: tandis qu'ils respectèrent et ne firent aucun mal au Père Elsa, descendu dans l'arène, pour prouver la vérité de la Maternité de Marie.

 

Bouquet spirituel

 

"Marie est devenue véritablement la Reine de toutes les créatures, lorsqu'Elle est devenue la Mère de Son Créateur". (Saint Jean Damascène)

 

L'on dira ensuite le Chapelet

 

Troisième jour

Sancta Virgo Virginum

 

Marie est la Vierge des Vierges parce qu'Elle a levé la première l'étendard de la virginité et qu'Elle a été suivie d'un nombre infini de vierges, qui toutes ont été et sont encore attirées sur ses pas par le parfum de ses vertus et par l'attrait de son exemple. Fidèle au voeu qu'Elle avait prononcé dès ses premiers ans, Marie préférait l'honneur de la virginité à la gloire de la Maternité Divine,  puisqu'Elle n'a donné son consentement au mystère de l'Incarnation qu'à la condition de demeurer vierge. Marie est cette Vierge unique et incomparable saluée par le prophète en ces termes: "Voici qu'une Vierge concevra et enfantera". Ah! sans doute, un Dieu ne pouvait avoir pour Mère qu'une Vierge, et, si une vierge devait-être mère, Elle nepouvait l'être que d'un Dieu. Et ce Dieu, qui est né d'une mère qu'Il s'était choisie si Sainte, devait par cette naissance, au lieu d'altérer et d'amoindrir cette virginité, la consacrer et l'ennoblir.

 

Professons une grande estime pour ces âmes privilégiées que Dieu appelle à Le servir sous l'étendard de la Vierge des Vierges. Elles attirent par leur piété les bénédictions Divines sur la terre, et la Sainte Liberté qu'elles conservent en se vouant au Seigneur, leur rend plus facile tous les dévouements de la charité.

 

Exemple

 

Saint Thomas d'Aquin, surnommé "L'ange de l'école", fut soumis à une terrible tentation dans la prison où sa famille le retenait captif. Le vertueux jeune homme, dans la circonstance critique où il se trouvait, comprit qu'un coup de vigueur pouvait seul le délivrer du péril, et, s'armant d'un tison enflammé, il poursuivit et mit en fuite le suppôt du Démon. Une victoire si agréable à la Reine des Vierges lui mérita de sa part les plus insignes faveurs: Thomas fut dès lors exempt de toutes tentations contraire à la Sainte Vertu, et il a déclaré lui-même avoir constamment obtenu ce qu'il demandait au Seigneur par l'intercession de Marie.

 

Bouquet spirituel

 

"Cette Vierge Sainte est une parfaite image de la Divinité, et Dieu même a pris plaisir à la peindre avec un art admirable et une signulière providence." (Saint Antoine)

 

L'on dira ensuite le Chapelet

 

Quatrième jour

Mater Divinae Gratiae

 

Marie est Mère de la Grâce Divine, puisqu'Elle est la Mère de Jésus-Christ qui est la Source et l'Auteur de toute Grâce. Ce n'est pas à la nature qu'Elle doit son titre de Mère de Dieu, mais à la Grâce Divine, par un prodige ineffable de l'Esprit Saint. C'ets en vertu de la Grâce Divine qu'Elle a été élue et prédestinée de toute éternité, et non en vue de Ses seuls mérites. Marie ets Mère de la Grâce Divine parce que Sa Sainteté et Ses Vertus la rendent agréable à Dieu, qui met en Elle toutes ses complaisance, et parce qu'Elle est merveilleusement enrichie et comblée des don surnaturel. Enfin, Marie est Mère de la Grâce Divine, parce que, associée au Mystère de notre Rédemption, Elle nous obtient de Dieu les bienfaits de Sa Grâce, dont Elle a été établie la Dispensatrice.

 

Quel bonheur pour nous, quelle consolation dans cette vallée de larmes, d'apprendre que nous avons au Ciel une Mère remplie envers nous de Tendresse et de Bonté et qu'Elle a auprès de Dieu un crédit sans borne et pour nous une Charité si grande, que sans cesse Ses yeux son ouverts sur nos misères. Elle est prête à venir à notre secours au premier cri de détresse. Recourons à Marie si nous avons eu le malheur de perdre la Grâve, où si nous voulons augmeter en nos âmes ce riche trésor.

 

Exemple

 

Henri Bourdon donna de bonne ehure des marques de la haute sainteté à laquelle il parvint plus tard. Il eut l'heureuse pensée de former, avec quelques jeunes gens de son âge, une association en l'honneur de la Sainte VIerge. Ces pieux écoliers se rendaient chaque jour dans un petit oratoire pour la prier, ils s'entretenaient de ses vertus, penfant leur récréation; ils se préparaient à ses fêtes par quelques mortifications, et les sanctifiaient en s'approchant des sacrements. Leur ferveur devint même si grande, qu'ils passaient une partie de la nuit à chanter ensemble les louanges de la Mère de Dieu. Marie ne laissa pas tant depiété sans récompense, Elle leur obtint pour le reste de la vie les plus précieuses grâces.

 

Bouquet spirituel

 

"La Maternité de Dieu n'aurait servi à rien à Marie, si Elle ne l'avait plus heureusement porté dans Son Coeur que dan Son Sein." (Saint Augustin)

 

L'on dira ensuite le chapelet

 

Cinquième jour

Mater Purissima

 

Saluons Marie de ces titres si pieux, qui chantent son incomparable pureté "Mère très Pure; Mère très Chaste; Mère sans tâches et sans souillures!" Comme la pensée, l'invocation de Marie fait du bien à l'âme, l'éloigne du péché, lui inspire l'amour de la vertu! Elle la purifie et la rafraîchit comme une rosée bienfaisante. Ouis, Marie est la plus pure d'entre les créatures, car plus limpide dans son cours. "Quelle pureté, même angélique, dit Saint Bernard, pourrait être comparée à cette pureté qui mérita de devenir le Sanctuaire de l'Esprit Saint". Nous pouvons par là juger, de la pureté sans tâche de la Vierge Marie, qui, par sa Divine Maternité, s'est approchée si près de la Pureté même, et a eu des rapports si intimes avec la Divinité. Redisons-Lui donc avec les Saintes Ecritures, en union avec la Sainte Eglise: "Vous êtes toute Pure, ô Marie! et il n'y a point de tache en Vous!" Jamais le moindre péché, la plus légère imperfection n'a terni la blancheur de cette Ame immaculée, que Dieu avait préservée de la souillure originelle. Soyons saints, soyons purs parce que Dieu est la Pureté et la Sainteté même. Lorsque la pureté si fragile de notre âme est menacée par les attaques de Satan, les séductions du monde, les révoltes d'une chair faible et corrompue, recourons à Marie et nous resterons dignes de Dieu.

 

Exemple

 

"Il y a, écrivait Guillaume Roux, jeune étudiant d'Avignon, dans un petit jardin situé sous mes fenêtres, une statue de la Sainte Vierge, que j'aperçois de ma chambre. J'ai installé ma table de travail de ce côté, et, quand je relève les yeux au dessus de mon livre, j'entrevois la blanche statue de Marie, a demie cachée dans les rameaux verts d'un laurier. Bien des fois, en préparant mon examen et ma thèse, mon regard y fait un petit pèlerinage. C'est à cette Vierge que j'ai consacré mes affections, pour qu'elles soient toujours saintes. Je lui demande cette grâce, chaque fois que mes yeux traversent le laurier. O Marie, Vous êtespure, gardez mon coeur, fermez mes oreilles, châtiez mon corps de boue! O Marie, je Vous aime et Vous aimerais toujours! Ave Maria Purissima!"

 

Bouquet spirituel

 

"Il convenait que cette Vierge fût d'une telle pureté qu'on n'en pût jamais imaginer une plus grande dans aucune autre créature." (Saint Anselme).

 

l'on termine par le chapelet

 

Sixième jour

Mater Amabilis

 

Sans doute, pour tout enfants sa mère est aimable; mais qui pourrait dire combien d'amour mérite la Mère de Dieu, devenue notre Mère, Bénie entre toutes les femmes, Marie a des titres innombrables qui Lui gagnent le Coeur de Dieu et ne nôtre. Si l'on considère sa dignité, Elle est toute aimable parce que Dieu, dans les trois admirables Personnes de la Sainte Trinité, L'a aimée de toute éternité d'un Amour supérieur à tous les amours; Il L'a chérie comme Sa Fille, comme Sa Mère, comme Son Epouse. Si l'on envisage la Sainteté de Marie, Elle est aimable parce qu'Elle a été ornée des plus grandes vertus, d'une grâce de choix, d'une gloire incomparable. Elle est aimable par Sa Beauté extérieure et qui n'a pas subi les atteintes du péché et qui était ce reflet de la beauté intérieure de la Fille du Roi. "Salut, pleine de grâce, s'écrie Saint Bernard, Vous êtes pleine de grâce parce que Vous êtes agréable à Dieu, aux Anges et aux gommes: Vous êtes agréable à Dieu par Votre Humilité, aux Anges par Votre Virginité, aux hommes par Votre Fécondité". Oui, Marie est mille fois aimable par la ressemblance et Son Union à Dieu, par l'Amour qu'Elle a témoigné à Dieu en retour de cet Amour ineffable dont Elle était l'objet. Enfin, si nous redisons que Marie est notre Mère, ne serait-ce pas Lui donner tout droit sur nos coeurs?

 

Exemple

 

Le Maréchal Pélissier n'oublia pas dans un âge plus avancé, les leçons chrétiennes et les pieux sentiments de son enfance; il eut toute sa vie, un véritable amour pour la Sainte VIerge. "Vous auriez dû remarquer, écrivait-il d'Orient, que c'est le lendemain de l'Assomption que j'ai battu les Russes à Traktir, et le jour de la Nativité que fut pris Malakoff. Ainsi, ce sont les bonnes prières à la Vierge, et la Foi que nous y avons, qui, plus que le vulgaire ne le pense, nous ont été d'un si grand secours dans ces deux glorieuses journées". De retour en France, Pélisser, au milieu des ovations qu'il reçut à Marseille, se rendit au Sanctuaire de Notre Dame de la Garde et déposa aux pieds de Marie l'hommage de sa reconnaissance.

 

Bouquet spirituel

 

"Si vous êtes en butte aux tribulations, si vous êtes dominé et presque écrasé par elles, invoquez Marie". (Saint Albert le Grand)

 

L'on termine par le chapelet

 

Septième jour

Mater Admirabilis

 

Admirable, c'est un des noms que l'Esprit Saint a voulu donner, dans la prophétie d'Isaïe, au Dieu Sauveur. C'est aussi le Nom que l'Eglise se plaît à donner à Marie, à cause de son admirable coopération dans l'affaire de notre Salut et de ses ineffables grandeurs, qui la rapprochent de Dieu même. En effet, sous quelque rapport que nous considérions la Sainte Vierge Marie, nous la trouvons toujours au-dessus de toute admiration, Admirable dans le prodige unique de son Immaculée Conception; admirable dans sa Sainte Enfance qui a déjà rayonné au Temple des plus étonnantes vertus; admirable de confiance et d'abandon dans les plus mystérieuses circonstances de sa jeunesse; admirable dans les sublimités de Sa Maternité Divine qu'Elle a su allier jusqu'à la fin avec la plus profonde humilité; admirable dans son dévouement, dans ses prières et dans les ravissantes perfections de toute Sa vie. Mais où Marie fait surtout l'objet de notre admiration, c'est dans cette longue suite de prévisions déchirantes dont le glaive prophétique du vieillard Syméon a percé son âme; c'est dans cette héroïque résignation avec laquelle Elle assista au Sacrifice du Calvaire. Enfin, Marie est admirable au ciel au sein de ce poids immense de Gloire qu'Elle a conquis par Ses Vertus. A l'exemple de notre Mère, faisons peu de cas de l'admiration des créatures, et ne recherchons que l'estime de Dieu.

 

Exemple

 

En 1850, un soldat Français, en garnison à Rome, écrivait à sa famille: "Je vais vous dire comment je me suis converti. Je monte à une chapelle de la Mère Admirable, au Couvent de la Trinité des Monts. Je me mets à prier. Comme je n'étais pas encore guéri de mes fièvres, il vient une bonne soeur pour m'offrir quelque chose;  mais je sens comme une main qui me retient, et j'entends comme une voix qui me dis: "Reste-là et prie". Et je prie. Une soeur m'apporte un livre, et je lis l'examen de conscience, puis je reviens au couvent, réapprendre mes prières que j'avais oubliées. Quelques temps après je me confesse, et me voilà bien heureux."

 

Bouquet spirtuel

 

"Marie est digne d'admiration, Elle dont la fécondité relève l'humilité, et dont l'enfantement consacre la virginité." (Saint Bernard)

 

L'on termine par le Chapelet

 

Huitième jour

Virgo Prudentissima

 

Humblement défiante d'Elle-même et remplie de Confiance en Dieu, Marie était la Vierge Prudente, la Vierge Sage par excellence. Cette prudence, non de la terre, mais du Ciel, était en Marie la lumière de la Sagesse Divine, qui Lui faisait juger de toutes choses d'après les vues divines et éternelles. Nous trouvons une preuve de cette prudence surnaturelle dans l'entretien que Marie eut avec l'Ange Gabriel, lorque'Elle lui répondit: "Comment cela se fera-t-il, car je ne connais point d'homme". Réponse pleine de sagesse, puisque Marie se montre également soigneuse de conserver sa virginité, à jamais inviolable, et en même temps assurée du mystère qui lui est annoncé. Lorsque l'Ange lui eut appris que le Fils de Dieu s'incarnerait en Elle par un miracle du Saint Esprit, Marie trouva dans sa Sagesse et son Humilité, cette réponse admirable: "Je suis la servante du Seigneur, qu'il soit fait pour moi, selon ta parole." Prions la divine Vierge Marie de nous obtenir la vraie prudence, qui nous fera mépriser les biens de la terre en leur préférant les choses du Ciel, cette prudence qui nous apprendra ce qu'il faut redouter et ce qu'il faut fuit, qui nous fera prendre les meilleurs moyens pour atteindre notre fin surnaturelle, pour le salut de notre âme; en déjouant, comme Marie, la ruse et la prudence du serpent infernal.

 

Exemple

 

Saint Philippe de Néri, l'un des plus grands saints dont s'honore l'Italie, eut dès son enfance une merveilleuse tendresse de coeur pour la Reine des Anges. Il ne voyait qu'Elle, ne songeait qu'à Elle, et ne parlait que de ses prérogatives et de ses vertus. On pourrait dire que son affection allait jusqu'à l'excès, si l'excès dans ce genre était possible. Tous les termes lesplus doux que les enfants donnent à leur mère en jouant sur ses genoux, il les prodiguait à la Sainte Vierge, Lui adressant la parole, Lui répondant, L'écoutant. Souvant la nuit se passait dans ces célestes colloques. Lorsqu'il parlait de Marie, son visage devenait rayonnant de joie, et ceux qui l'entouraient se sentaient remplis de ferveur.

 

Bouquet spirituel

 

"Si vous ne pouvez qu'admirer la pureté sans tâche de Marie, efforcez-vous d'imiter son humilité; c'est le plus important." (Saint Bernard).

 

l'on termine par le chapelet 

 

Neuvième jour

Virgo Veneranda

 

Ainsi qu'Elle l'avait prédit Elle-même, en disant sous l'inspiration du Saint Esprit que toutes les nations l'appeleraient Bienheureuse, Marie a été vénérée et louée dans tout l'univers. Et comment ne serait-Elle pas digne de tout honneur etd e toute vénération, la Vierge Mère, le Temple Vivant de la Majesté Divine, le Chef-d'oeuvre de la Sainte TRinité, le prodige le plus merveilleux du Ciel et de la Terre? Pourquoi refuserions-nous nos hommages à Celle que Dieu Lui-même a tant honorée, qu'Il a exaltée par dessus tous les Saints; Celle devant qui les Anges du Ciel se sont prosternée et que l'assemblée des fidèles a louée pendant tous les siècles? Tous les peuples l'honorent; devant Elle tout front s'incline; vers Elle s'élèvent toutes les mains suppliantes. L'Eglise Catholique Lui offre, auprès de Dieu, ses plus profonds hommages, comme à la plus parfaite des créatures. La terre est couverte de sanctuaires élevés en son honneur; son Image est partout. Les enfants, les jeunes gens, les vieillards, les vierges et les mères chantent ses louanges; on se fait une gloire deporter son Nom et ses livrées, et tous célèbrent à l'envie ses Gloires et ses Vertus, dans les Fêtes nombreuses que l'Eglise propose à leur dévotion. Unissons nos faibles voix à ce concert de louange qui monte vers la Reine des Cieu; aimons Marie et employons-nous à propager son culte.

 

Exemple

 

Un ancien soldat racontait ceci: "J'ai habité, pendant 4 ans, els camps et les casernes, où je vivais avec des particuliers qui blasphémaient le Nom de Dieu à pleine bouche. Une fois, j'ai entendu prononcer une parole contre la Sainte VIerge, et c'était par un imberble. Un conscrit tout bouillant d'impiété, arrivait de Paris, avec la conviction qu'il était appelé à renouveler la face... des casernes. Or, un soir après l'appel, il pérorait contre Dieu et la religion. "Et la Sainte Vierge, lui demanda quelqu'un, qu'en penses-tu?" Le conscrit lâcha un vilain mot. Le vieux soldat, que je croyais impie, bondit au milieu de la chambre, et, saisissant l'orateur à la gorge, il l'étranglait en disant: "Pour la sociale et tout le reste, passe, mais pour la Sainte VIerge, vois-tu, pas un mot! Je la prend sous ma protection".

 

Bouquet spirituel

 

"Honorons Celle qui a procuré notre Salut, et qui, lorsqu'Elle reçoit du Ciel l'auteur de son Etre, nous a donné un Rédempteur". (Saint Jérôme)

 

L'on termine par le Chapelet

 

Dixième jour

Virgo Potens

 

Après la Toute-Puissance de Dieu, nulle puissance n'est égale à celle de Marie. Marie est donc toute puissante auprès du Père à cause du Fils qui leur est commun. Elle est puissante auprès du Saint Esprit qui a coopéré avec Elle à l'Incarnation du Christ. Elle est puissante auprès de Son Divin Fils qui veut Lui rester soumis au Ciel comme Il l'était sur la terre. N'est-Elle pas la Reine du Ciel et de la Terre, Celle qui obtient tout de Dieu, qui est le Roi et le Maître absolu du monde entier? "O Marie, disait Saint Pierre Damien, celui qui est Puissant a fait en Vous de grandes choses, et toute puissance a fait en Vous de grandes choses, et de toute puissance Vous a été donnée sur la terre et dans les Cieux". Puisque, d'après l'opinion des Théologiens, la Sainteté de Marie surpasse à elle seule celle de tous les saints réunis ensemble, qu'elle ne doit pas être l'étendue de son pouvoir! Si l'on obtient des secours si merveilleux, en vertu de m'amitié que Dieu leur témoigne, quelle assistance n'obtiendront-nous pas de la Mère de Dieu, la Reine de tous les Saints, l'Objet des Complaisances du Tout-Puissant! Ayez donc une confiance immense en l'intercession de Marie. Elle a triomphé de Satan; Elle nous aidera à repousser ses attaques; contre les ennemis de Dieu, l'Eglise nous la montre comme une armée rangée en bataille. Que craindrions-nous si Celle qui a triomphé de Dieu Lui-même est avec nous?

 

Exemple

 

Un soldat nommé Beau-Séjour récitait tous les jours 7 Notre Père et 7 Je Vous salue Marie, en l'honneur des 7 douleurs et des 7 allégresses de Marie. Un jour de bataille, Beau-Séjour se trouvant en première ligne, récita sa prière accoutumée et fit un grand signe de la Croix, ses camarades, s'en étant aperçus, se moquèrent de lui, et le traitèrent de poltron, de lâche. Mais Beau-Séjour ne répondit rien et continua avec calme sa prière. A peine fut-elle finie, que les ennemis prirent leur première décharge; et Beau-Séjour, sans avoir reçu aucun coup, resta seul de tous son rang. Il vit étendus, morts à ses pieds, tous ceux qui, le moment d'auparavant, se moquaient de lui, et raillaient sa dévotion; il ne put s'empêcher de frémir à cette vue, et de reconnaître la main qui l'avait sauvé. Pendant tout le reste de la campagne qui fut longue et meutrière, il ne reçut aucune égratignure; et, ayant reçu son congé, il revint chez lui sain et sauf, publiant partout les louange de la Vierge Marie.

 

Bouquet spirituel

 

"O Vierge, Trois fois Sainte, celui qui publie de Vous tout ce que l'on peut dire de plus grand et de plus glorieux, ne s'éloignera nullement de la vérité." (Saint Basile)

 

L'on termine par le Chapelet

 

Onzième jour

Virgo Clemens

 

C'est la Sainte VIerge Marie qui a donné à Jésus un Coeur humain, par lequel Il nous témoigne les affections de Sa Miséricorde; mais, en échange, Jésus a donné à Marie une clémence sans borne et un immense désir de nous être utile. Il communique à Sa Tendre Mère le même dévouement, les mêmes transports d'Amour qu'Il a éprouvés pour le Salut du monde. Aussi, la Miséricorde de Jésus est tellement vivante dans le Coeur de Marie, que tout ce qui a été écrit du Sauveur, ohn peut avec une juste proportion, l'appliquer à la Sainte Vierge. Bien que Jésus-Christ, qui a pris notre humanité pour se faire notre Médiateur, soit la Clémence par excellence, Il est aussi notre Souverain Juge et le vengeur de nos offenses. IL nous faut donc auprès de Lui un intermédiaire dont la clémence nous rassure contre nos propres appréhensions. C'est pourquoi Jésus Lui-même pour exciter notre confiance, nous offre une Médiatrice, une Avocate, une Mère, qu'Il a investie d'une Clémence sans mesure et sans borne, afin qu'Elle fut la plus douce expression de la Bonté Divine. Puisque nous avons en Marie une Mère si Douce et si Compatissante, implorons-La avec toute la dévotion de notre coeur. Malgré nos misères, ou plutôt à cause de nos misères, nous avons droit à Sa Pitié, à Sa Miséricorde, et par Elle, nous obtiendront notre pardon.

 

Exemple

 

Le Père Smet, au milieu des nations sauvages de l'Amérique, abordait la peuplade qui demeure encore sur les bords de la rivière des Osages. Comme on déchargeait ses effets, on apporta à bord une jeune homme très malade. Il se faisait déjà tard, et le missionnaire, ne pouvant gagner le village, passa la nuit sur le bateau. Or, pendant cette nuit, le malade souffrit beaucoup. Le Père Smet alla le voir, le consola et le soulagea de son mieux. Cette attention charitable toucha le jeune homme qui lui ouvrit son coeur. "Je suis Catholique, lui dit-il, j'ai longtemps pratiqué la piété, et surtout j'ai toujours eu une tendre dévotion pour la Mère de Dieu. Il y a 6 ans que je voyage sans avoir rencontré aucun Prêtre, et cependant, je n'ai jamais oublié Marie." - "C'est Elle, sans doute, qui m'ammène auprès de vous, lui répondonit le Père, Elle veut vérifier en votre personne lesparoles de Saint Bernard: "Qu'on ne l'a jamais invoquée en vain." Croyez-moi, profitez de la grâce qu'Elle vous fait." Le jeune homme n'eut point de peine à se rendre à l'inviation du Prêtre: il se confessa et mourut saintement le lendemain.

 

Bouquet spirituel

 

"Etes-vous pécheurs? Ayez recours à Marie; Elle peut vous guérir, sans que vous ayez recours à un autre remède." (Saint Laurent)

 

L'on termine par le Chapelet

 

Douzième jour

Virgo Fidelis

 

La Très Sainte Vierge Marie nous donne le plus bel exemple de la fidélité et del'honneur. Elle est demeurée fidèle à la Grâce Divine, de cette fidélité qui ne s'est pas démentie un instant alors même que, mise à l'épreuve des plus grandes douleurs, Elle eut à offrir à Dieu les souffrances les plus pénibles à la nature et les plus coûteuses pour le coeur d'une mère; fidèle à la retraite, à la prière, au travail; fidèle à ses propres engagements, comme aux obligations de la Loi; fidèle à suivre Jésus au Calvaire et à ne se séparer de Lui que lorsqu'Elle eût renduà Son Corps Sacré les derniers devoirs. Mais maintenant du haut du Ciel, cette Bonne Mère est surtout fidèle à nous rendre au centuple ce que nous Lui confions par nos prières: fidèle à faire tout ce que nous pouvons attendre de Sa protection dans l'intérêt de notre Salut. Puissions-nous, à l'exemple de notre Reine, nous montrer, en toutes circonstances de la vie et de la mort, fidèles à Dieu, aux hommes sans trahir nos devoirs ni nos promesses. Demandons cette grâce de la fidèlité et de la persévérance à la Vierge Marie; recourons à Elle dans toutes nos tribulations et dans toutes nos difficultés. Soyons fidèles à honorer Marie et Elle se montrera fidèle à nous assister jusqu'à notre dernière heure.

 

Exemple

 

Marie est toujours fidèle à ceux qui l'invoquent; en voici un exemple. Une princesse Anglaise, Mathilde, fut obligée, pendant une guerre qu'elle soutenait pour son fils Henri, de traverser la mer par un temps d'orage. Les Seigneurs Anglais, qui l'accompagnaient, recommandèrent leur âme à Dieu; Mathilde était sur le tillac, le visage pâme, mais ferme. "Ayez bon courage, disait-elle aux matelots, Notre Dame est Bonne, Puissante, Fidèle; que l'un de vous se mette en vigie, dès qu'il apercevra la terre, je chanterai un cantique à la Vierge de Bonne Secourance". L'orage commença à diminuer, et une forte brise vit voler le vaisseau sur les Côtes de Normandie. Tout à coup le pilote s'écria: "Chante, Reine, voici la terre", et la reine se mit à chanter, d'une voic douce et grave, un cantique, que tous les barons répétèrent joyeusement, les mains jointes et tête nue. Bientôt lanef, garantie miraculeusement du nauffrage, jeta l'ancre dans la petite baie d'Equerdreville, en Basse Normandie.

 

Bouquet spirituel

 

"Comme rien n'a été fait sans le Verbe, ainsi, rien n'a été réparé sans la Mère de dieu." (Saint Pierre Damien).

 

L'on termine par le chapelet

 

Treizième jour

Speculum Justitiae

 

De même qu'un miroir fidèle et sans tâche reproduit exactement l'image des objets qu'on lui présente , ainsi, Marie, Miroir de Justice, a reproduit fidèlement les vertus et les perfections de Son Divin Fils Jésus, le Soleil de Justice, en vivant à Sa Lumière pendant les longues années où ce Divin Sauveur demeura sous les yeux près du Coeur de Sa Mère. Si l'Apôtre Saint Paul a pu dire aux fidèles qu'il évangélisait: "Soyez mes imitateurs, comme je le suis de Jésus-Christ". Marie ne peut-Elle pas avec plus de vérité redire cette invitation à tous les Chrétiens? Plus que les apôtres, Elle mettait en pratique cette leçon du Maître: "Aimez-vous les uns les autres comme Moi-même Je vous ai aimés." La Très Sainte Vierge était donc une copie vivante, une parfaite image de la Justice de L'Homme-Dieu. Mais, puisque la Justice comprend toutes les vertus, nous ne saurions nous proposer un plus beau Modèle que Marie. "Les autres Saints, dit Saint Thomas d'Aquin, n'ont pratiqué que certaines oeuvres de piété; l'un brilla par son humilité, l'autre par sa chasteté; mais la Sainte Vierge Marie a été le modèle de toutes les vertus, car, si vous considérez de près ce Miroir, il n'y a pas de vertu, pas de beauté, pas d'éclar et de gloire dont il resplendisse." Faison briller notre justice aux yeux des hommes en reflétant dans notre conduite, à l'exemple de Marie, les Vertus de Jésus notre Chef, notre Maître, notre Dieu et notre Roi. Le chrétien n'est-il pas sensé être un autre Jésus-Christ?

 

Exemple

 

Saint Denis l'Aéropagite, pressé du désir de voir Marie, se rendit à Jérusalem, et là, il eût le bonheur de l'admirer à son aise, et de converser avec Elle. "Je prends à témoin, écrivait-il à Saint Paul, le Dieu présent et la Sainte Vierge que, si vos leçons ne m'eussent appris qu'il n'y a qu'un seul Dieu, je l'aurais prise pour une divinité, tant la beauté qui brillait sur son visage me parut plus qu'humaine." 

 

Bouquet spirituel

 

"C'est un grand et magnifique avantage pour les autres Siants de n'avoir jamais été vaincus par l'attrait du péché; mais c'en fut un tout autre pour Marie de n'en avoir pas même été attaquée." (Richard de Saint Victor).

 

L'on termine par le chapelet

 

Quatorzième jour

Sedes Sapientiae

 

Marie est le Siège ou le Trône de la Sagesse,, puisque c'est dans Son Sein, c'est entre Ses bras que le Verbe de Dieu, la Sagesse Infinie à voulu reposer. Qu'il nous est doux de contempler Son image et de considérer cette divine Vierge tenant dans ses bras le trésor de la terre et du Ciel! Ne semble-t-il pas que cette bonne Mère veuille offrir à nos caresses Son Divin Enfant pour nous communiquer Sa Sagesse et Ses Grâces? De toute éternité, Marie avait été préparée pour devenir la Demeure de la Divine Sagesse. L'Esprit Saint s'est bâti en Elle un Temple magnifique dans Lequel Il a répandu avec prodigialité les Dons de Sa Grâce, afin de rendre ce Sanctuaire digne de l'Hôte qui devait y établir sa demeure. Marie nous apparaît donc toutre resplendissante de la Sagesse de Dieu. N'est-ce pas un spectacle ravissant que celui qui se présentait aux Anges l'Enfant-Jésus grandissant en âge et en Sagesse près de Marie, Sa Mère, qu'Il acceptait pour Son Educatrice, et dont Il recevait les leçons avec docilité? Adressons-nous à Marie et prions-La spécialement pour les éducateurs de la jeunesse, afin qu'ils comprennent leur mission et sachent toujours placer une éducation religieuse et solide auprès de l'instruction, qui seule ne saurait faire croître en Sagesse les chers enfants qui leur sont confiés.

 

Exemple

 

Lorsque Saint Albert le Grand commença à étudier la philosophie, il avait si peu d'aptitude pour cette science qu'il faillit se décourager et perdre sa vocation. Il vit alors en songe la Sainte Vierge qui lui demanda pourquoi il pensait quitter le monastère: "C'est, répondit-il, que j'étudie depuis quelques temps la philosophie sans y pouvoir rien comprendre..." - "Eh bien, lui fut-il répondu, vous obtiendrez ce que vous souhaitez, vous deviendrez un habile philosophe; mais pour que vous sachiez à qui vous serez redevable de cette grâce, il arrivera qu'un jour en enseignant publiquement, vous oublierez en un instant tout ce que vous aurez sur jusque là". La prédiction s'accomplit trois ans avant la mort de Saint Albert, lorsqu'il enseignait à Cologne.

 

Bouquet spirituel

 

"Marie a été particulièrement choisie pour le ministère de la Rédemption, et pour réparer la grâce que les hommes avaient perdues." (Guillaume de Paris).

 

L'on termine par le Chapelet

 

Quinzième jour

Causa nostra Laetitiae

 

Au jour oùelle célèbre la Nativité de la Très Sainte Vierge Marie, l'Eglise chante dans ses prières: "O Vierge Mère de Dieu, Votre naissance a annoncé au monde une joie universelle parce que de Vous s'est levé le Soleil de Justice, Jésus-Christ, notre Dieu, qui, détruisant la malédiction, nous a donné la Bénédiction, et, anéantissant la mort, nous a fait don de la vie éternelle." Où était la joie avant Marie? Les peuples, assis tristements à l'ombre de la mort, n'avaient aucun rayon d'espérance qui les aida à supporter les peines de cette vie; ils entendaient partout les lugubres échos de la malediction primitive. Enfin Marie est donné à la terre, et voici que le joie, le bonheur succédent à la tristesse et au désespoir. C'est ce qu'explique si pieusement Saint Epiphane: "Par Vous, ô Vierge Sainte, la Paix Céleste a été acoordée au monde; par Vous, les hommes ont été appelés les amis et les enfants de Dieu; par Vous, ils ont mérités de servir Dieu avec les anges et de vivre en communication avec eux; par Vous, ils ont confiance dans le Ciel à l'égard du Très-Haut; par Vous, la mort est foulée aux pieds et l'Enfer est vaincu; par Vous, les idoles sont tombées; par Vous, ô Vierge Sainte, nous avons connu le Fils unique de Dieu et Votre Fils."

 

Exemple

 

Hyacinthe Leoudon, le jour même où il tomba malade au collège de Saint Acheul, voulut, avant de se mettre entre les mains de l'infirmier, aller à la chapelle et prendre congé de la Sainte Vierge. Il pria devant sa srtatue avec une grande ferveur, lui recommanda son passage à une autre vie, et lui témoigna sa vénération en cirant une dernière fois, de sa main tremblante, le marchepied de son autel. Marie le combla de consolations pendant les quelques jours que dura sa maladie, et lui inspira une telle confiance qu'il était d'une gaieté extraordinaire: "Je mériterais bien, disait-il à ses amis, d'être précipité dans le Purgatoire au moment de ma mort; mais la Sainte Vierge, ah! ma Bonne Mère!... Elle est si bonne qu'Elle me fera sauter par dessus!" Il expira dans agonie, les Noms de Jésus et de Marie sur les lèvres.

 

Bouquet spirituel

 

"Le Nom de Marie est une joie pour le coeur, du miel pour la bouche, une mélodie pour l'oreille." (Saint Antoine de Padoue).

 

L'on termine par le Chapelet

 

Seizième jour

Vas Spirituae

 

L'Apôtre Saint Paul, appelé par Jésus-Christ un vase d'élection, nous enseigne que Dieu, notre Créateur, choisit parmi toutes les oeuvres sorties de ses mains, quelques vases plus précieux que les autres pour les admettre dans Sa Maison à la place d'honneur et afin de faire éclater d'avantage les richesses de Sa Puissance et de Sa Bonté. Mais le plus riche, le plus insigne de ces Vases Spirituels est assurément la Vierge Marie, puique Dieu a renfermé en Elle le trésor de Ses Grâces et de Ses Miséricordes, le Parfum le plus précieux, Jésus-Christ, notre-Seigneur. Le Coeur de Marie était véritablement un Coeur d'or par l'ardeur, la pureté, l'intensité de Son Amour, et dans ce Vase incomparable avaient été merveilleusement ciselés par le Divin Artiste, les plus beau dessins des Vertus qui ont brillé en Elle d'un éclat incomparable. Ce Vase d'Honneur est encore un Vase Insigne de Dévotion. Marie, en effet, laissait chaque jour s'exhaler de Son Coeur les affections de Sa Piété et de Sa ferveur. Et ce parfum de plus en plus suave faisait les délices de la Sainte Trinité et de la Cour Céleste. A l'exemple de Marie, rendons-nous agréables à Dieu par la pratique des vertus qui sont le plus bel ornement de nos âmes. Entretenons avec soin le parfum d'une vraie dévotion, qui nous élève sans cesse à Dieu par dessus toutes préoccupation terrestre.

 

Exemple

 

"La Prière, disait Saint Jean-Marie Vianney, le Curé d'Ars, est un avant goût du Ciel, un écoulement du Paradis. C'est un miel qui descend dans l'âme et adoucit tout. Les peines se fondent dans la prière, comme la neige devant le soleil." Et le bon Curé disait encore: "Quand nos mains ont touché des parfums, elles embaument tout ce qu'elles touchent; faisons passer nos prières par les mains de Marie, Elle les embaumera."

 

Bouquet spirituel

 

"Marie a reçu autant de grâces qu'il pouvait en être donné à une créature." (Saint Bernardin de Sienne).

 

L'on termine par le Chapelet

 

Dix-septième jour

Rosa Mystica

 

Les fleurs ont de tout temps été choisies comme emblêmes des vertus, et,la Sainte Eglise, dans ses Offices, emprunte aux Saintes Ecritures, pour les appliquer à Marie, un grand nombre d'images gracieuses, choisie dans la nature et particulièrement parmi les fleurs, pour désigner telle ou telle de ses perfections. Marie est surtout comparée à la rose. C'est la reine des fleurs, la plus gracieuse par ses couleurs, la plus brillantes par l'éclat de ses pétales, la plus suave par son parfum et qui flatte à la fois la vue et l'odorat. Si dans le parterre de l'Eglise, les Saints sont les fleurs du Seigneur, Marie, la Reine de tous les Saints, est la Rose Mystique de ce Jardin Spirituel, Elle les surpasse toutes par l'éclat et le parfum de Ses Vertus. La Rose la plus belle s'épanouit au milieu des épines, mais la Vierge est appelée la Rose sans épines, car rien n'a blessé ni altéré la Charité de Son Coeur dont la rose est le symbole. Offrons à la Rose Mystique les guirlandes fleuries du Saint Rosaire; aimons à déposer à Ses pieds cette couronne de de roses qui Lui est si agréable et dont le pouvoir est si grand sur Son Coeur. A l'exemple de Marie, répandons partout la bonne Odeur du Christ par le bon exemple que nous pourrons donner autour de nous; enfin efforçons-nous de dépouiller notre vertu de toute épine et nous mériterons la couronne du Ciel.

 

Exemple

 

Pour honorer Marie, Rose Mystique, prions-La souvent en récitant le Je Vous salue Marie: soyons sûrs qu'Elle nous exaucera. La grande Sainte Gertrude récitait tous les jours les 150 je vous salue Marie, en égrenant son Rosaire. Un jour, elle fut dans l'impossibilité de payer son tribut d'amou filial à la plus Tendre des mères; elle commençait son Je Vous salue, mais elle ne pouvait l'achever. Elle eût alors l'idée de dire au moins les deux premières paroles: Je Vous salue Marie! et de saluer ainsi 150 fois la Bonne et de Sainte Vierge. Marie daigna lui apparaître, tenant en sa main une couronne de 150 magnifiques roses, Elle la lui mit sur la tête, en disant: "Ma filles, ces courtes paroles M'ont été aussi agréables que si tu M'avais adressé chaque fois la salutation angélique tout entière; car tu as fait ce que tu as pu."

 

Bouquet spirituel

 

"Considérez l'humilité et la dévotion de la Sainte Vierge; Elle s'appelle la Servante du Seigneur, lorsqu'on l'en déclare la Mère, et Elle ne s'élève point d'une dignité si glorieuse." (Saint Ambroise de Milan).

 

L'on termine par le Chapelet

 

Dix-huitième jour

Turris Davidica

 

La Très Sainte Vierge est comparée à la tour que le Roi David éleva dans la Cité de Jérusalem après avoir chassé les ennemis; cette tout devait protéger désormais la ville contre les surprises et les attaques. Marie est une Tour de Défense élevée dans le champ de bataille de l'Eglise militante, pour la protéger contre les ennemis qui lui déclarent la guerre. Losque le péril est plus grand, le chef des soldats du Christ les engage à se réfugier dans cette Tour Mystérieuse et jamais, l'histoire de l'Eglise en est témoin, l'assistance de la Vierge Puissante ne leur a fait défaut. Loin de nous, donc, la peur et le découragement. Ah! sans doute, la lutte est terrible, elle est de tous les instants, la vie du Chrétiens est une longue bataille; mais pourquoi tremblerions-nous? N'avons-nous pas en la protection de Marie un secours assuré, une défense infaillible, une Forteresse inexpugnable? Sacons souffrir et combattre comme de bons soldats du Christ Jésus. Notre Ennemi a été terrassé par la Vierge, qui nous couvre de son bouclier; si nous L'invoquons avec confiance, Elle nous aidera à repousser la violence de ses assauts. A l'heure de la tentation, cherchons un abri et des armes dans cette Tour de David, brillante comme l'ivoire et si redoutable à l'Ennemi. Sachons reconnaître notre faiblesse et redoubler de confiance dans la force invincible que nous procurera l'invovcation de Marie.

 

Exemple

 

En l'année 1150, une jeune seigneur Hongrois, qui avait eu le malheur de perdre la vur, s'embarqua avec 100 hommes d'armes pour aller à Notre Dame des Monts, célèbre lieu de pmèlerinage Languedocien, afin de demander à Celle que l'Eglise appelle le Salut des Infirmes, la fin de ses souffrances. Mais sa petite flotte fut assaillie par une horrible tempête, et ce fut avec peine qu'il pût se sauver avec son écuyer, dans une chaloupe, qui parvint à gagner la côte. Ils marchèrent pendant plusieurs jours à la recherche de la chapelle tant désirée. Tout à coup; le Prince entendit de loin le son argentin des cloches et il se mit aussitôt à genoux afin de remercier la Sainte Vierge de l'avoir fait arriver au terme de son voyage. Il entra plein de Foi dans le sanctuaire, fit dire une Messe,priait avec ferveur, quand tout à coup, un bruit d'armes vint fixer son attention. Il lève aussitôt les yeux comme par instinct, et ô prodige de la Bonté de Marie! Il voit sa bannière et ses gens qui le cherchaient. La Sainte Vierge, touchée par ses prières, venait de l'exaucer.

 

Bouquet spirituel

 

"Que toute créature se taise et tremble; qu'aucune n'ait la hardiesse de considérer en face l'immense Dignité de Marie." (Saint Pierre Damien).

 

L'on termine par le Chapelet

 

Dix neuvième jour

Foederis Arca

 

L'arche de l'Ancienne Alliance avait été consacré par Moïse au souvenir perpétuel de l'Alliance que Dieu avait contractée avec son peuple et de la protection qu'IL leur assurait en récompense de leur fidélité ses Ses Commandements. Quoique simple dans sa forme, cette arche, conservée plus tard dans le Temple, en était la merveille, mais encore par les trésors précieux qu'elle renfermait et surtout par les nombreux prodiges dont elle était l'instrument, et qui inspiraient aux païens une si grande crainte. C'était le plus beau monument de la gloire d'Israël et l'objet le plus vénérable de l'Ancien Testament. En donnant à Marie le beau nom d'Arche d'Alliance, l'Eglise nous fait reconnaître en Elle cette Arche Vivante édifiée par la Très Sainte Trinité. Marie n'est-Elle pas ce Tabernacle consacré pour être, après Jéuss, le propitiatoire universel? Ce n'est plus en faveur d'un peuple particulier, c'est en faveur du genre humain tout entier que Marie a été constituée l'Arche d'Alliance, en qui le Ciel se réconcilie avec la terre. Elle nous a donné le Législateur de la Loi de Grâce; Elle a été le Vase Précieux, le Ciboire de la Manne Eucharistique. Enfin, Marie attire sans cesse les bénédictions de Dieu sur l'Eglise, dont Elle est la plus sûre défense. Que ne sera donc pas notre respect et notre vénération pour cette Arche Sainte, véritable Maison d'Or, Trésor de la terre et des Cieux!

 

Exemple

 

Un jour, un Lyonnais, effrayé des nuages sombes qui s'amoncelaient à l'horizon politique, vint demander conseil sur le choix d'une résidence qui fut à l'abri de l'orage. "Restez à Lyon, mon ami, répondit le Saint Prêtre auquel il s'adressait; les Lyonnais aiment trop Fourvières pour que la Sainte Vierge les abandonne!" Parolre pleine d'espérance pour ceux qui vivent à l'ombre de la colline de Notre Dame de Fourvières, cette Maison d'Or qu'habite Marie!

 

Bouquet spirituel

 

"Touchant la Mère du Sauveur, personne ne doute qu'Elle n'ait dû être d'une si éminente Sainteté qu'on ne puisse Lui reprocher aucun péché!" (Saint Jérôme).

 

L'on termine par le Chapelet

 

Vingtième jour

Stella Matutina

 

Les Saintes Ecritures comparent les Saints aux astres du ciel: "Ceux qui auront été intruits dans la Loi de Dieu, dit le Prophète Daniel, brilleront comme les feux du firmament, et ceux qui auront enseigné à plusieurs la voie de la Justice, brilleront comme des étoiles durant toute l'éternité." La Vierge Marie qui surpasse tous les Saints en Grâce et en vertu est donc la plus belle de ces étoiles. Elle est comparée à l'Etoile du Matin appelée Lecifer ou Aurore "Quelle est celle qui s'avance brillante comme l'aurore lorsqu'Elle s'élève?" En effet, de même que l'aurore ouvre la marche au soleil et chasse les ténèbres de la nuit, de même cette Aurore Mystique, cette blanche Etoile du Matin a précédé et annoncé le jour éclatant de la Grâce, après avoir dissipé les ténèbres du péché. Marie a conçu et enfant le Seigneur, sans rien perdre de l'éclat de Sa Virginité, de même que l'étoile produit son rayon sans diminuer sa propre lumière. "Marie, dit Saint Bernard, Vous êtes cette Belle Etoile sortie de Jacob, dont la Lumière éclaire le monde entier, brille dans les cieux, pénètre, jusque dans les abîmes et se répand sur toute la terre pour éclairer les esprits et réchauffer les coeurs, pour chasser les vices et conserver les vertus." Sur l'océan du monde où nous avons à redouter tant de nauffrages, invoquons l'Etoile du Matin qui, à Sa bienfaisante Lumière, nous conduira au port de la bienheureuse éternité.

 

Exemple

 

Rien de plus touchant que la dévotion de Christophe Colomb pour Marie, Etoile de la Mer. Il voulut que son principal vaisseau, rapporte l'historien Robertson, reçut le Nom de Sainte Marie, en l'honneur de la Bienheureuse Mère de Dieu. Pendant toutes les traversées qu'il fit, mais surtout en se dirigeant vers le Nouveau Monde, il manifesta sa confiance dans la Très Sainte Vierge. A peine eût-il découvert l'Amérique, qu'il donna à la premiè-re île où il abodra le nom de Sainte Salvador, voulant ainsi acquitter sa dette de reconnaissance envers Jésus et Marie, qu'il regardait somme ses Guides dans sa périlleuse entreprise.

 

Bouquet spirituel

 

"Marie, le Nom de cette Vierge, signifie "Etoile de la Mer"; et il Lui convient parfaitement."

(Saint Bernard).

 

L'on termine par le Chapelet

 

Vingt et unième jour

Janua Coeli

 

Tous ceux qui entrent dans le Ciel, y entrent à la suite du Christ par Marie. C'est par Elle que Dieu est descendu jusqu'à nous; c'est par Elle que nous remontons jusqu'à Dieu. En nous donnant Jésus, Elle nous a donné le Rédempteur qui devait ouvrir le Ciel fermé à l'homme par le péché d'Adam. C'est par Marie que nous allons entrer au Royaume Céleste. En effet, celui qui se consacre à Marie et La sert fidèlement, ne saurait périr. N'est-ce pas le témoignage de tous les Saints Docteurs que la dévotion à Marie est un signe de prédestination? Non, si nous invoquons cette Bonne Mère, rien ne pourra nous soustraire des mains de Sa Miséricorde. Combien d'âmes Marie n'a-t-Elle pas arrachées à l'Enfer? A combien de désespérés n'a-t-Elle pas rendu la confiance et le courage? La protection de Marie nous est assurée à l'heure de la mort, si nous l'avons fidèlement honorée pendant notre vie. Après nous avoir retirés du péché et nous avoir rendu plus facile le chemin de la sanctification et du Salut, notre Tendre Mère nous assiste et nous console à notre heure dernière. Une expérience journalière nous apprend que tous ceux qui ont eu confiance en Marie quittent cette terre sans regert et donnent au moment de la mort les signes les plus consolants de Salut. Dans la vallée des larmes, recourons sans cesse à Marie et prions-La de nous conduire un jour au Ciel.

 

Exemple

 

Le Père Crasset rapporte qu'un jeune homme nommé Adolphe, étant sur lepoint de mourir, fut en butte aux plus violentes tentations, et sous l'emprise d'un trouble inexprimable. Mais, tandis qu'il s'abandonnait à la tristesse et à la crainte, il entendit distinctement une voix, qui lui dit: "Adolphe, mon cher fils, pourquoi craignez-vous la mort, m'étant dévoué comme vous l'êtes? Soyez dans une parfaite tranquillité car la couronne de gloire vous attend". Ce jeune homme, qui avait toujours été très dévôt envers la Sainte Vierge, comprit la faveur qu'Elle venait de lui accorde. Ses craintes se dissipèrent, et il expira en répandant des larmes de consolation et de joie."

 

Bouquet spirituel

 

"Célébrons tous Marie, par Laquelle le genre humain a été rétabli, et qui a changé en joie la tristesse qu'Eve, notre première mère, nous avait causée." 

(Saint Jean Damascène).

 

L'on termine par le Chapelet

 

 

Retrouvez la seconde partie du

Mois de Marie

en cliquant sur le lien ci-dessous:

 

//

01/05/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 669 autres membres