Spiritualité Chrétienne

Spiritualité Chrétienne

Luisa Piccarreta nous annonce le Divin Vouloir

 Luisa Piccareta nous annonce le Divin Vouloir



L’auteur de cet article donnera une série de conférences en France cet été En réfléchissant à la lumière de la Bible sur les messages que Dieu confie aujourd’hui à ses prophètes, je me suis aperçu que la race humaine est arrivée à un tournant décisif de son histoire, comme au temps de Noé. Après la purification qui nous attend nous commencerons une Ere nouvelle, et pour y arriver préparés nous avons besoin de savoir des choses. Ces “choses” concernent surtout la Divine Volonté: nous sommes appelés à lui redonner la place d’honneur qu’Elle occupait en nous, avant que le péché originel de nos Premiers Parents ne la fasse rétrograder.


Comment faire? Un début de réponse se trouve dans les messages que Luisa Piccarreta1 a reçus du Ciel. Ces messages constituent une somme de 36 petits volumes. La Providence a permis qu’un jour, en 1992, je reçoive la version italienne de tous les livres disponibles à ce moment-là. La lecture de ces textes m’a conduit à faire une synthèse de tout ce que Luisa Piccarreta nous dit sur la Divine Volonté et le divin Vouloir.Cette synthèse, à son tour, pourrait être résumée de la façon suivante: «Les hommes qui aujourd’hui accepteront de redonner au Vouloir divin la place d’honneur qu’il occupait dans l’âme humaine avant le péché originel retrouveront, même ici-bas, le bonheur du premier paradis terrestre».


Luisa Piccarreta a été en contact avec le surnaturel tout au long de sa vie, mais elle n’a pas eu la vie facile. Plusieurs personnes de son entourage n’étaient pas en mesure de comprendre la nature des phénomènes mystiques qu’elle vivait. Parmi les exceptions il y a toutefois un saint prêtre, le Père Annibale Di Francia, qui a été son directeur spirituel de 1910 à 1927, et qui aujourd’hui est canonisé.


Aux chrétiens qui se demandent: “pourquoi donc est-ce si important de connaître les messages de Luisa Piccarreta sur la Divine Volonté?”, voici ce que Jésus a dit à Luisa Piccarreta le 15 septembre 1922:
“Je veux que soient connus les effets de mon Divin Vouloir et ses avantages. La gloire complète de ma Création et l’accomplissement final et définitif de la Rédemption en dépendent. Oh, que d’effets demeurent suspendus, autant de la Création que de la Rédemption, parce que vous ne connaissez pas les bienfaits de mon Vouloir divin, et que mon Vouloir divin ne règne pas au milieu de vous!”


Si l’on accorde du crédit à ces paroles, elles nous permettent d’affirmer que l’Ere nouvelle qui s’annonce garantira l’accomplissement définitif de la Rédemption, et que cet accomplissement se réalisera par le triomphe du Divin Vouloir. Cette nouvelle est grandiose, d’autant plus que l’Ere nouvelle annoncée semble correspondre au “Millénaire de Paix” que l’Évangéliste saint Jean nous décrit au début du vingtième chapitre de l’Apocalypse.Voici le texte de saint Jean: “Puis je vis un ange descendre du ciel, ayant en main la clé de l’abîme ainsi qu’une énorme chaîne. Il maîtrisa le dragon, l’antique serpent — c’est le diable, Satan — et l’enchaîna pour mille ans. Il le jeta dans l’Abîme, tira sur lui les verrous, et apposa des scellés pour qu’il lui soit interdit de fourvoyer les nations jusqu’à la fin des mille ans. Cette période de mille ans terminée, il doit être relâché pour un peu de temps. Puis, je vis des trônes, et ceux qui s’y assirent reçurent le pouvoir de juger. Et je vis les âmes de ceux qui avaient été décapités pour le témoignage de Jésus et de la parole de Dieu. Je vis aussi ceux qui avaient refusé d’adorer la Bête et son image, et n’en avaient pas reçu le sceau sur le front et sur la main. Ceux-ci reprirent vie et régnèrent avec le Christ pendant mille ans, contrairement aux autres morts qui ne reprirent vie qu’une fois les mille ans terminés. C’est la première résurrection. Heureux et saints ceux qui seront admis à la première résurrection! La seconde mort n’aura pas de pouvoir sur eux, mais ils seront prêtres de Dieu et du Christ, avec qui ils régneront pendant mille ans”. Devant toutes ces annonces prophétiques, une question se pose: quand ce Royaume commencera-t-il, ou pourrait-il commencer?


Même sans donner aucune date, les prophètes contemporains nous informent que dans le Plan divin il existe un Temps de Paix qui devrait commencer au début du septième millénaire de l’histoire du monde, ce qui correspond à notre temps actuel.4 Luisa Piccarreta nous fait savoir que les gens qui souhaitent vivre dans la Divine Volonté doivent se préparer à partir de maintenant, et Madre C. Venturella, de Palestrina, nous confirme à son tour qu’il y aura bientôt une grandiose Pentecôte universelle.5 Les personnes que Dieu trouvera prêtes seront admises dans la
“Salle des Noces”.
Le Ciel envoie cette invitation à tout le monde. On sait toutefois que certains l’accepteront et d’autres pas, mais à ceux qui l’accepteront Dieu permettra de récupérer tous les privilèges perdus lors du péché originel, ce qui leur permettra de réaliser le rêve des rêves, celui de devenir des Fils de Dieu en plénitude.

Pour nous préparer à cet événement extraordinaire, le Ciel nous suggère de répéter aussi souvent que possible la petite prière que voici: «Seigneur Dieu, Roi du Ciel, je renonce à ma volonté humaine. Je Vous l’offre en sacrifice d’holocauste. Je Vous demande humblement de la remplacer par la vôtre, qui est divine.»


Johannes De Parvulis


www.parvulis.com

E-mail: parvulis@parvulis.com





Texte paru dans le magazine Stella Maris N°437 du mois de juin 2007






22/01/2008
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 679 autres membres