Spiritualité Chrétienne

Spiritualité Chrétienne

Les Apparitions de Notre Dame du Laus

 Les Apparitions de Notre Dame du Laus


Un événement unique dans l’histoire de l’Église


Le Laus a été  au XVIIe et au début du XVIIIe siècle le théâtre d’un événement probablement unique dans l’histoire de l’Église : cinquante-quatre ans d’apparitions de la Vierge, des anges, de plusieurs saints à une paysanne illettrée du village de Saint-Étienne-d’Avançon, auxquelles s’ajoutent cinq visions du Christ crucifié sur la croix d’Avançon. Le sanctuaire de Notre-Dame-du-Laus se trouve dans un site grandiose, au cœur du département des Hautes-Alpes, à la jonction du Dauphiné, de la Savoie et de la Provence, perché sur un nid au-dessus de la vallée de l’Avance, à 930 mètres d’altitude. Ce lieu où Benoîte Rencurel a vécu sa mission pendant cinquante-quatre ans offre aux visiteurs le climat sec et ensoleillé des Alpes du Sud. La paix et la sérénité qui en émanent proviennent à la fois de sa situation géographique et des événements célestes qui ont marqué son histoire.


Apparitions de la Vierge

Benoîte Rencurel est née en 1647 dans le village de Saint-Étienne-d’Avançon. Après y avoir vécu son enfance, elle est devenue bergère à l’âge de douze ans. En mai 1664, alors qu’elle garde son troupeau au vallon des Fours, au-dessus du village, elle aperçoit une belle dame qui donne la main à un petit enfant d’une beauté singulière. C’est le commencement d’une période d’éducation de quatre mois et le 29 août de la même année, au terme d’une procession paroissiale sur les lieux de l’apparition, la Dame révèle son nom : «  Je suis Dame Marie, la Mère de mon très Cher Fils, vous ne me verrez plus de quelque temps. » Après un mois d’attente, la bergère est conduite au hameau du Laus par la Sainte Vierge qui lui donne rendez-vous dans une petite chapelle d’où s’exhalent de bonnes odeurs. C’est là que la Mère de Dieu lui révèle son projet : «  J’ai destiné ce lieu pour la conversion des pécheurs. Beaucoup viendront ici se convertir. Pour cela il faudra y bâtir une église et une maison pour les prêtres dont quelques-uns seront résidents. » L’église et la maison des prêtres sont construites les années suivantes avec l’autorisation de l’évêque. En moins de deux ans, cent trente mille pèlerins affluent. On assiste à de nombreuses conversions, des confessions d’une rare qualité et beaucoup de guérisons. En effet la Vierge avait dit à Benoîte au commencement de la dévotion, que « ceux qui se feraient des onctions avec l’huile de la lampe du Sanctuaire, s’ils avaient la foi, seraient guéris par son intercession. » Benoîte qui a le don de lire dans les consciences accueille les pèlerins. Elle touche les cœurs, conduit aux prêtres et veille à la qualité des confessions. Le Laus devient une mission perpétuelle, un lieu de retour aux sacrements en pleine période janséniste. Les pèlerins découvrent la Miséricorde de Dieu et reviennent puiser aux sources vives de l’Eucharistie. C’est un véritable renouveau de la vie chrétienne ! La Vierge va continuer à apparaître à Benoîte pour la conduire à la sainteté et l’aider dans sa mission jusqu’à l’heure de sa mort, le 28 décembre 1718, lui promettant que « ses ossements feraient des miracles, que des malades viendraient de loin pour guérir et guériraient. Car elle avait choisi ce lieu pour la conversion des pécheurs ».


Apparitions des anges et des saints

Durant ces cinquante-quatre années, les anges interviennent plus fréquemment encore que la Vierge dans la vie de Benoîte pour lui rappeler les paroles de Marie, la réconforter, lui annoncer l’avenir, l’enseigner, lui expliquer les événements, et aussi pour la protéger et lui faire connaître les choses cachées. Ils accomplissent à son égard le même rôle que dans les Écritures. Saint Joseph est apparu sept fois à Benoîte. Saint Maurice, sur la montagne qui porte son nom, lui annonce que le lendemain elle verra la Mère de Dieu au lieu dit des Fours. Saint Gervais lui apparaît dans l’église d’Avançon, dont il est le patron. Puis, au milieu de ses épreuves, sainte Catherine de Sienne et sainte Barbe lui apparaissent avec la Sainte Vierge, lui présentant l’une une couronne d’épines, l’autre une couronne de gloire. Dame Marie  lui indique alors que pour obtenir la couronne de gloire, il faut qu’elle choisisse la couronne d’épines.


Les conversions et la grâce


Pierre Gaillard, alors vicaire général du diocèse de Gap, écrit
: « D’où  vient ce prompt changement qui se fait dans un instant ? D’une grâce victorieuse et efficace qu’ils reçoivent en ce saint lieu, qui triomphe de leur volonté sans les contraindre ; d’un plaisir victorieux qui charme leur âme et les comble d’une joye, sans qu’elle perde son franc arbitre, qui les charme par la douceur qu’elle répand dans leur âme, et les comble d’une indicible consolation sans les violenter. » Le même Pierre Gaillard, qui va devenir le premier directeur  du Laus nous raconte sa conversion lors de sa première visite : « J’allai au Laus après Notre-Dame d’août. Du haut de la montagne, sitost que je vis la petite chapelle, je me mets à genoux, j’adore Dieu, lui demandant trois grâces pour l’intérieur de mon âme, que j’aye connu à la suite m’avoir esté accordées, ce qui m’a entièrement attaché à cette dévotion ; j’y consacre mon corps et mon âme, y donne tous mes biens, ma bibliothèque après ma mort et m’y ferai enterrer ». Tout au long de son manuscrit, il relate année après année les nombreuses conversions et guérisons dont il est le témoin.


Une invitation


L’Ange avait dit à  Benoîte 
: «  Le Laus est l’ouvrage de Dieu que ni l’homme ni les démons, avec toute leur malice et leur rage, ne sauraient destruire, qui subsistera toujours plus florissant jusqu’à la fin du monde et fera de grands fruits partout. » Cher lecteur tu es attendu au Laus  par Jésus, par Marie, par les saints et les anges. Dans ce monde tourmenté qui a perdu ses repères, tu trouveras en ce saint lieu un havre de paix. Comme autrefois, tu seras accueilli par Benoîte qui te conduira aux prêtres. Elle  te guidera dans ta prière ; elle  t’aidera à accomplir toutes les démarches nécessaires pour que Dieu  réalise en toi son œuvre d’Amour dans ton corps, dans ton cœur et  dans ton âme. Elle t’accompagnera dans toutes tes rencontres. Elle sera près de toi  pour présenter au Seigneur ceux que tu veux lui confier par l’intercession de sa très Sainte Mère, Notre-Dame-du-Laus, la Mère de Miséricorde et le Refuge des pécheurs.


Témoignage d'un ami Italien


Me voici de nouveau au Laus pour la quinzième fois en vingt-cinq ans. C’est une personne âgée de Nice qui m’a fait connaître ce lieu que, sans elle, je n’aurais probablement pas connu. À peine arrivé, j’ai été fasciné. L’église devant la montagne apparaît comme une forteresse naturelle, un bouclier de défense et de protection. En face, du côté du levant, la vallée est large, vaste et toute lumineuse. Elle fait penser à un coquillage, à une main tendue qui accueille. Ce lieu merveilleux a été prédestiné et choisi : « J’ai demandé le Laus à mon Fils et il me l’a accordé. » La Vierge l’a voulu pour la conversion des pécheurs. Ici, tout prédispose et contribue à se rapprocher de Dieu : un décor reposant, silencieux, propice à la méditation. La nature elle-même nous y aide : les arbustes, les plantes, les feuilles, souvent tout est figé, fixe, irréel. On dirait vraiment que le temps s’arrête pour mieux nous faire entendre une présence amicale qui nous incite à demander de l’aide, à rechercher Dieu, à faire la paix avec lui, à l’aimer. C’est certainement notre Mère céleste qui nous stimule et nous accompagne. Puis avec le pardon, voici qu’on retrouve la sérénité, le courage d’avancer et de s’améliorer. C’est pour cela que je reviens souvent au Laus. Si quelqu’un lit mon écrit et mes impressions et s’il veut se rendre compte par lui-même, qu’il vienne seulement au Laus, même seul, par curiosité la première fois, il ne sera pas déçu. Comme moi et tant d’autres, il éprouvera le plaisir d’y revenir.


Le Laus, juin 1908, Tito Ortolani

 

Texte extrait de la Revue du Rosaire

 



05/02/2009
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 675 autres membres