Spiritualité Chrétienne

Spiritualité Chrétienne

Les apparitions de la Vierge à Naju en Corée

Les apparitions de la Vierge à Naju en Corée


A la Salette la Vierge Marie pleurait des larmes humaines, en Corée, elle pleura des larmes de sang. Voici les faits et le message :


Les faits


La Vierge verse des larmes, depuis 1985 en Corée du Sud, à Naju. S'il s'agit le plus souvent de larmes ordinaires, il arrive parfois à la Madone de verser des larmes de sang, ce qui ne devrait laisser indifférent aucun de ses enfants. Naju est une petite ville située à une trentaine de kilomètres de la côte sud-ouest de la Presqu'île de Corée du Sud et à 27O kilomètres au sud de Séoul, dans la province de Kwangju. La paroisse dépend de l'archidiocèse du même nom. La Vierge pleure à Naju depuis le 3O juin 1985. Au cours des trois premiers mois, elle a pleuré presque sans interruption. Dès le début, ces lacrymations ont suscité un émoi considérable et attiré une foule de plus en plus importante de curieux de toutes confessions (catholiques, protestants, non-chrétiens). Si Marie verse des larmes, c'est à cause des péchés des hommes. Comme toute bonne éducatrice, notre Mère du ciel explique les raisons de sa si grande douleur dans des messages, confiés à Julia, épouse et mère de famille sud-coréenne. En 1991, elle avait reçu plus de 5O messages et deux de Jésus lui-même.


Position de l'Eglise


L'archevêque de Kwangju, déclarait à ses prêtres réunis pour une retraite en juillet 1989: ~ Le fait des larmes est incontestable. Tant de personnes en ont été témoins! Nous ne pouvons pas empêcher les pèlerins d'aller prier devant la statue. Nous ne pouvons pas empêcher la diffusion des messages, dont la publication a été faite par le P. Raymond Spies. Personnellement, je me tiens au courant, j'observe les faits, l'évolution des événements. J'en examine les fruits. »


Qui est Julia?


Julia est une mère de famille, âgée de 45 ans (1991), épouse de Julio. L'un et l'autre furent baptisés en la fête de pâques 1981, ainsi que leurs quatre enfants, Rosa, Thomas, Teresa et Philippe. A la demande de son directeur spirituel, le Père Raymond Spies, missionnaire belge en Corée du Sud, Julia tient un journal depuis janvier 1987. En voici quelques extraits: «  Jusqu'à l'âge de quatre ans, j'ai vécu heureuse dans une famille très unie: mon père, professeur d'école à Kwangju, ma mère, mon petit frère, de deux ans mon cadet, et mon grand-père. Mais le malheur frappa ma famille au cours de la guerre de Corée, qui survint le 25 juin 195O. Mon père et mon grand-père furent emprisonnés par les communistes. ils ne revinrent pas. Nous n'avons jamais reçu aucune nouvelle d'eux. Dès l'âge de quatre ans, mon enfance n'a été qu'une suite de larmes... Quand mon petit frère mourut à l'âge de trois ans, je me retrouvai seule avec ma mère. Ma mère travaillait courageusement pour me permettre de poursuivre mes études secondaires, que je terminai à l'âge de 18 ans. En 1972, à l'âge de 25 ans, j'épousai Julio. Nous avons eu quatre enfants... » Toute jeune épouse, Julia commence à souffrir de diverses maladies. A plusieurs reprises, elle doit être hospitalisée, puis est renvoyée chez elle, où il ne lui reste plus qu'à attendre la mort. «  Les médecins pensaient qu'il n'y avait plus rien à faire, sinon qu'à attendre la mort. Rentrée à la maison, les miens firent tout ce qu'ils purent pour m'aider. Sans résultat. Je me suis alors résignée à la mort...J'avais même préparé du cyanure de potassium, et un testament pour la personne qui deviendrait la seconde épouse de mon mari. «  Julia consulte un prêtre coréen, réputé excellent, puis elle commence à suivre les cours de catéchisme. « S'il existe un Dieu, dit-elle à ce prêtre, il est trop cruel envers moi. Qu'ai-je fait pour devoir boire cette coupe d'amertume (c'est-à-dire la mort). Le Père lui répondit: «  Ne savez-vous pas que la grâce de la souffrance est une grâce plus grande que la santé? Vous avez reçu cette grâce avec votre corps qui est malade. Moi-même je n'ai pas bénéficié d'une telle grâce. Croyez-moi. » Julia poursuit: « Cette parole était celle du Saint-Esprit, par la bouche du prêtre. A l'instant même, je sentis mon corps glacé devenir chaud et je transpirai abondamment...Trois jours après ma rencontre avec le prêtre, j'eus un rêve, ou plutôt, ce fut une voix qui me dit: «  Approche-toi de la Bible; les paroles de la Bible sont vraiment mes paroles vivantes. » Je me réveillai: il était trois heures du matin. J'ouvris la Bible au hasard et je tombai sur le récit de la femme atteinte d'une perte de sang. Elle se disait: «  Si je puis seulement toucher son vêtement, je serai guérie ». Jésus lui avait dit: «  Va en paix, ma fille, ta foi t'a sauvée. » J'ai cru ces paroles de Jésus, pensant qu'elles m'étaient adressées à moi aussi, et de fait, j'ai été complètement guérie, cela au temps où j'étais catéchumène. En avril 1982, j'avais offert à nouveau mes souffrances au Seigneur. Je lui dis: «  Seigneur, même si les maladies font souffrir mon corps si vil, je serais tellement heureuse si elles pouvaient servir, ne fût-ce qu'un tout petit peu, à vos desseins...C'est à partir de ce moment-là que, peu à peu, les souffrances commencèrent à m'assaillir et que Jésus me fit voir, de plusieurs manières, son Coeur ouvert. » «  Une autre fois, alors que je me trouvais à la maison de retraite des Soeurs, Jésus m'apparut à trois heures du matin: sa poitrine ouverte sur son Coeur déchiré, et qui saignait. J'ai crié: «  Seigneur, que dois-je faire pour votre Coeur déchiré? » Le Seigneur me répondit: «  Chaque fois que les pécheurs commettent un péché, un morceau de mon Coeur se déchire. Vous qui me connaissez, ne devriez-vous pas réparer mon coeur si déchiré? » «  Oui, Seigneur, je réparerai votre Coeur. Par la suite, j'ai été hospitalisée à diverses reprises...


Les premières lacrymations


«  Je rentrai à Naju à llh2O du soir, le 3O juin (1985)...Je récitai le chapelet pour la conversion des pécheurs et la Communauté (des pauvres) du Villa des Fleurs. Alors que je disais: «  Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous, pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. » Regardant les yeux et les joues de la statue de la Vierge, je vis des larmes qui coulaient; je ne savias pas alors s'il s'agissait de gouttes d'eau ou de larmes. Bouleversée, je réveillai mon mari qui venait de s'endormir. Il était près de minuit. Pour mieux voir, nous avons regardé ensemble et avons constaté qu'il s'agissait de larmes. Le lendemain matin (1er juillet), je me lève vers 6 heures et vais de suite voir la statue. L'eau bénite, dont je l'avais aspergée, avait complètement disparu. Les larmes, qui la veille avaient coulé de l'oeil gauche, coulaient maintenant des deux yeux. » Cette première lacrymation devait durer près de trois mois. La nouvelle des larmes versées par la Vierge de Naju se répandit rapidement, et l'on vint d'un peu partout pour voir le phénomène. Les visiteurs ne peuvent rester devant la statue que pour la récitation d'une dizaine de chapelet. Même la nuit les larmes coulent et les défilés se poursuivent. Julia et les siens ne savent plus où se réfugier, et ils dorment où ils peuvent. Les enfants ne savent plus où ni comment faire leurs tâches scolaires; il n'y a plus d'horaire pour les repas, ni pour rien d'ailleurs. La vie de la maison est complètement bouleversée. Le l5 mars 199O au congrès marial de Pittsburg, Julia ajoute ceci: « Lorsque la statue pleure, elle se déplace parfois beaucoup, prenant quelquefois le linge sur lequel elle était posée et se déplaçant autour de la pièce. Parfois elle nous sourit; parfois aussi le manteau de la statue réfléchit des douleurs variées, et cela quelque fois en présence d'une centaine de personnes. Il lui arrive aussi de s'incliner vers nous, de faire des mouvements de déglutition. On peut voir son pouls est lent; mais quand elle pleure assez fort, son pouls devient très rapide. Parfois comme nous, elle saigne du nez ou elle transpire. A la vue de tous ces phénomènes, un grand nombre de personnes ont été guéries, parfois même de cancers. Des malaises qui n'avaient pas pu être guéris à l'hôpital l'ont été devant Notre-Dame. Des gens sont arrivés avec leurs béquilles et sont repartis sans elles. Une personne qui avait décidé de se donner la mort avec du poison y a renoncé. Un petit garçon de dix ans, dont le squelette ne se développait pas et qui était condamné par les médecins, est maintenant guéri et en parfaite santé... Elle a ajoutée que les châtiments ne viendraient pas directement de Dieu, mais des uns et des autres, c'est-à-dire des hommes.


Julia reçoit des messages


A partir du l8 juillet 1985, Julia reçoit des messages de la Vierge, et aussi de Notre-Seigneur lui-même. Ces messages sont de deux ordres: ceux destinés à Julia pour l'aider dans son ascension spirituelle, et ceux d'intérêt général, qu'elle a mission de faire connaître au monde. La Vierge fait découvrir à sa confidente la voie de l'enfance spirituelle, celle de sainte Thérèse de Lisieux. Elle lui enseigne que nos prières, nos actions, nos souffrances acceptées, nos pénitences, offertes à Dieu et à Elle-même, avec amour et humilité, ont valeur de rédemption pour les âmes. Marie demande souvent à Julia de s'unir à ses propres souffrances, qui sont celles que lui causent les péchés des hommes. La Vierge lui parle fréquemment de la douleur atroce qu'elle ressent pour l'assassinat, à l'échelle mondiale, de millions de bébés dans le sein de leur mère. Les messages, Julia seule les reçoit, mais les larmes, tous peuvent les voir! Les messages destinés au monde portent surtout sur la nécessité de la prière et l'urgence de la conversion, ce qui est tout à fait dans la ligne de l'Evangile.


Manifestations mystiques: extases et stigmates


Le père Spies a été témoin d'un certain nombre d'extases de Julia, au cours desquelles elle endura les souffrances de la Crucifixion. «  Le l9 octobre 1987, premier anniversaire des larmes de sang, après une messe qui fut célébrée devant la statue, Julia tomba en extase pendant 1h2O, et elle subit pour la première fois les douleurs de la Passion. Un stigmate et du sang apparurent à son pied droit. Le 29 janvier 1988, Julia endura une nouvelle fois les douleurs de la Passion. Ce jour-là, les stigmates apparurent dans le creux des deux mains avec écoulement de sang. Ces terribles souffrances durèrent plus d'une heure. Le 4 février 1988, après une messe célébrée devant la statue, Julia tomba lentement en arrière et entra en extase. Il était 11h4O. Vingt minutes plus tard, à l'improviste, elle poussa un cri déchirant: en un instant son corps prit la forme et la position de Jésus en croix. ~Je pris légèrement entre mes mains la main droite de Julia. Le sang coulait de ses deux mains par les stigmates. Je suppliai la Vierge d'avoir pitié d'elle et lui demandai de pouvoir partager les souffrances de sa confidente pour la soulager. Puis, je donnai alors une bénédiction à julia et ses souffrances cessèrent. Quelques instants après, elle ouvrit lentement les yeux... Le dimanche 5 juin 1988, en la fête du Saint-Sacrement, ce fut Jésus lui-même qui se montra à Julia. Malgré de grandes souffrances, elle se fit conduire à l'église pour assister à la messe du soir. Dès qu'elle reçut la sainte hostie, elle sentit un flot de sang envahir sa bouche...Elle entra en extase, vit Jésus cloué à la croix, le sang coulait...et Jésus lui communiqua un long et important message. A la fin du message, il détacha son bras droit de la croix et donna sa bénédiction à Julia. Elle fit le signe de la croix, ouvrit les yeux...et vit le curé qui donnait la bénédiction de la fin de la messe... Le 8 décembre approchait. Depuis le 24 mai, (fête de Marie, secours des chrétiens), plus aucune larme. Le 8 décembre arriva. Julia téléphona au père Spies (1988) «  Père, la Vierge verse des larmes de sang qui coulent jusqu'au bas de la statue...Il y eut un message... » La Vierge versa des larmes pendant quatre jours: larmes de sangs et larmes ordinaires. Le dimanche 8 janvier 1989, fête des Rois Mages: larmes de sang et message. Le 29 janvier, Julia subira un long et terrible assaut de Satan et recevra par la suite du Seigneur les cinq stigmates et six plaies au front. Son mari me montra les plaies qu'elle avait reçues et les marques des griffes laissées par Satan.


Les lacrymations reprennent


Le 5 juillet 1989, en la fête de saint André Kim Tae-Kôn, premier prêtre coréen, martyrisé le l6 septembre 1846, et patron du clergé de Corée, des larmes de sang coulent pendant près de trois heures, suivies de larmes ordinaires qui coulent jusqu'au 10 juillet. Il y eut, en cette occasion, un très important message pour les prêtres. Le 26 août, à nouveau des larmes de sang, abondantes, au point de tacher le napperon à l'avant de la statue et sur le côté droit, y laissant une longue marque de sang de 10 à 12 cm de longueur sur 6 à 7 cm de largeur. L'étoffe a été placée sous verre pour permettre aux pèlerins de bien la voir. Du 2O au 24 janvier 199O, la Vierge verse à nouveau des larmes ordinaires, puis de nouveau le 2 février. Le 14 février, larmes ordinaires, suivies de larmes de sang. Ce même jour, au cours d'une extase, Julia reçoit un message où Marie lui demande de participer au Congrès Marial de Pittsburgh en Pennsylvanie (USA). Julia dit: «  Il m'a semblé que la Vierge versait des larmes de sang pendant qu'elle parlait au cours de mon extase, au moment où elle dit: «  Je verse des larmes pour eux ». En 1991, de la statue émanent des larmes ordinaires entre le 18 février et le 17 mars, des larmes de sang le 25 mars, puis à nouveau des larmes ordinaires jusqu'au 31 mars, fête de Pâques. Le 16 mai, l'hostie que Julia vient de recevoir en participant à la messe célébrée dans l'église paroissiale par deux prêtres venus avec un groupe de pèlerins des Philippines, se met à saigner dans sa bouche. Les deux prêtres et des pèlerins l'ont constaté. Des photos ont été prises. Ce même jour, nouvelle lacrymation de la statue.


Les Messages


Pourquoi la Vierge pleure-t-elle?


18 juillet 1985: La Vierge dit: «  J'ai mal au coeur, J'ai mal au coeur...Hélas! Ils voient mes sueurs de sang et mes larmes, et ils disent que ce sont des gouttes d'eau...Ils ne croient pas...La limitation anarchique des naissances me fait si mal au coeur. Empêchez-la en priant pour ceux qui la pratiquent...


5 novembre 1986: «  Aidez-moi. Sans votre aide, je ne pourrai calmer la juste colère de Dieu le Père...A cause du contrôle anarchique des naissances, je souffre comme si mes entrailles allaient se déchirer. C'est la cruauté et l'impiété des hommes qui en sont la cause, ainsi que le mépris de la noblesse de la vie. »


13 mars 1987: «  Oh! ma fille, vois! Aujourd'hui, les péchés du monde deviennent de plus en plus grands et les ténèbres viennent l'assaillir. Il ne peut y avoir de paix en ce monde parce que beaucoup de familles sont malades. Les couples, qui se sont unis pour être heureux, se détachent l'un de l'autre par manque d'amour et de pardon; la haine, l'envie, la jalousie les séparent...


29 janvier 1989: « Regarde. Ce monde est en train de se corrompre, envahi par l'erreur. Ainsi mon Fils Jésus reste sans fin cloué à la croix à cause de l'orgueil des hommes et de la lâcheté des pessimistes, qui se livrent à l'injustice et à la corruption, et à cause des égoïstes qui, par leurs mensonges hypocrites, se rendent coupables d'actions sacrilèges. C'est pourquoi, de nouveau, je vous adresse cet appel, car le châtiment pourrait survenir par la troisième guerre mondiale... »


Les avortements


12 mai 1987: «  Regarde, Julia: des âmes en très grand nombre parcourent le chemin de l'enfer, à cause des avortements. Je dois faire ainsi appel, par mes larmes, pour sauver ces nombreuses âmes. Je désire les sauver par toi, par tes sacrifices et tes pénitences. Est-ce que je ne connais pas les maux et les douleurs que tu supportes? Veux-tu partager les souffrances des bébés que leurs parents cruels suppriment par avortement? « 


29 juillet 1988: …Grâce aux souffrances que tu endures aujourd'hui, 5,000 âmes converties seront offertes à Dieu. Il faut le faire savoir à beaucoup d'âmes. En se rappelant les enfants qu'elles ont rejetés par l'avortement, bien des âmes recevront la grâce de la conversion. car bien des âmes marchent misérablement sur le chemin de l'enfer ne sachant pas qu'elles sont des assassins en tuant leurs enfants sans aucune pitié.. Je ne puis m'empêcher d'être triste en face de l'ignorance et de l'indifférence des parents qui en sont arrivés à tuer des vies sacrées que Dieu leur avait données, en les foulant aux pieds brutalement, en les pilant, en les écrasant, et en les déchirant cruellement. C'est pourquoi, en te montrant le spectacle des « petites vies » qui implorent de les laisser vivre, je désire que beaucoup de pécheurs fassent pénitence et reviennent à moi. Je te prie de faire savoir à tous que dès l'instant où une « petite vie » est formée dans le sein de sa mère, elle n'est plus un caillot de sang, mais un être où circule la vie. »


Les sacrilèges contre l'Eucharistie

15 et 27 juin 1987: «  Ne tremble pas, mais aie confiance en mon pouvoir maternel qui réveille les âmes endormies: j'accueille toutes les âmes qui se repentent. Il faut que ton amour soit fervent; l'amour ne peut briller et brûler que par des sacrifices continuels. Fais des efforts persévérants pour aveugler Satan. Et les jeudis, tu offriras des actes de pénitence au Saint Sacrement. Prie constamment pour étouffer le mal perpétré contre le Seigneur et pour réparer les sacrilèges commis contre l'Eucharistie.


Beaucoup prier pour les Prêtres


11 août 1985: «  Priez sans cesse pour les prêtres. Actuellement ils sont, tel le feu d'une lanterne dans le vent, assaillis par les tentations. Les fenêtres des presbytères sont ouvertes et trois démons regardent par la fenêtre. Fermez les fenêtres des presbytères. Devenez pour les prêtres des victimes par le sacrifice. Moi, je les aide. Vous, défendez-les sans cesse, car ils sont mes fils de prédilection que j'aime et chéris le plus. »


20 octobre 1986: La Vierge pleura et dit à Julia: «  Priez pour mes fils prêtres. Ils sont sans cesse tentés. Pour venir à leur aide, il faut que vous vêtiez ceux qui sont mal vêtus, que vous donniez à manger à ceux qui ont faim, que vous donniez à boire à ceux qui ont soif. C'est contre eux (les prêtres) que Satan déploie toutes ses forces. Pour prévenir cela, il faut prier pour eux, en vous sacrifiant et en vous mortifiant, et offrir votre pauvreté et votre pénitence en une belle offrande...Renoncez à votre moi et abandonner l'égoïsme. Je serai votre bouclier. Même les flèches enflammées que Satan tire sur vous ne pourront vous faire du tort.


23 avril 1987: «  Mes prêtres bien-aimés parcourent maintenant un chemin de solitude, un chemin de croix; ils gravissent le Calvaire, souffrants et épuisés. Ils parcourent ce chemin de croix, souffrants de leurs blessures et de leur délaissement...Dorénavant vous devez servir les prêtres et les religieux comme vos pères et mères qui vous ont engendrés. Il faut que vous soyez leurs consolateurs.


Eucharistie et Réconciliation


31 octobre 1986: « Annonce à tous l'importance de l'Eucharistie. Le Seigneur sera avec vous. Si vous lui ouvrez votre coeur et qu'il est pur pour le recevoir, alors il vivra et demeurera en vous, toujours. Mais, si vous attendez sans lui ouvrir votre coeur et sans le purifier, comment le Seigneur pourra-t-il venir en vous?


5 juin 1988: « Je suis si affligé de voir que les âmes me reçoivent dans leur coeur par habitude et avec un manque total de recueillement, alors que mon Sang précieux est un médicament très efficace qui, par les mains des prêtres, ouvre les yeux des âmes malades et réveille celles qui sont endormies. Je désire verser tout mon amour dans toutes les âmes du monde. Aide-les à prendre part au banquet du Paradis. Ma Mère Marie vous a recommandé de vous confesser fréquemment...mais beaucoup de mes enfants ne se confessent que par pure forme ou veulent me recevoir sans passer par le sacrement de Réconciliation.


La prière et le sacrifice


«  Offrez encore plus de sacrifices. Si vous offrez des sacrifices et des pénitences, sincèrement et avec amour, vous prenez part au salut de beaucoup de pécheurs. Fais savoir cela à tout le monde. » (17 juin 1987)


«  Trop d'âmes me font mal au coeur et vont en enfer. Quand tu accompliras des actes de pénitence et que tu prieras pur les innombrables âmes ingrates, elles seront sauvées. «  (29 juin 1987)


La Vierge pleure des larmes de sang


« Alors que les pays du monde entier cherchent à se mettre d'accord pour conserver la paix, vous, vous êtes toujours divisés, sans pouvoir vous aimer les uns les autres, vous qui êtes frères de la même race, enfants d'un même Dieu. Fais savoir à tous les prêtres qu'il faut réciter le chapelet avec ferveur pour qu'il y ait l'union (dans le pays) «  ( l er janvier 1988) La Vierge parle de la division entre la Corée du Nord et celle du Sud, et surtout des dissensions, violences, mésententes en Corée du Sud. Au cours des quatre mois précédents, la campagne pour l'élection du nouveau président avait provoqué de graves déchirements au sein de la population.... »Le Chapelet, comme je vous l'ai dit autrefois, subjugue les démons. Dis à tous les fidèles de réciter encore un chapelet de plus. Si vous récitez davantage de chapelets, les offrant pour l'union de la nation, elle pourra échapper à la crise.


Conversion urgente ou châtiments


La Vierge a parlé plusieurs fois d'une troisième guerre mondiale.


Ce jour-là (8janvier 1989), Notre-Dame a versé des larmes de sang de 7h4O à 8h3O du matin. «  Après avoir récité une dizaine de chapelet devant la statue, je sentis que j'allais défaillir. Je priai alors en m'agrippant à l'autel. Mais, finalement, je tombai à la renverse à mon insu (j'entrai en extase). J'entendais des hurlements qui provenaient d'une foule immense. Il y avait une émeute au cours de laquelle les gens cherchaient à s'entre tuer. C'est alors que la Vierge Marie, la Dame aux belles étoiles, apparut dans le ciel, irradiante de lumière. Elle portait sur la tête une couronne de lauriers ornée de douze étoiles et émettait des rayons éclatants. Et pendant qu'elle me parlait, alors que je récitais le chapelet, des larmes coulaient en abondance sur son visage. La Vierge dit: «  Regarde, ma fille, cette multitude de mes enfants qui provoquent la juste colère de Dieu, dans le bourbier de leurs méfaits...Connais-tu le Déluge de Noé et la Tour de Babel? Qui oserait prétendre qu'il y moins de mal de nos jours qu'en ce temps-là? Il ne faut pas faire de la juste colère de Dieu. Pour que le feu du ciel ne tombe pas sur la terre, je prie sans cesse pour mes enfants qui sont tombés dans le vice et la corruption, en souffrant à leur place. Mais, si l'on ne veut pas accepter les messages que je donne, si l'on continue à s'accommoder des choses de ce monde, sans chercher celles du ciel, alors même si l'on se repent, il sera trop tard. Je te le demande, car le châtiment pourrait descendre à travers l'espèce humaine elle-même...Prie avec moi pour que de telles âmes ne soient pas condamnées mais sauvées. Au revoir. »


15 janvier 1989: « Le monde entier va résolument à sa perte, tandis que Satan déploie toute sa puissance pour le détruire. Mais on verra sans faute la victoire se réaliser dans l'union. Je désire sauver le monde par la victoire de la miséricorde de mon amour... »


5 juillet 1989: «  La troisième guerre mondiale est déjà sur le point de commencer à cause des hommes eux-mêmes. Pour cela, je prie tous mes enfants de réciter un chapelet de plus pour la paix du monde, avec amour et en esprit d'union. O mes chers prêtres! Vous êtes mes trésors, vous qui accomplissez des miracles étonnants d'amour, par le sacrement de Réconciliation.!


14 octobre 1989: «  Ceux qui sont manoeuvrés par Satan se démèneront en vain pour abattre le Saint-Père et pousser l'Eglise vers sa destruction. De plus, tous les démons deviendront impuissants quand vos sacrifices et vos pénitences s'uniront pour que mes larmes ne coulent pas en vain. Cependant, de nos jours, les fils et les filles de l'Eglise tombent dans le désordre et se mettent à suivre de faux prophètes. Les prêtres, vicaires de mon Fils Jésus, devront être attentifs à vivre l'Evangile le plus parfaitement possible selon les directives de l'Eglise...C'est pourquoi le monde, enveloppé de ténèbres, provoque le courroux de Dieu et cela d'une telle manière que son châtiment est sur le point de s'abattre sur le monde entier. Si mes enfants mènent une vie évangélique en accueillant mes messages, sans négliger mes larmes et mes larmes de sang, ils seront sauvés. Mais s'ils ne les acceptent pas, les grandes calamités qui se produisent dans le ciel, sur la terre et sur les mers ne cesseront pas et le monde ne sera pas exempté de toutes sortes de malheurs. Ne prenez donc rien pour un fait accidentel. Veillez et priez. Avant peu, le monde se trouvera en face de malheurs extraordinaires. O mes enfants, je vous en prie! Si vous n'avancez pas vers le ciel en abandonnant la voie du mal et en mettant en pratique mes messages à l'exemple du peuple d'Israël qui, délivré de l'esclavage de l'Egypte, entra dans la Terre Promise de Canaan, après avoir traversé la Mer Rouge, vous n'échapperez pas à la troisième guerre mondiale....Si je ne vous avais pas aidés, depuis longtemps déjà le monde serait devenu une mer de feu. Pourtant, je ne vous abandonnerai jamais. N'ouvrez vos oreilles que pour écouter des choses qui en valent la peine, et fermez-les lorsque vous entendrez des mauvais propos. Même si vous marchez dans la nuit, suivez-moi avec confiance. Et si vous accueillez avec coeur mes messages pour les mettre en pratique, vos soupirs se changeront en joie. »


26 novembre 1989 (fête du Christ-Roi): ...La barrière de l'Allemagne de l'Est tombera, des païens se convertiront, les fils de fer qui séparent la Corée du Nord et celle du Sud se briseront. Satan sera abattu et le monde deviendra un paradis terrestre. Mais si l'on ne m'écoute pas, le monde deviendra une mer de flammes par la troisième guerre mondiale et il sera détruit. Car le Dieu de l'amour peut aussi être le Dieu de la colère. Prie davantage et offre encore plus de souffrances.


Visions: le Ciel, le Purgatoire et l'Enfer



«  J'ai quelque chose à te montrer. Tu connaîtras ainsi ma Volonté ». (10 janvier 1988). Julia voit alors la scène suivante: «  Au sommet d'une haute montagne, il y avait un escalier de quatorze marches. A cet endroit, il y avait aussi un arbre. Chaque fois que nous acquérions des mérites, un fruit se formait, grâce à nos bonnes actions. Au contraire, lorsque par des paroles ou des actions nous jugions mal les autres et commettions des péchés, les fruits des mérites acquis tombaient. La Vierge m'a fait voir que beaucoup de fruits se forment lorsque nous faisons pénitence; et lorsque nous faisons des sacrifices pour les autres, la lumière descend sur eux et les fruits des mérites se forment pour nous. Le chemin était difficile pour arriver jusqu'à l'escalier à gravir. Certains glissaient, tombaient à mi-côte, d'autres tournaient en rond alors qu'il fallait aller plus avant... Au-dessus de la quatorzième marche, il y en avait une quinzième: c'est là que se trouvait le Royaume des Cieux. Le Bon Dieu était là, avec lui, Jésus, la Vierge, saint Joseph, tous les saints et tous les anges regardaient nos actions. Celui qui meurt après avoir gravi ne serait-ce qu'une seule marche de l'escalier, passera par le purgatoire. Pour celui qui monte les quatorze marches, le ciel est tout proche. La Vierge dit: «  Ma fille, as-tu vu?...N'importe qui peut monter jusqu'à mi-côte, mais il est difficile de gravir les quatorze marches de l'escalier (le Calvaire de Jésus)., Dis à tous d'agir de manière à ne pas perdre jusqu'au mérite accumulé avec tant de peine. Au revoir! »


24 juillet 1988: La Vierge fait voir à Julia le ciel, le purgatoire et l'enfer. Julia: «  A neuf heures du soir, je sentis, à l'improviste, tout mon corps perdre ses forces et je tombai...C'est alors que j'entrai en extase. Je vis le ciel, le purgatoire et l'enfer...


Le ciel


Pour accueillir une âme qui monte au ciel, une foule innombrable d'anges chante en choeur et leur mélodie retentit en une merveilleuse et solennelle symphonie. Une foule innombrable de saints et saintes lui souhaitent la bienvenue. Jésus l'attend les bras ouverts et la Vierge lui tend les bras pour l'étreindre. Dieu le Père aussi l'accueille avec de la joie dans les yeux et en souriant. Et saint Joseph, heureux de l'accueillir, va à sa rencontre. En ce lieu, aucune envie, aucune jalousie, tous s'entr'aiment. Lieu débordant d'amour, de paix et de joie. Lieu où l'on participe au banquet céleste. La Vierge lui pose sur la tête une couronne qu'elle-même a préparée. En ce lieu aussi, on danse en se tenant mutuellement la main. Jésus, en compagnie de sa Mère, parle avec douceur et amour à tous ses enfants. Ces innombrables enfants viennent tous se placer près de la Vierge. Celle-ci, de ses deux mains, étend sur eux les pans de sa robe qui prennent la forme d'un immense manteau. En ce lieu, chacun est conciliant et respecte l'ordre pour ne causer d'ennui à personne: tout est beau, car le sourire fleurit sur les visages.


Le purgatoire


Le purgatoire est le lieu où l'âme doit entrer par elle-même au milieu de flammes qui brûlent d'une manière terrible. C'est là qu'elle se purifie entièrement par les pénitences qu'elle aurait dû faire en ce monde et qu'elle n'a pas faites. Le purgatoire est l'autre rive où doivent aller les âmes qui sont mortes dans la grâce de Dieu, mais qui ont encore à faire pénitence pour purger ce qui leur reste de peines à réparer. Une fois purifiées, les âmes montent au ciel, aidées par la Vierge et soutenues par les anges. Elles y montent plus tôt quand nous prions pur elles en ce monde. Quand nous offrons nos sacrifices et faisons pénitence pour elles, par l'intermédiaire du Christ, elles peuvent se voir libérées de leurs souffrances et monter ainsi plus tôt au ciel. On aura beau regretter de ne pas avoir bien supporté ses souffrances sur terre, il sera trop tard. C'est pendant que nous sommes encore en vie que nous devons sans cesse offrir notre amour aux autres en nous sacrifiant pour eux.


L'enfer


Les âmes qui vont en enfer, les anges les repoussent après leur avoir lié les mains derrière le dos. A l'instant même, les démons les saisissent brutalement. C'est le chemin de la damnation éternelle, d'où l'on ne peut revenir. C'est l'enfer, une mer de flammes, submergée de haine, où il ne sert plus à rien d'avoir des regrets et de se débattre contre la douleur. Qui leur tend la main? Personne. Ils se débattent comme ceux qui, sur le point de se noyer, s'agrippent même à des brins de paille. Ils marchent dans des flammes toujours plus ardentes, s'arrachent les cheveux les uns aux autres, se griffent mutuellement, se battent pour saisir quelque chose à manger. Mais toute nourriture tombe dans les flammes, de sorte qu'aucun d'entre eux ne peut manger. Les yeux de tous sortent des orbites faisant d'eux des démons horribles. Oh! Quelles figures horribles à voir!.La Vierge dit: «  Ma fille, as-tu vu? C'est moi, votre Mère qui suis le lien qui lie le ciel et la terre. Les erreurs ont envahi le monde entier, même jusqu'à mes enfants que j'ai choisis. Pour ce motif, je désire faire entendre ma voix à mes enfants du monde entier, par ton intermédiaire. Pour ce motif encore, je désire leur faire connaître la lumière, par laquelle mon Fils Jésus les éclaire, et également mon amour pour les avertir de se dégager des pièges des ténèbres, dans lesquels ils sont en train de tomber. O ma petite fille heureuse de souffrir pour moi et mon Fils! Mon Coeur souffre énormément de voir tant de mes enfants que j'appelle au ciel descendre au purgatoire et en enfer. Il y aussi de mes fils prêtres que j'aimais comme la prunelle de mes yeux qui y tombent. C'est pourquoi, par ton intermédiaire, ma pauvre petite fille, je veux les sauver. Cependant, si les hommes refusent de m'écouter, je ne pourrai rien faire pour eux après leur mort, car alors la justice de mon Fils Jésus devra s'accomplir. Ainsi les damnés subiront-ils la honte et éprouveront-ils du remords, mais ce sera trop tard. »


Satan n'aime pas les conversions


26 août 1989: «  Ma fille! Maintenant est arrivé le temps où une grande lutte est engagée entre mon ennemi et moi. Mon ennemi est constitué d'une armée de dragons dont l'apparence est belle de bêtes féroces. Tous les démons venus de l'enfer veulent former une armée pour conquérir ce monde. Ils défient le monde moderne, afin de pervertir beaucoup d'âmes, en leur faisant rejeter Dieu et en les poussant à tout nier; ce qu'elles font en commettant le péché sous toutes les formes de l'égoïsme. Regarde, ma fille, de quelle manière les démons attirent les âmes aux pièges de l'enfer. »


La Vierge avait à peine cessé de parler que des démons tout noirs commencèrent à apparaître à Julia, sous la forme de bêtes tirant une charrette à bras. La charrette était gentiment décorée mais de couleur noire. Des démons ressemblant à des aigles emportaient des âmes pour les placer dans cette charrette. Autour, des démons bavardaient en termes inintelligibles avec les âmes qu'ils avaient saisies pour qu'elles se rallient a eux et fassent cause commune avec eux, en se servant de tous les moyens et de tous les expédients. De nombreuses âmes entourant la charrette riaient avec les démons, sans les repousser ni prendre la fuite, ne se rendant pas compte que pour elles c'était le chemin de l'enfer. Tout à coup ces âmes commencèrent à devenir noires. J'éprouvai un déchirement au coeur. Quand je voulus les retirer en priant sans cesse pour elles, un démon semblable à un aigle se mit à me frapper de-ci, de-là avec ses ailes, à me donner des coups de bec et à me griffer à la tête. Malgré les coups, je résistai pendant un moment sans reculer. Comme je ne parvenais pas à lui résister avec mes seules forces, je saisis mon chapelet pour le frapper. Les démons prirent alors la fuite. Mais ils emmenaient aussi avec eux les âmes qui se trouvaient dans la charrette. Je me suis mise alors à courir en tenant en main mon chapelet et commençai à retirer de la charrette les âmes l'une après l'autre. Avec mon chapelet, je frappais aussi les démons. Ceux-ci renversèrent la charrette. Les âmes se relevèrent précipitamment, louant Dieu tout en versant des larmes de repentir. C'est à ce moment que j'entendis à nouveau la voix de la Vierge: «  Ma fille! Tu as vu? La grande lutte a commencé ainsi. Et comme cette lutte est spirituelle, armez-vous avec moi en vous abandonnant tout entiers à mon Coeur Immaculé et mettez en pratique mes messages. Alors vous pourrez éviter les châtiments qui vont tomber sur toute l'humanité et sur l'Eglise... »

29 août 1989: « Pour éviter les malheurs qui vont arriver, il faut que mes enfants que j'ai appelés gravissent le Calvaire avec un amour caché, dans un profond silence où il n' y a ni soupir ni plainte, même s'ils sont cruellement méprisés, humiliés et écrasés sous un lourd fardeau de douleurs. Il faut en outre qu'ils soient crucifiés avec mon Fils Jésus pour la conversion des pécheurs. Ma fille, veux-tu souffrir, à leur place, pour les prêtres qui souffrent et pour la conversion des pécheurs? »


15 août 1990: « La Vierge venait de dire à Julia: « Regarde comme le monde va. Julia écrit alors: « ...A l'improviste, tandis qu'un bruit étourdissant et violent se produisait, faisant croire à un tremblement de terre, voilà qu'un être étranger apparut devant moi: c'était un démon, le démon de la division. La partie supérieure de son corps ressemblait à celle d'un cheval gris et la partie inférieure à celle d'un homme (Ap.6,9). Il avait brouillé plusieurs pays, dont trois avaient commencé à se battre; et je vis un de ces trois pays prendre la fuite au cours du combat. En voyant cela, le démon riait, pleinement satisfait. Après avoir envoyé à travers le monde des petits démons (de rang inférieur dans la hiérarchie des anges déchus), le grand démon, installé à un endroit d'où il pouvait voir le monde entier, souriait d'un air répugnant. Je lui dis alors qu'il ferait bien d'en rester là. Mais il me répondit de suite, d'un air aimable, qu'il me donnerait...un pays! si je me joignais à eux. Comme je lui refusais catégoriquement, il bondit sur moi pour me contraindre à me rendre, me disant: ~ Mes affaires iraient mieux si je vous supprimais, toi et le P.Spies. Tu es ma grande ennemie. Ce sera une bonne chose de te supprimer. » En disant cela, il se rua tout d'un coup sur moi, exigeant ma capitulation. Mais, comme je ne me soumettais pas, il appela d'autres démons pour me tuer. Le chef des démons, celui qui avait l'apparence d'un cheval, me saisit au cou après m'avoir terrassée, et les autres petits démons me saisirent les jambes pour les briser. Mais même alors, je m'en remettais tout entière à la Vierge, priant avec ferveur pour qu'il y ait la paix dans le monde, dussé-je même affronter la mort. A un moment donné, tout devint obscur devant mes yeux: je me demandai si j'allais mourir. Mais à cet instant, l'étranglement de mon cou se relâcha et une lumière très claire apparut. En même temps, quelqu'un me prit par la main: c'était une main douce et chaude. J'entendis alors une voix douce et tendre, mais triste aussi: «  Ma fille! Ma chère et aimable fille! Je suis désolée de ne te donner que des souffrances. Mais sache que moi, ta maman, j'endure les souffrances de la Passion, augmentées aussi par d'horribles offenses. Le temps présent est une époque de péchés et de désordres. Comme tu l'as vu, le monde est si rempli de désordres qu'une grande menace pèse sur toute l'humanité. Même si tu la repoussais, à quoi cela servirait-il, si le monde ne se convertissait pas?


29 janvier 1991: « Oui, ce monde se couvre de boue, d'ordures, par la corruption et ses dépravations. L'humanité, enveloppée de nuages noirs, se sent menacée. Le péché, le mal se répandent comme un cancer effrayant. Déjà la tempête est en train de sévir. Voici le monde sur le point d'être emporté par cette tempête. Suivez-moi avec courage, même en face des épreuves provenant des menaces de violence, de guerre et de destructions. Même pour les pays qui étaient tant aimés et protégés (par Dieu), l'heure où ils devront subir les terribles supplices de l'enfer est imminente ...Les ténèbres s'infiltrent avec une cruelle malice et une minutieuse précision jusque dans l'Eglise, au point que la dernière heure, où il faudra verser le sang de la purification, vous attend. Si vous ne voulez pas vivre selon les Paroles de la Vérité, sous peu il vous faudra passer par la souffrance, et alors vous éprouverez du regret. Mais alors, à quoi cela vous servira-t-il d'avoir du regret lorsque la Justice de Dieu s'accomplira? Vu que le temps accordé par Dieu à ses enfants pour leur conversion touche à sa fin, je viens faire cet appel à mes enfants que j'ai appelés: ~ Veillez et priez. Devenez encore plus simples, en imitant les petits enfants. Nul ne connaît le jour ni l'heure où le Seigneur viendra à vous. Mais tandis qu'il frappe et abat ses ennemis et les conduit à leur ruine, les préparatifs pour l'établissement de son Royaume avancent. Et lorsque le Seigneur viendra sur les nuées, en déployant sa puissance, pour établir son Règne glorieux, préparez-vous à aller à sa rencontre avec confiance, amour et foi ...Si, sans renier mon amour maternel, vous les mettez en pratique, mon Coeur Immaculé triomphera devant les menaces d'une nouvelle et terrible guerre qui provoquera la terreur; de plus, l'amour et la paix viendront sur le monde entier. Même au milieu des ténèbres les plus noires j'étendrai mon manteau lumineux sur toutes les âmes qui suivent mes paroles, et je les sauverai en les cachant dans l'asile sûr de mon Coeur Immaculé. Par contre, les âmes qui n'auront pas accepté mes paroles seront jetées dans une mer de feu, brûlant à grandes flammes.


10 mars 1991: «  Ma fille, je ne peux plus regarder les troubles que beaucoup de mes enfants, aveugles et sourds, ont provoqués en unissant leurs forces à celles du dragon rouge, notre ennemi. Le monde ressemble à un désert. Les grandes calamités qui surviennent ça et là sont autant d'avertissements. Quand Dieu châtie et donne des avertissements cela ne peut se passer sans douleurs. A cette vue mon Coeur est affligé et angoissé...Veux-tu voir à quel point est abominable la tyrannie de Satan?~ C'est alors qu'elle me fit revoir la scène qu'elle m'avait montrée le l5 août 1990: Lucifer, prince des démons, rassemblait autour de lui les « petits démons » et s'entretenait plein de fougue avec eux. Puis ils se mirent à regarder le monde en riant aux éclats. Ils pénétrèrent dans un pays et, s'étant dispersés, ils commencèrent à semer la division. Puis ils se rassemblèrent à nouveau pour comploter. Cela fait, ils pénétraient dans un autre pays. Ils jubilaient lorsqu'ils parvenaient, là aussi, à semer la discorde et à pousser les gens à se battre entre eux. Ils faisaient en sorte que les flammes qui s'élevaient un peu partout se transforment en une mer de feu. Ils regardaient tout autour, se demandant dans quel pays ils pourraient encore propager des luttes intestines. La Vierge, qui ne cessait de verser des larmes, me dit à moi qui pleurais aussi en voyant tout cela.


21 avril 1991: «  Je vis, dans un monde de ténèbres, un nombre incalculable de peuples. Puis, comme s'il se produisait un tremblement de terre, je vis la terre commencer à s'agiter, à être ballotée comme un bateau à voile qui essuie une tempête. En outre, de-ci, de-là, on voyait jaillir des flammes. Les gens tombaient dans toutes les directions; certains, même, tombaient à la renverse, la tête la première, et leurs cris s'élevaient vers le ciel, comme s'ils allaient le percer...Alors que beaucoup de peuples se repentaient avec larmes et cherchaient Dieu avec angoisse, voici qu'une lumière éclatante surgit dans le ciel: c'était la Très Sainte Vierge, notre Mère toute belle, la Femme de lumière, qui apparaissait au-dessus des peuples. Sur la tête, elle avait un diadème où brillaient douze étoiles; elle portait un vêtement blanc avec un manteau bleu, dont les bordures dorées étincelaient. Elle tenait un chapelet blanc (couleur ivoire) à la main droite, et un scapulaire brun à la main gauche. Elle était d'une beauté indescriptible. La Vierge: «  vous serez sauvé si vous vivez avec le Pain descendu du ciel et me suivant, moi qui suis votre Mère, mais non pas en vivant selon la chair. »



Julia dit: «  La Vierge venait à peine de parler qu'une croix blanche et lumineuse apparut au-dessus d'Elle, se transformant en hostie. Et tandis que le monde enténébré se voyait éclairé d'une grande lumière, le tremblement de la terre cessa. la Vierge se remit à parler d'une voix douce, avec un air touchant, émouvant, poignant. La Vierge: «  O vous tous, mes enfants du monde entier! Les ténèbres ne peuvent, en aucune manière, triompher de la lumière. bien que Satan cherche à faire tomber beaucoup de mes enfants qui s'efforcent de me suivre, rappelez-vous bien que je ne repousse pas les appels de mes enfants qui appellent le Seigneur avec amour et qui me suivent. Ma fille! On ne peut obtenir la victoire, si on n'avance pas en portant sa croix. Dieu, afin de demeurer avec vous, descend en personne du ciel, par l'entremise de ses prêtres bien-aimés, en accomplissant un miracle d'amour: il faut que vous compreniez le mystère étonnant de l'Eucharistie. Pour recevoir en vous la Sainte Eucharistie, c'est-à-dire le Seigneur Lui-même, avec plus de respect et en connaissant davantage toute la valeur, ouvrez tout grand votre coeur, purifiez-le et mettez-le en ordre, faites-en un palais où le Seigneur pourra séjourner, et aimez-vous les uns les autres pour qu'il devienne un tabernacle capable d'accueillir le Seigneur. Alors, le Seigneur vivra en vous et y mettra le feu de son Amour. Ma fille bien-aimée! Veuille faire savoir ceci à tous mes enfants du monde entier. Efforcez-vous de chasser Satan, en portant sur vous un scapulaire avec l'intention d'être unis à Moi; en récitant le chapelet avec plus de ferveur et d'amour; en faisant en sorte que toute votre vie soit une vie consacrée qui est prière, sacrifice et pénitence; en changeant votre vie avec la volonté de pratiquer la maîtrise de vous-même et la pauvreté. Afin de vous sauver de ce monde plein de dangers, je vous demande de bien suivre mes désirs, ceux par lesquels je fais appel à vous de temps à autre, et cela en renonçant à vous-mêmes. Alors, les ténèbres disparaîtront et le Royaume du Seigneur viendra! O enfants du monde entier!


Bibliographie : « Marie, pourquoi pleures-tu? », R.Spies et L.Couette, aux Ed. du Parvis


Pour approfondir

http://fr.najumary.or.kr



16/08/2009
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 662 autres membres