Spiritualité Chrétienne

Spiritualité Chrétienne

Le Père Marie-Eugène de l'Enfant-Jésus

Le Père Marie-Eugène de l'Enfant Jésus

Fondateur de l'Institut Notre Dame de Vie

1894-1967

Fête le 27 mars

 

Né le 2 décembre 1894 dans un modeste foyer de l'Aveyron, au Gua, en France, Henri Grialou, encore enfant, s'oriente vers le sacerdoce. Après la Première Guerre Mondiale, pèriode où il expérimentte la puissante protection de Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus, il reprend ses études au Séminaire, y témoignant d'une profonde vie spirituelle. La découverte de Saint Jean de la Croix lui révèle la vocation impérative du Carmel où il entre dès son ordination sacerdotale, en février 1922. Il prend le nom de Marie-Eugène de l'Enfant Jésus.

 

Fortement saisi par l'Absolu de Dieu et la grâce mariale qui caractérisent le Carmel, le Père Marie-Eugène servira passionnément l'Eglise et l'Ordre: fondateur de l'Insitut Séculier Notre Dame de Vie, Visiteur Apostolique des Carmélites de France, Définiteur Général et Vicaire Général de l'Ordre à Rome, Provincial du Sud de la France.

 

Il emploie toute sa vie à diffuser l'esprit et la doctrine du Carmel pour que soit largement vécue l'union de la contemplation et de l'action. Il transmet cette doctrine carmélitaine dans la "somme théologique spirituelle qu'est Je veux voir Dieu, ce chef d'oeuvre qui met l'auteur parmi les grands maîtres de spiritualité que Dieu à donné à l'Eglise par le Carmel." (P. Général des Carmes), livrant en même temps sa propre expérience de contemplatif et d'apôtre.

 

Appelé par Dieu à transmettre sa grâce à un grand nombre d'âme, il fonde l'Institut Notre Dame de Vie, dont les membres, laïcs et Prêtres,veulent témoigner du Dieu vivant et le révéler aux hommes de notre temps. Son désir est d'ouvrir à tous les chrétiens, en plein monde et dans la vie ordinaire, les chemins de la contemplation et de la sainteté, à la suite de Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus, dont il est "l'un des disciples les plus importants au XXe siècle... et pour les temps à venir". (Mgr Guy Gaucher).

 

Toute la vie du Père Marie-Eugène fut marquée par une emprise puissante de l'Esprit Saint et de la Vierge Marie. En réponse à sa fidèlité d'amour, la Vierge Marie vint le chercher le 27 mars 1967, un lundi de Pâques, jour où lui-même aimait à célébrer la joie pascale de Marie, Mère de Vie. Sa cause de Béatification a été ouverte le 7 avril 1985 par l'Archevêque d'Avignon.

 

Prière pour obtenir la glorification du

Père Marie-Eugène de l'Enfant Jésus

 

Dieu notre Père, nous Te remercions de nous avoir donné le Père Marie-Eugène de l'Enfant-Jésus. Sa vie est un témoignage lumineux d'union au Christ, de docilité à l'Esprit Saint et de confiance filiale en la Vierge Marie. Il nous fait connaître les profondeurs de Ton Amour et nous montre comment vivre chaque jour en Ta présence dans la Foi. Il nous apprend à persévérer dans la prière silencieuse pour être les témoins de Ta vie divine. Accorde-nous par son intercession, la grâce que nous Te demandons et si telle est Ta Volonté, permets que l'Eglise reconnaisse sa sainteté afin qu'elle porte du fruit dans le monde. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.

 

Avec l'autorisation de Mgr Cattenoz, Archevêque d'Avignon.

 

Renseignements, relations de grâces

 

Postulation du Père Marie Eugène

Notre Dame de Vie

F- 84 210 Venasque

 

www.notredamedevie.org

 



22/04/2007
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 681 autres membres