Spiritualité Chrétienne

Spiritualité Chrétienne

Le Père Emiliano Tardif

Le Père Emiliano Tardif

"Jésus a fait de moi un témoin..."

1928-1999

Fête le 8 juin



Le Père Émilien est né à Saint-Zacharie de Beauce, le 6 juin 1928. Un jour en notre église,  en entendant un sermon du Père St-Georges Groleau, missionnaire au Japon, comme il en a souvent témoigné, naît dans son coeur le désir de devenir prêtre et missionnaire.

A l’âge de 12 ans, soit en 1940, sa famille part en Abitibi, à Rapide-Danseur, commecomme le firent un grand nombre de familles de notre paroisse à cette époque. Le jeune Émilien entre à l’école apostolique de Beauport, par l’intermédiaire du Frère Armand Tardif, un de ses frères , qui était dans la communauté des M.S.C.

Le Père Émilien fait profession chez les missionnaires du Sacré-Coeur, en 1949, et est ordonné prêtre à Rapide-Danseur, le 24 juin 1955, et part pour la République Dominicaine, le 16 septembre 1956. Bien que je connaissais aussi les membres de sa famille dans les villages voisins, ce n’est qu’en 1973, lorsqu’il est revenu de la République pour être soigné, que j’ai connu le Père Émilien; il venait d’être hospitalisé, à l’hôpital Laval, et était très amaigri.

Dans un témoignage, ce missionnaire racontait qu’après la visite en juillet, de Mme Catudal, son mari et son fils, ainsi que Mme Rose Tardif, sa soeur et M. Paul Rémi Paquet son beau-frère qui étaient venus à l’hôpital pour prier pour sa guérison, il avait été guéri. A ce moment je me suis intéressé au renouveau et j’ai joint le groupe de soutien de ma paroisse.

Le groupe de prières charismatique a commencé le Mardi Saint 1974, et  le Père Émilien était venu à la première réunion de prières. Et dans la même année, en juin, je participais avec d’autres personnes de la paroisse, au premier congrès francophone qui s’est tenu au Pavillon d’éducation physique de l’Université Laval, et j’ai été témoin de près de la guérison que Mme Hélène Lacroix a reçue, durant la période de questions à la fin de l’atelier animé par le Père Émilien et qui avait comme thème: la foi et les signes qui l’accompagnent. C’est le premier miracle physique que le Père Émilien a vu et moi aussi. Le Seigneur l’appelait à ce ministère de guérison à travers le monde: "Je suis le petit âne qui porte Jésus."

De 1956-1963, à son arrivée en République Dominicaine, il a été professeur du Séminaire missionnaire de San José de Las Matas et en a été aussi responsable pendant quelques moisDe 1959 – 1969, il a été directeur de la revue Amigo del Hogar, qu’il a fondée à San José de Las Matas; actuellement, cette revue est toujours publiée, non à San José de Las Matas, mais à Santo Domingo; et Amigo del Hogar est devenue une imprimerie spécialisée, qui est dirigée par le Père Raymond-Marie Audet, m.s.c. et emploie 60 employés.

De 1966 – 1973, le Père Émilien est supérieur de la Congrégation en République Dominicaine, et en 1971, il sera nommé administrateur provincial de M.S.C. au pays. Pendant ses années de supériorat, une multitude de projets se sont réalisés: le Centre vocationnel, m.s.c. de Santiago, séminaire m.s.c. de Santo Domingo, la résidence de Los Padros, l’imprimerie Amigo del Hogar à Santo Domingo, différentes chapelles, des centres de promotion humaine, de catéchèse etc... Durant près de 17 ans, en plus de ses engagements dans sa  communauté et en paroisses, il participait à l’animation du Mouvement familial chrétien et du Mouvement Curcillo.



De retour en République Dominicaine après sa guérison miraculeuse, de la tuberculose pulmonaire,  le Père Émilien de 1974 à 1985, est dans les paroisses: de Nagua, de Sanchez, de Pimentel, de la Romana et de San José de Las Matas, donnant de l’enseignement et des retraites charismatiques dans le pays et ailleurs dans le monde.

Le 28 novembre 1982 , il a fondé la communauté de laïcs "Les Serviteurs du Christ Vivant"; et en 1985, sa congrégation le libère du ministère paroissial pour se consacrer pleinement à la prédication et au ministère de guérison à travers le monde. Il a fait de l’évangélisation dans 72 pays, et meurt le 8 juin 1999, alors qu’il prêchait une retraite sacerdotale à Cordoba en Argentine. Sa cause de Béatification a été ouverte par le Cardinal Lopez Rodriguez, le 15 juillet 2007.



Prière pour demander une faveur par l'intercession d'Emiliano Tardif



Seigneur Jésus, tu as fait du père Émilien Tardif un missionnaire et un témoin de ton amour à travers le monde. En lui redonnant la santé en 1973, tu as renouvelé sa vie; fais que l'Esprit-Saint sanctifie notre vie et nos familles. Donne-nous de partager son grand amour de l'Eucharistie, de la présence de Jésus toujours vivant parmi nous. Accueille l'offrande de nos souffrances pour la conversion des nôtres. Accorde-nous aussi, par son intercession, cette faveur…… que nous demandons avec confiance, en communion avec les saints pour la plus grande gloire de Dieu .
Bon Père Tardif, priez avec nous!
Yves Rancourt, prêtre, 13 mai 2000

 

 

Pour approfondir

http://membres.lycos.fr/emilientardif/nouveautes.htm





28/11/2007
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 684 autres membres