Spiritualité Chrétienne

Spiritualité Chrétienne

k Padre Pio, une pensée par jour.....mois de novembre

Padre Pio, une pensée par jour

mois de novembre

 

1er Novembre

 

"Le devoir avant tout autre chose, si sainte soit-elle."

 

2 novembre

 

"Mes enfants, rester ainsi, sans même pouvoir accomplit son devoir, est inutile; il vaudrait mieux que je quitte cette terre."

 

3 novembre

 

"Père, comment augmenter mon amour? Réponse: "En accomplissant ton devoir quotidiennement et avec une intention droite, ainsi qu'en observant la Loi du Seigneur. Si tu agis ainsi et si tu persévères, tu grandiras dans l'amour."

 

4 novembre

 

"Pour tendre à la perfection, il te faut être très attentive (if) à agir en tout de façon à plaire à Dieu: cherche aussi à combattre tes plus petits défauts; fais ton devoir d'Etat, sans oublier tout le reste, en y mettant plus de générosité."

 

5 novembre

 

"Veille à mettre au service du Seigneur une intention toujours droite; sois aussi plus appliqué(e) et généreuse (eux)."

 

6 novembre

 

"Réfléchis à ce que tu écris, le Seigneur t'en demanderas compte. Fais attention, journaliste! Que Dieu te donne les satisfactions que tu désires pour ton ministère."

 

7 novembre

 

"Vous aussi, médecins, vous avez une missioin à accomplir, tout comme moi. Je vous parle de devoirs à une époque où tout le monde parle de droits... Votre mission, c'est de soigner les malades; mais si vous n'apportez pas l'amour aux chevets des malades, je crains fort que les médicaments ne servent pas à grand-chose... Or l'amour ne peut se passer de la parole. Comment pourriez-vous l'exprimer si ce n'est avec des mots qui aideront spirituellement des malades?... Portez Dieu aux malades; cela vaut mieux que tout autre traitement." (5 mai 1958).

 

8 novembre

 

"Soyez comme les abeilles: elles n'apportent dans leur ruche que du miel. Que votre maison soit pleine de douceur, de paix, d'harmonie, d'humilité, de ferveur..."

 

9 novembre

 

"Faites bon usage de votre argent et de vos économies. Beaucoup de misère disparaîtra alors et bien des affligés seront consolés ou réconfortés."

 

10 novembre

 

"La ferveur religieuse est utile à tout et s'adapte à tout, selon les circonstances, sauf à ce qui se nomme péché."

 

11 novembre

 

"Je vois que toutes les saisons de l'année se trouvent tout à tout en vous: - à certains moment, c'est l'hiver: aridité spirituelle, distractions, paresse, ennui...- A d'autres moments, c'est plutôt la rosée du mois de mai: abondance de grâce et le parfum d'une multitude de fleurs spirituelles. - Et puis l'été: une grande ferveur avec le désir de plaire à l'Epoux de notre âme- Il ne reste que l'automne. C'est le temps des vendanges et de la récolte des fruits. Vous voudriez que ce soit toujours le printemps ou l'été. Mais non, mes enfants. Dans notre âme, c'est comme autour de nous pendant les différentes saisons de l'année. Acceptons donc de bon coeur tout cela. Au Ciel, nous nous réjouirons toujours de la beauté du printemps, de l'amour de l'été et des fruits de l'automne. La-haut, il n'y aura pas d'hiver, mais ici-bas lui aussi il a son rôle à jouer: nous conduire au dépouillement de nous-mêmes et à l'exercice de la vertu au temps de l'épreuve."

 

12 novembre

 

"Pour l'amour de Dieu, je vous en supplie: n'ayez pas peur de Dieu, Il ne vous veut aucun mal. Par contre, aimez-Le de toutes vos forces, parce qu'Il vous aime infiniment. Progressez avec simplicié, et en restant fermes dans les résolutions que vous avez prises."

 

13 novembre

 

"Soyez bien soumis(es) dans les mains du Seigneur. Offrez-Lui les années qu'il vous reste à vivr et demandez-Lui d'en disposer selon Son bon plaisir. Ne vous donnez pas de sujets d'inquiétudes en vous créants de faux espoirs, mais présentez à votre Epoux Divin des coeurs libres de toute affection autre que l'amour de Lui; Suppliez-Le de mettre en vous des élans et des désirs de sainteté et des résolutions inébranlables. Vous verrez alors que Dieu vous aidra et que votre progrés dans la vie spirituelle sera grand."

 

14 novembre

 

"Que le Seigneur vous bénisse et qu'Il vous rende plus agréable la vie de famille. Soyez toujours bons. Rappelez-vous que le mariage comporte des devoirs difficiles, que seule la Grâce de Dieu peut alléger. Méritez toujours cette Grâce, et que le Seigneur vous garde jusqu'à la troisième et à la quatrième génération."

 

15 novembre

 

"En famille, montre une grande Foi, et r'este souriant(e) tout en pratiquant le renoncement et en te sacrifiant toi-même à tout instant."

 

16 novembre

 

"C'est au foyer familial qu'on s'entraîne le plus au renoncement."

 

17 novembre

 

"L'épouse chétienne doit être une femme dont la Foi en Dieu est profonde, un ange de Paix en famille, digne et affable envers qui que ce soit."

 

18 novembre

 

"Dieu m'a donné ma pauvre soeur, Dieu me l'a reprise, béni soit Son Saint Nom. Ces mots expriment mon abandon à la Volonté de Dieu, et c'est en Lui que je puise la force qui me permet de ne pas crouler sous le poids de la douleur. Je vous exhorte vous aussi à accepter pareillement la Volonté du Seigneur. Vous trouverez en elle l'apaisement de vos souffrances."

 

19 novembre

 

"Que la bénédiction du Seigneur vous accompagne, vous soutienne et vous guide! Formez une famille vraiment chrétienne, si vous voulez avoir un peu de tranquilité en cette vie. Que le Seigneur vous donne des enfants, puis la grâce de leur faire prendre la route du Ciel." 

 

20 novembre

 

"Courage, courage, les enfants sont toujours un don de Dieu."

 

21 novembre

 

"Consolez-vous, chère madame (monsieur), consolez-vous, car la main du Seigneur n'a pas manqué de vous venir en aide. Oh! oui, il est bien le Père de tous, mais Il l'est particulièrement des malheureux, et plus particulièrement de vous, qui êtes veuve (veuf) et mère (père)."

 

22 novembre

 

"Jetez tous vos soucis en Dieu seul: il prend grand soin de vous ainsi que de ces trois petits anges que son les enfants dont Il a voulu que vous soyez entouré(e). Par leur conduite, ces enfants seront votre réconfort et votre consolation pendant toute votre vie. Veillez donc soigneusement à leur éducation, surtout du point de vue moral. Que tout cela vous tienne plus à coeur que la prunelle de vos yeux. A côté de la formation intellectuelle, veillez à ce que l'éducation du coeur aille de pair avec l'enseignement de la Foi; car l'une sans l'autre creuse dans le coeur humain une blessure mortelle."

 

23 novembre

 

"Pourquoi le mal dans le monde? Ecoute-moi bien: imaginons une mère en train de broder. Son petit enfant assis sur un tabouret bas, la regarde travailler; mais par-dessous, à l'envers. Il voit les noeuds de la broderie, l'enchevêtrement des fils... "Et il dit: "Maman, qu'est-ce que tu fais? Ton travail est tout embrouillé!" "Alors sa mère abaisse le tissu et lui montre le bon côté de la broderie. Chaque couleu est à sa place et la variété des fils se fond dans l'harmonie du dessins. "Nous, nous voyons l'envers de la brderie. Nous sommes assis sur le petit tabouret..."

 

24 novembre

 

"Je déteste le péché..."

 

25 novembre

 

"Le Seigneur révèle et appelle; mais bien souvent nous ne voulons ni voir ni répondre, car souvent nous préférons nos vues personnelles. On risque alors de ne plus entendre la voix de Dieu." 

 

26 novembre

 

"Il y a des joies si sublimes et des souffrances si profondes que les mots ne sauraient les rendre. Face au bonheur inexprimable comme aux moments d'aacablement extrême, le silence est le dernier recours de l'âme."

 

27 novembre

 

"Il convient de bien accepter les tourments que le Seigneur voudra bien vous envoyer. Si vous agissez de la sorte, vous sous soucierez moins d'en être délivrés, et Jésus, qui ne supporte pas longtemps de vous voir affligés, viendra bien vite vous réconforter et vous rendre courage."

 

28 novembre

 

"Toute oeuvre humaine, d'où qu'elle vienne, à du bon et du moins bon; il importe donc de savoir retenir tout ce qui est bon pour l'offrir à Dieu, et d'écarter le reste."

 

29 novembre

 

"C'est une bien grande grâce que de commencer à servir le Bon Dieu à la fleur de l'âge. Qu'il (elle) fait plaisir au Seigneur, le don par lequel on lui offre les premiers fuits de sa jeunesse! Qu'est-ce qui pourrait te retenir, mon enfant de faire l'offrande totale de ta jeunesse au Seigneur, en décidant une bonne fois pour toutes de renoncer au monde, au Démon et à la chair? Car c'est là ce que firent résolument pour nous nos parrais qui nous tenaient sur les fonts baptismaux. Le Seigneur ne mérite-t-Il donc pas que tu Lui offres ce sacrifice?"

 

30 novembre

 

"Souvenez-vous que nous sommes avec Dieu quand notre âme est en état de grâce, et loin de Lui quand nous sommes en état de péché grave; mais Son Ange - notre Ange Gardien - ne nous abandonne jamais... C'est notre ami le plus sûr et le plus sincère quand nous n'avons pas le tort de l'attrister par notre mauvaise conduite."    



31/10/2007
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 660 autres membres