Spiritualité Chrétienne

Spiritualité Chrétienne

Métamatière. Le rapport du Terrien à la biodiversité terrestre

0 appréciations
Hors-ligne
Deux natures vivent en symbiose et s'échangent leur énergie : la nature de matière et la nature de métamatière. L'instinct de la nature
matérielle est transféré dans la nature de métamatière, l'intelligence
de la nature de métamatière est transférée dans la nature de matière. Le
transfert vital d'énergies est réalisé par deux espèces d'êtres vivants
d'exception : les esprits pour le coté métamatériel et les humains pour
le coté matériel.
Pour accomplir leur mission les esprits et les humains ont deux énergies pour vivre : l'instinct et l'intelligence
alors que les autres espèces en ont une, l'instinct s'ils vivent dans la
nature de matière, l'intelligence s'ils vivent dans la nature de
métamatière.
Le Terrien, fratrie humaine habitant la planète Terre, a l'intelligence en plus des instincts ce qui lui confère des
pouvoirs exceptionnels par rapports aux telluriens : les espèces
animales et végétales terrestres. Elles n'ont que l'instinct pour vivre.
Le revers de la médaille, si l'intelligence est laissée sans contrôle
le Terrien est capable d'anéantir la biodiversité terrestre par des
comportements intelligents anarchiques.
La nature de métamatière a donné l'intelligence aux humains pour que sa participation dans la
symbiose avec la nature terrestre puisse se concrétiser. Toute action
humaine intelligente doit avoir l'aval de la nature de métamatière.
Toute intervention humaine dans la nature matérielle doit d'abord être
acceptée par l'instance détentrice et émettrice de l'énergie
intelligence. Pour abattre un animal ou un végétal par exemple un humain
se mettra en cohérence avec le métamatériel via la fonction croire
laquelle est la seule liaison entre le matériel et son partenaire le
métamatériel.
L'espèce humaine est l'archétype des biodiversités installées sur les planètes habitables. Les espèces animales et
végétales s'harmonisent autour d'elle pour former des biodiversités
idéales chères à l'univers de matière. Elles sont sa personnalité. La
vie d'un humain prévaut sur la vie d'un animal ou d'un végétal. La vie
d'un animal prévaut sur celle d'un végétal.
Toute action intelligente humaine impactant la nature terrestre se fera avec le
consentement de la nature de métamatière ou ne se fera pas. Les humains
sont de simples exécutants au sein de la super-symbiose des univers
matériel et métamatériel. Ils sont dotés d'intelligence uniquement pour
permettre le passage des énergies symbiotiques. Grâce à la fonction
croire, ils récupèrent l'intelligence métamatérielle et la diffusent
dans la nature de matière, ils envoient l'instinct matériel en direction
de la nature de métamatière. En aucun cas ils doivent agir en
intelligence sur la biodiversité matérielle sans l'aval de la nature de
métamatière. La biodiversité, personnalité de l'univers de matière, est
hautement sensible à l'intelligence humaine anarchique.
http://univers-sans-matiere.over-blog.com



Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :


Cochez la case ci-contre :



Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 652 autres membres