Spiritualité Chrétienne

Spiritualité Chrétienne

Bienheureux Valentin Paquay

 Bienheureux Valentin Paquay

Un grand apôtre du confessionnal

1828-1905

Fête le 1er janvier


Valentin Paquay est le 17 novembre 1828 à Tongres, Belgique, de parents très religieux. Il reçoit au Baptême le prénom de Louis. Dès son plus jeune âge, il fréquente le sanctuaire de la ville, dédié à Notre Dame, Cause de notre joie.


En 1847, il entre au Couvent des Frères Mineurs de Thielt. Il fait Profession le 4 octobre 1850 et reçoit le nom de Valentin. Il prend pour modèle Saint Jean Berchmans (1599-1621), célèbre novice Jésuite Belge fêté le 13 août. Il est ordonné Prêtre en 1854 et envoyé au Couvent de Hasselt où il restera jusqu'à sa mort.


Apôtre infatigable, il n'arrête pas de prêcher, spécialement dans les milieux populaires, où il est apprécié pour sa parole simple et persuasive ; et de même dans les Instituts religieux, en particulier chez les Franciscaines de Hasselt auxquelles il communique sa grande dévotion pour le Sacré Cœur de Jésus. Par-dessus tout, c'est un Prêtre assidu au Confessionnal. Il y passe « de longues heures, avec un don particulier pour remettre les pécheurs sur le droit chemin, rappelant aux hommes la grandeur du pardon Divin ». (Jean Paul II). Très souvent, on l'a comparé au Saint Curé d'Ars. De plus, il a le don de lire dans les consciences et les pénitents affluent vers lui, et même de très loin. Il met l'Eucharistie au centre de sa vie : il est un pionnier de la Communion fréquente.


Sa grande dévotion pour la Sainte Vierge, nous l'avons vu, cultivée dès sa plus tendre enfance, est véritablement un moyen qui lui permet de servir ses frères « pour leur donner la joie de rencontrer le Christ en vérité » (Jean Paul II). Il vénère aussi Marie dans son sanctuaire de Hasselt, où elle est invoquée sous le nom de « Racine de Jesse », mais, en bon Franciscain, il la vénère surtout dans Son Immaculée Conception. C'est pourquoi lorsque arrive le cinquantenaire de la proclamation de ce Dogme, il le célèbre solennellement et joyeusement malgré son mauvais état de santé, d'autant plus que ces dates correspondent avec son Jubilé Sacerdotal. Il meurt le 1er janvier 1905, à l'âge de 76 ans. Il a été béatifié à Rome le 9 novembre 2003, par le Serviteur de Dieu Jean Paul II.



15/10/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 675 autres membres