Spiritualité Chrétienne

Spiritualité Chrétienne

Bienheureux Gimenez Malla

 Bienheureux Zéphirin Gimenez Malla

El Pele

1861-1936

Fête le 2 août


Ceferino Gimenez Malla, surnommé El Pele, est le premier Gitan Espagnol a avoir été béatifié, au cours de cérémonies hautes en couleurs à Rome le dimanche 4 mai 1997. Il naît probablement en 1861 à Bénévent ou à Fraga. Sa famille est nomade et très pauvre. Initié au commerce par son père, il apprend le Catalan, en plus de la langue Gitane. Il devient marchand de chevaux, achète et revend des mules dont l'armée Française n'avait plus guère besoin après la Guerre de 14-18 et se fait ainsi une assez belle fortune pour un certain temps. Il la gère avec sagesse, quoique illettré, et avec honnêteté.

Aux dires de ses contemporains c'est un homme grand et maigre, habillé avec soin et "distingué". Il se marie et se sédentarise peu à peu à Barbastro, dans le Nord de l'Espagne. N'ayant pas d'enfants, il adopte "la Pepita", nièce de sa femme. Très pieux, il aime l'Eucharistie: il fréquente chaque jour la Sainte Messe et assiste régulièrement à l'adoration nocturne et il a une très grande dévotion pour la Bienheureuse Vierge Marie qui se caractérise par une récitation quotidienne du Saint Rosaire.

Il possède un grand don pour évangéliser les enfants en leur racontant des histoires. Homme de paix, il est régulièrement appelé pour règler des conflits entre gitants ou des conflits inter-ethniques. L'Evêque du Diocèse où il vit à lui-même recours à ses conseils. Membre d'une Conférence de Saint Vincent de Paul, il est très généreux à l'égard des pauvres.

Pendant la Guerre Civile de 1936, on voit une foule de miliciens s'acharner sur une jeune Prêtre. Aussitot, il prend sa défense. On l'arrête. Un ami de la Pepita, Anarchiste, essaie de le libérer: il lui suffirait d'être discret et de renoncer à son chapelet. Il refuse. On l'exécute, serrant contre ses mains son chapelet, le 9 août 1936. Il avait 75 ans. Son corps est jeté à la fosse commune. Le même jour, l'Evêque de Barbastro, Mgr Florentino Asencio Barrosi, meurt martyr lui aussi. Ils furent béatifiés conjointement le même jour.


Dernière mise à jour de la page: le 22 janvier 2009

 



27/01/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 679 autres membres