Spiritualité Chrétienne

Spiritualité Chrétienne

012 Sainte Marie Mère de Dieu

 Sainte Marie Mère de Dieu

Fête le 1er janvier


Huit jours après la naissance de Jésus, l'Eglise célèbre la fête de Marie, Mère de Dieu. Car, après Dieu, c'est à Marie que nous devons Jésus, notre Sauveur : "Par l'Esprit Saint, Il a pris chair de la Vierge Marie et s'est fait homme" (Credo). C'est de Marie que Jésus, le Fils de Dieu, a reçu son humanité : Il est vraiment Fils de Dieu (vrai Dieu) et vraiment Fils de Marie (vrai homme). Cette vérité fait partie de notre foi chrétienne. Mais elle fut contestée au Vème siècle par l'hérétique Nestorius (cf. CEC 466). C'est pourquoi le concile d'Ephèse, en 431, a proclamé Marie Mère de Dieu ("Theotokos", en grec), ce qu'elle est en toute vérité par la conception humaine du Fils de Dieu dans son sein. En même temps que la fête de la maternité divine de Marie, la liturgie célèbre deux autres fêtes : l'octave de la Nativité et la circoncision de l'enfant Jésus, ce qui chez les juifs avait rituellement lieu le huitième jour. C'est la fin de l'évangile du jour. Évangile : Lc 2, 16-21


Approfondissement


Nous n'aurons jamais fini d'approfondir le mystère de Marie et tout ce que nous lui devons.


La prière de l'Ave Maria


Cette prière nous est très familière. Elle est composée de deux parties. - La première reprend la salutation de l'Ange (d'où son nom : Ave Maria) : "Je vous salue, Marie, pleine de grâces, le Seigneur est avec vous" (Lc 1, 28) et celle d'Elisabeth : "vous êtes bénie entre toutes les femmes, et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni". (Lc 1, 42) - La deuxième partie de cette prière a été composée par l'Eglise, notre Mère, qui a complété cette double salutation par une prière de demande pour nous mettre sous sa protection : "Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous, pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort…" Pensons-nous, chaque fois que nous disons cette prière, à cette vérité : « Marie est Mère de Dieu ? »


Le mystère de Marie


Le cœur de ce mystère se trouve dans la prière d'ouverture de la fête d'aujourd'hui : "Dieu tout-puissant, par la maternité virginale de la bienheureuse Marie, Tu as offert au genre humain les trésors du salut éternel ; accorde-nous de sentir qu'intervient en notre faveur celle qui nous permit d'accueillir l'auteur de la vie, Jésus-Christ, ton Fils, notre Seigneur. " Prenons le temps de méditer ces quelques lignes en laissant résonner dans notre cœur toutes les harmoniques qui s'en dégagent, du Fiat de l'Annonciation à celui du Calvaire, en passant par le Magnificat de la Visitation.


Les paroles de Marie dans l'Évangile


Dans l'Evangile, la Sainte Vierge ne parle que six fois : c'est peu... mais assez pour nous aider à nous imprégner de son exemple. Méditons ces quelques paroles... Comment cela se fera-t-il, puisque je ne connais point d'homme ? (Lc 1, 34) Je suis la servante du Seigneur, qu'il m'advienne selon ta parole. (Lc 1, 38) Magnificat : Mon âme glorifie le Seigneur, mon esprit exulte en Dieu mon Sauveur… (Lc 1, 46) Mon enfant, pourquoi nous as-tu fait cela ? Vois ! Ton père et moi, nous te cherchions, angoissés. (Lc 2, 48) Ils n'ont plus de vin. (Jn 2, 3) Tout ce qu'Il vous dira, faites-le. (Jn 2, 5)


Que signifie le nom de "Marie" ?


Le nom hébreu de Marie (en latin Domina), signifie Dame, Souveraine, Princesse: l'autorité de son Fils, Seigneur (Dominus) et Maître du monde, la constitue Souveraine, de fait et de nom, dès sa naissance. Aussi disons-nous de Marie qu'elle est Notre Dame: elle est Reine du ciel et de la terre, du fait que son Fils est notre Seigneur, Roi du ciel et de la terre. Marie est encore appelée « Etoile de la Mer »: Ave Maris Stella...


Une place unique dans la vie chrétienne


Mère du Christ, Mère de Dieu, elle est aussi notre Mère. Comme Mère de Dieu, Marie est toute puissante sur le Cœur de son divin Fils. Comme Mère des hommes, toute bonne, pleine de miséricorde et attentive à notre vrai bien, Elle veut notre Salut: seule, Marie, Reine du Ciel, reçoit de son Fils tout pouvoir pour soulager nos misères, résoudre nos difficultés. Marie, comme Mère de Jésus et notre Mère, nous forme à la ressemblance de son Fils, nous protège et nous fortifie contre les tentations, nous obtient la grâce de la persévérance, nous assiste à notre dernière heure, nous introduit au ciel.


Comment exprimer notre amour à Marie ?


1 - Par nos prières : la récitation quotidienne du Chapelet, les Litanies de la Sainte Vierge et tant d'autres belles prières : le Souvenez-vous, le Salve Regina, l'Angelus...


2 - En faisant appel à elle en toutes circonstances, dans nos difficultés, nos épreuves, nos tentations... Appelons-la à notre aide, elle ne nous fera jamais défaut.


3 - En imitant ses vertus : humilité, patience, bonté...


4 - En la faisant connaître et aimer par tous ceux qui sont autour de nous. Ceux qui me mettent en lumière auront la vie éternelle. (Si 24, 31)


5 - En prenant modèle sur les très nombreux saints qui ont eu pour Marie un amour de prédilection :

St Bernard - St Alphonse de Liguori - St Jean Eudes - St Louis-Marie Grignion de Montfort - St Maximilien Kolbe, etc.


6 - Pensons aussi à nous consacrer à Marie et à la pratique des cinq premiers samedis du mois.


Avec les enfants, le "Je vous salue Marie" est la ou l'une des premières prières que nous leur apprenons. En ce 1er janvier, nous mettrons l'accent sur cette partie de la prière : "Sainte Marie, Mère de Dieu". C'est d'abord par notre propre prière et notre amour pour Marie que nous formerons nos enfants à l'aimer et à la prier. Une statue ou une icône de Marie dans chaque chambre aidera à la rendre présente dans leur cœur et à faire grandir en eux une grande confiance envers leur Maman du Ciel.


Prières pour cette fête


Nous te saluons, Mère très sainte. Tu as mis au monde le Roi qui gouverne le ciel et la terre pour les siècles sans fin. (antienne d'ouverture)


Dieu tout-puissant, par la maternité virginale de la bienheureuse Marie, Tu as offert au genre humain les trésors du salut éternel. Accorde-nous de sentir qu'intervient en notre faveur Celle qui nous a permis d'accueillir l'auteur de la vie, Jésus-Christ, ton Fils, notre Seigneur… (oraison du jour)


Ô échange admirable !

Ô échange admirable ! Le Créateur du genre humain prend un corps et une âme, en naissant de la Vierge Marie et se fait homme pour nous faire participer à sa divinité. (antienne des Premières Vêpres)


Aujourd'hui naît de Marie…


Les temps sont accomplis ! Aujourd'hui naît de Marie Celui qui nous rend fils de Dieu. Son visage brille sur nous et son Esprit pénètre nos cœurs. (d'après Ga 4, 4-5)


Marie a enfanté le Roi des siècles. Elle a connu la joie d'être mère et l'honneur de rester vierge. Pour cette gloire sans pareille, sois bénie, sainte Mère de Dieu. (antienne à Laudes)


Aujourd'hui nous est révélé un étonnant mystère. Quand Dieu se fait homme, paraît un monde nouveau ; En devenant ce que tu n'étais pas, tu demeures Celui que tu es ! Gloire à toi, Verbe fait chair ! (antienne du cantique de Zacharie à Laudes)


Heureuse la femme qui t'a porté, heureuse la mère qui t'a nourri, Jésus, Christ et Sauveur du monde. (antienne de Magnificat, aux Vêpres)


Père très saint, Dieu éternel et tout-puissant, Tu as étendu ta miséricorde à tous les âges et révélé tes merveilles à la terre entière en choisissant ton humble servante pour donner au monde un Sauveur, Ton Fils, le Seigneur Jésus Christ. (préface de la Vierge Marie II)


Je vous salue Marie


Je vous salue, Marie, pleine de grâce, le Seigneur est avec vous, Vous êtes bénie entre toutes les femmes, et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amen.

 



31/12/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 684 autres membres